Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Net rebond des exportations au premier trimestre



Net rebond des exportations au premier trimestre
Tahiti, le 26 mai 2021 - Au premier trimestre, la valeur des exportations locales augmente de 45% par rapport au premier trimestre 2020, constate l’Institut de la statistique de Polynésie française (ISPF).
 
Sur le premier trimestre 2021, la valeur des exportations locales croît de 45% par rapport au premier trimestre de l’année dernière, en raison de la forte hausse des exportations de perles de culture brutes, observe l’Institut de la statistique de Polynésie française (ISPF) dans une note publiée dans la série Points de conjoncture. L’ISPF y voit la conséquence directe de la suspension du Droit Spécifique sur les perles exportées (DSPE) décidée au début du second semestre 2020. La cause d'un effet d’aubaine ayant favorisé les exportations de perles de mauvaise qualité, voire de rebuts. Les exportations de perles de culture brutes sont ainsi 2,5 fois plus élevées en valeur au premier trimestre 2021, comparé à la même période l’année dernière. Mais en volume, elles sont 7,5 fois plus élevées avec un prix moyen de la perle qui s’établie à 145 Fcfp/gramme. Supprimée pour soutenir l’activité du secteur, sur fond de crise Covid, la DSPE a été rétablie en avril dernier, à la demande des représentants du secteur perlicole.

Les exportations de vanille augmentent de 11% en valeur et de 47% en volume. Le prix au kilogramme de la vanille sur le premier trimestre 2021 est de 45 150 Fcfp, soit une baisse de 25 % par rapport au premier trimestre 2020.

Les exportations de poissons baissent de 26% en valeur et 24% en volume, pénalisées par la diminution drastique du fret aérien sur la période. Le prix au kilogramme de poisson sur le premier trimestre 2021 est de 1 000 Fcfp, en baisse de 3% par rapport au premier trimestre 2020.

Importations en baisse de 4%

Au premier trimestre 2021, la valeur des importations civiles décroît de 4%, entraînée par le recul des importations de produits pétroliers.

Dans le détail, la valeur des importations à destination des entreprises croît de 4% grâce aux biens intermédiaires (+8% en valeur, +35% en volume).
Ces derniers sont tirés par les importations de "Ciments hydrauliques", d’"Ouvrages en fonte, fer ou acier" et de "Matériel pour la commande et la distribution électrique". Le volume de "Ciments hydrauliques" importés a plus que doublé sur le premier trimestre. La valeur des biens d’équipement diminue de %.

La valeur des importations à destination des ménages baisse de 3%. Cette décroissance est pour deux tiers due aux importations des industries agroalimentaires. Seule la valeur des importations de biens de consommation croît (+1%). Sur la période, en raison de la chute des cours les importations de produits pétroliers reculent de 34% en valeur et de 2% en volume.

Evolution des importations civiles et des exportations locales (en millions de Fcfp).
Evolution des importations civiles et des exportations locales (en millions de Fcfp).

Rédigé par Avec communiqué le Mercredi 26 Mai 2021 à 10:03 | Lu 729 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers