Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Mon fenua ce n'est pas ta poubelle", les Eco Warriors passent de nouveau à l'action



"Mon fenua ce n'est pas ta poubelle". C'est vêtus d'un t-shirt noir avec ce slogan dans le dos, que les Eco Warriors ont débuté leurs actions hier dans la vallée de Titioro.
"Mon fenua ce n'est pas ta poubelle". C'est vêtus d'un t-shirt noir avec ce slogan dans le dos, que les Eco Warriors ont débuté leurs actions hier dans la vallée de Titioro.
PAPEETE, le 12 novembre 2018 - La Brigade verte a lancé ce lundi, dans la vallée de Titioro la troisième édition des Eco Warriors. Objectif : ramasser et trier un maximum de déchets. L'année dernière la Brigade avait collecté 17 tonnes de déchets en quatre jours d'opération. "Les chiffres augmentent chaque année, mais on sent tout de même une prise de conscience de la population", a expliqué Ludovic Bardoux.

"Mon fenua ce n'est pas ta poubelle". C'est vêtus d'un t-shirt noir avec ce slogan dans le dos, que les Eco Warriors ont débuté leurs actions ce lundi dans la vallée de Titioro. Objectif de la matinée : ramasser un maximum de déchets sur le bord de nos routes. Une opération menée pour la troisième année consécutive par la Brigade verte, qui œuvre depuis plus de dix ans pour le respect de l'environnement en Polynésie française.
 
A la différence des clean-up day, l'opération Eco Warrior, se veut être une action plus percutante. Comme l'explique Ludovic Bardoux, coordinateur de la Brigade verte : "ça fait 12 ans que l'on organise des clean-up day. Ce sont des opérations symboliques, et qui concernent principalement des jeunes scolaires. On a donc décidé de lancer il y a trois ans des opérations coup de poing beaucoup plus percutantes. Et les Eco Warrior sont nés. Ici il n'est pas question de scolaires mais plutôt d'adultes, et de jeunes adultes qui se retroussent les manches pour l'environnement de notre fenua."

A lire aussi >>  Le clip "Éco Warrior" fait le buzz

UNE CENTAINE D'ECO WARRIORS MOBILISES

Ainsi ils étaient plus d'une centaine de personnes à avoir répondu présent du côté de la vallée de Titioro. Du matahiapo, aux jeunes sans emploi, en passant par les employés qui se sont mis spécialement en congé pour cette semaine, tous ont participé activement à cette première journée de ramassage.
 
Christophe, 23 ans, et son copain Julien, 21 ans, sans emploi tous les deux, ont tenu à être présents pour cette opération. "On devrait organiser ce genre de ramassage plus souvent dans l'année", insiste le premier. Le second de son côté indique, "évidemment le respect à l'environnement c'est quelque chose qui nous tient particulièrement à cœur. Ça fait un peu mal de voir encore des gens aujourd'hui jeter leurs déchets sans se préoccuper des conséquences graves que ça peut avoir."
 
Une participation qui a ravi Ludovic Bardoux, "c'est vraiment encourageant de voir de plus en plus de jeunes concernés par cette problématique. Ils n'ont plus honte de venir avec nous, et de ramasser des déchets. Les jeunes c'est ce qui représente notre espérance pour demain."
 
Les Eco Warriors seront à nouveau sur le terrain aujourd'hui à Faa'a. L'opération sera conclue, ce samedi avec une projection de film aux Jardins de Paofai.

INTERVIEW

Ludovic Bardoux, coordinateur de la Brigade verte
"On a touché 100 000 personnes avec nos actions"

Le but cette année ce n'est pas seulement ramasser le maximum, mais c'est aussi d'en trier un maximum…
C'est effectivement faire un tri intelligent de façon à ce qu'il y ait une répercussion positive pour la commune. On sait que si les déchets sont triés, le coût est moindre pour la commune. Donc c'est cette approche que l'on essaye d'avoir en plus cette année.
 
Depuis combien de temps organisez-vous cette opération ?
Déjà, ça fait 12 ans que l'on organise des clean-up day qui concerne essentiellement des jeunes scolaires. Ce sont des opérations symboliques, c’est-à-dire que l'on ramasse quelques déchets, et on les sensibilise au tri. Et puis on a décidé de mettre en place des opérations coup de poings, beaucoup plus percutantes. Et c'est comme ça que les Eco Warriors sont nés il y a trois ans, avec un fort soutien de Direction de l'environnement.
 
Vous avez ramassé 15 tonnes de déchets en 2016, et 17 tonnes l'année dernière. Vous ne désespérez pas de voir un jour les comportements changer ?
Effectivement le but ça serait de constater une baisse au niveau de la quantité de déchets que l'on ramasse. Mais on constate quand même une amélioration. Ca fait plus de dix ans que nous sommes sur le terrain avec la Brigade, et on voit qu'il y a beaucoup moins de déchets qu'à une certaine époque. Donc de plus en plus de personnes réfléchissent avant de jeter leurs déchets n'importe où. Il y a une conscience citoyenne qui émerge. Par exemple, aujourd'hui une centaine de personnes nous ont rejoint pour participer à cette opération, avec beaucoup de personnes des quartiers, et on va des matahiapo aux jeunes sans emploi. Mais depuis 12 ans et le lancement des actions de la Brigade, on a touché 100 000 personnes, principalement des scolaires et jeunes qui représentent notre espérance. Et cela marche parce qu'il y a pas mal de petites associations qui se sont montées ces dernières années. Plus on sera nombreux, mieux le message passera.

LES ECO WARRIOS A FAA'A, MAHINA, ET PIRAE

Mardi  sur la commune de Faa’a dans le secteur de Puurai. Rendez-vous sur le parking de la mairie de Faa’a à 7 h 30
 
Mercredi sur la commune de Mahina dans la vallée de Tuauru. Rendez-vous sur le terrain Gougou, fin de l’opération sur le terrain Adams vers 11 h 45
 
Jeudi sur la commune de Pirae. 8 h, sur la plage "La Roche" (embouchure de la Fautaua)
 
Samedi : Projection géante dans les Jardins de Paofai pour la clôture de l’opération, et présentation du bilan de l'opération

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 12 Novembre 2018 à 16:08 | Lu 886 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués