Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Mondial-2011: le stade de Christchurch fermé pour évaluer les dégâts



Christchurch, jeudi 24 février. S'il est encore debout, AMI Stadium a été gravement endommagé et n'est plus en mesure d'accueillir des événements sportifs.
Christchurch, jeudi 24 février. S'il est encore debout, AMI Stadium a été gravement endommagé et n'est plus en mesure d'accueillir des événements sportifs.
CHRISTCHURCH, 25 février 2011 (AFP) - Le stade de Christchurch, qui doit accueillir plusieurs rencontres de la prochaine Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande, a été temporairement fermé vendredi pour analyser si les dégâts consécutifs au séisme peuvent être réparés à temps.

"Nous avons des dégâts mineurs et réparables sur les structures ainsi que des dégâts importants dans les rues avoisinantes et probablement sur les infrastructures", a indiqué à l'AFP Bryan Pearson, directeur général de Vbase, l'exploitant du stade.

"Nous avons fermé le stade jusqu'au 15 mars et cela nous permettra d'établir une évaluation globale", a encore indiqué M. Pearson.

Le rapport d'évaluation doit être rendu le 15 mars afin de déterminer si l'AMI Stadium peut accueillir des rencontres de la Coupe du monde, a précisé l'exploitant.

"Nous avons aussi constaté un phénomène de liquéfaction à l'intérieur du stade et notamment sur la pelouse", transformant le terrain en bourbier, a ajouté le directeur.

La liquéfaction se produit lors de séismes et se traduit par une déstructuration du sol et un affaissement du terrain et des constructions.

Des experts vont tenter de déterminer combien de temps prendront les réparations mais une décision finale sur l'utilisation du stade sera prise par Rugby New Zealand 2011, l'organisateur de la Coupe du monde.

Ce dernier a indiqué vendredi qu'il n'était pour le moment pas en mesure d'évaluer l'étendue des dégâts.

Mais son directeur général Martin Snedden avait écarté mercredi l'idée que certains matches puissent être organisés en Australie, qui a accueilli la Coupe du monde 2003. "Tous les matches auront lieu en Nouvelle-Zélande", a-t-il assuré.

Christchurch, touchée mardi par un tremblement de terre de magnitude 6,3, qui a fait une centaine de morts et plus de 200 disparus, doit accueillir sept matches, dont deux quarts de finale, lors du Mondial prévu du 9 septembre au 23 octobre prochains.

La capacité du stade doit être portée pour l'événement à 45.000 places.

Le stade avait déjà subi de légers dégâts lors du tremblement de terre de septembre, de magnitude 7, qui n'avait fait ni mort ni blessé.

La ville de Christchurch ne dispose pas d'autre stade en mesure de suppléer l'AMI Stadium, et reprogrammer les sept rencontres à Wellington ou Auckland pose un problème d'encombrement du calendrier de la Coupe du monde.

L'International Board (IRB, organe suprême du rugby), réuni mardi et mercredi à Dublin, a indiqué qu'il attendrait "quelques temps" avant de faire le point sur les conséquences du séisme, à sept mois de la Coupe du monde.

Le Premier ministre néo-zélandais John Key avait indiqué mercredi qu'il "aimerait" que des matches de la Coupe du monde se déroulent comme prévu à Christchurch, en dépit de réserves émises par des responsables provinciaux après le séisme.

"Si nous pouvons accueillir la Coupe du monde comme prévu à Christchurch, j'aimerais le faire", avait dit M. Key. "C'est une façon de se tourner vers l'avenir et ce serait une façon de montrer que Christchurch est de nouveau sur pied".

ns/ebe/fmp/cpb/jgu

Rédigé par Par Chris FOLLEY le Vendredi 25 Février 2011 à 05:14 | Lu 559 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués