Tahiti Infos

Moorea se prépare au retour des bateaux de croisière


Moorea le 21 novembre 2021 - Une rencontre a eu lieu vendredi entre le Tahiti Cruise Club, les services du Pays dans le domaine du tourisme et les prestataires touristiques de Moorea pour discuter de l’activité croisière sur l’île sœur. La tendance actuelle du marché a été présentée et la reprise de la croisière internationale en janvier 2022 annoncée.

Une réunion entre des représentants de Tahiti Cruise Club —association qui regroupe les professionnels de la croisière)—, du ministère du Tourisme, de Tahiti Tourisme, du Service du tourisme et les prestataires touristiques de Moorea a eu lieu vendredi dernier au débarcadère de Paopao. L’objectif pour les organisateurs était de présenter à ces derniers la situation actuelle du secteur de la croisière touristique au fenua et de leur annoncer le retour des paquebots internationaux à partir du mois de janvier 2022.  

Une grande partie de cette rencontre a notamment porté sur la présentation des chiffres de l’activité de la croisière lors de ces derniers mois ainsi que ceux des prochains mois. "Avant la crise sanitaire de l’année 2020, on avait presque 1 000 escales par an en Polynésie française. On est tombé par la suite à 300, voire 200 escales. On espère atteindre le chiffre de 900 avec la reprise. À Moorea, on était à une trentaine d’escales cette année. On veut revenir à environ 120 ou 130 l’année prochaine", explique Bud Gilroy, le président de Tahiti Cruise Club. Ce dernier ajoute que "durant ces deux années de crise, il n’y a rien eu du tout. Le retour de la croisière internationale est un vrai bol d’air pour ceux qui travaillent dans le secteur. Cela va se ressentir tout de suite dans les îles." 

Les "enfants de l’île" d’abord


Plusieurs échanges ont eu lieu entre les différentes parties sur des sujets divers comme par exemple l’importance de promouvoir l’attractivité de l’île de Moorea auprès des grandes compagnies de croisières, les bénéfices des bateaux de croisières pour la population locale ou encore les différents protocoles sanitaires à respecter pour les acteurs locaux, les croisiéristes ainsi que les compagnies.
 
Le Comité du tourisme de Moorea a pour sa part profité de cette rencontre pour demander à ce que l’île puisse accueillir les bateaux de plus de 3 500 passagers.  "Beaucoup de locaux ont investi pour pouvoir satisfaire cette clientèle. Ils sont donc les bienvenus sur l’île. On veut, à Moorea, toutes sortes de bateaux. On a les structures qu’il faut. Le débarcadère de Paopao peut accueillir les bateaux de 500 passagers tandis que celui de Opunohu peut recevoir les plus grands", a insisté Moise Ruta, le président du Comité du tourisme de Moorea avant de s’inquiéter du "surnombre" de prestataires touristiques à Moorea. "Les autorisations sont distribuées n’importe comment aujourd’hui. On ne veut plus qu’on les donne à n’importe qui, mais prioritairement aux enfants de l’île. On a intérêt à faire attention, sinon cela risque d’éclater un jour." Après Moorea, les représentants du  Tahiti Cruise Club iront à la rencontre d'autres îles en vue de la reprise de l’activité de la croisière internationale.

Rédigé par Toatane Rurua le Dimanche 21 Novembre 2021 à 11:00 | Lu 869 fois