Tahiti Infos

Miss Tahiti se vaccine pour montrer l’exemple


Tahiti, le 4 août 2021 – Tumateata Buisson, Miss Tahiti fraîchement élue, s’est rendue à l'hôpital du Taaone mercredi matin pour recevoir sa première dose de vaccin. “Un choix personnel”, affirme la jeune femme, qui incite les personnes encore hésitantes à la suivre dans son geste.
 
Prochain rendez-vous dans trois semaines. Tumateata Buisson s’est fait administrer sa première dose de Pfizer-Comirnaty, mercredi matin au centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF) à Pirae. “Un choix personnel”, assumé par la Miss de 24 ans, qui s’était concertée avec sa première Dauphine Monoihere Debeuf pour qu’elles le fassent ensemble.

Malheureusement, la lauréate de 20 ans n’a pas pu se rendre au Taaone à temps, en raison de l’annulation de son vol entre Raiatea et Tahiti. Hinarere Taputu, membre du comité Miss Tahiti 2021, précise que si " l'on ne peut pas obliger l’ensemble des candidates à se faire vacciner, les quatre lauréates du concours avaient toutes émis le souhait de le faire ”.

Usagers comme soignants ont profité de la venue de la vahine purotu pour se faire photographier avec elle. Une dizaine de personnes étaient présentes dans le vaccinodrome situé au centre de la nef de l’hôpital. “Ce sont toutes ces nouvelles contaminations, avec le variant Delta, qui m’ont poussé à le faire”, livre un matahiapo qui patiente pendant que la miss remplit sa fiche de renseignement Covid.
 
“Être solidaire du CHPF proche de la saturation”
 
La dynamique des injections retrouve de la vigueur ces derniers jours, comme le confirmait notre dossier sur “Le déclic Delta” (paru dans Tahiti Infos le 4 août 2021). Mardi 3 août, le rythme soutenu des injections était confirmé par le chiffre de 1 047 nouveaux vaccinés dans la journée, selon le bulletin quotidien de la plateforme Covid-19 du Pays. La nouvelle miss compte bien évidemment, en se rendant au CHPF, inciter les gens en âge de se faire vacciner à faire de même.

“Bien au-delà de mon statut de Miss Tahiti, me faire vacciner était un choix personnel pour me protéger et être solidaire du Centre hospitalier de la Polynésie française, qui est malheureusement proche de la saturation. Je tiens d’ailleurs à remercier tout le personnel sur le front, tous ces infirmiers et médecins, qui se battent tous les jours pour prendre soin de nous”, explique Tumateata Buisson.

La vaccination, « un geste responsable » pour la miss

Pourquoi avoir fait ce choix de te vacciner maintenant et pas avant ?

“J’avoue avoir été plutôt sceptique sur le vaccin avant, préférant attendre. Mais j’ai été rassurée par le fait que la plupart de mes proches sont déjà allés le faire. Et puis, nous sommes de plus en plus informés aujourd’hui sur les vaccins également”.
 
Le fenua connait un fort taux d’incidence de contaminations, et subit de plein fouet la présence du variant Delta. Comptes-tu provoquer un engouement autour de la vaccination grâce à ton statut ?

“J’espère bien évidemment que mon geste va encourager certaines personnes encore hésitantes à franchir le cap. Mais me faire vacciner, c’était avant tout un choix personnel. Je respecte la volonté de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, mais il ne faut pas oublier que c’est un geste responsable, à la fois pour se protéger soi et pour protéger les autres. Il faut penser à la communauté.  Et c’est aussi ce qui nous permettra de sortir de cette crise, ensemble”.
 
En tant que Miss Tahiti 2021, comptes-tu mener des actions en direction du personnel soignant ?

“Depuis mon élection, je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion d’avoir un véritable échange avec eux. Mais ce serait pour moi un plaisir, à l’avenir, de profiter de mon statut pour les rencontrer dans leurs services, voir leur travail, pouvoir leur venir en soutien et les encourager.”

 

Rédigé par Valentin Guelet le Mercredi 4 Août 2021 à 14:22 | Lu 1862 fois