Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Meherio, cette sirène n’est pas un mirage



PAPEETE, le 24 novembre 2017 - La compagnie Chanpagne propose un nouveau spectacle. Baptisé "Meherio la sirène", il invite au voyage de la surface des eaux au plus profond des océans. Les trois fondatrices de la compagnie, comme à leur habitude, embarquent leur jeune public dans un pays magique, drôle et sensible tout en distillant de subtils messages pédagogiques.

Maëlia, 5 ans, le nez vissé sur l’affiche du dernier spectacle de la compagnie Chanpagne s’interroge : "Dis maman, ça existe vraiment les sirènes ? ". L’aînée, évasive, lance un "certains disent en avoir vu" pour laisser la porte des rêves ouvertes. Meherio, elle, aurait répondu sûr d’elle : "évidemment ! Maintenant suis-moi ! "

Il se passe de drôles de choses dans l’eau…

Meherio c’est l’héroïne du nouveau spectacle de la compagnie Chanpagne. C’est une sirène qui vit dans les profondeurs de l’océan Pacifique où il se passe de drôles de choses… Avec son ami Dori Junior, elle lutte contre Meduse, la sorcière qui veut prendre le pouvoir sur tout ce qui nage.

En surface, la vie n’est pas beaucoup plus agréable et détendue. Ariiura No Te Moana Nui, le pirate rouge qui répond aux ordres de l’impératrice du Monde d’en Haut, navigue sur une mer de déchets produits par les usines de l’impératrice et massacre au passage les requins pour leur aileron. Meherio et Dori Junior parviendront-ils à vaincre Médusa et l’Impératrice ?

Pour le savoir, petits et grands sont invités au Petit théâtre de la Maison de la culture dès la semaine prochaine. Des séances pour les scolaires puis pour le grand public vont s’enchaîner. Cette pièce qui mêle rêve, aventure et humour est aussi le moyen de sensibiliser les citoyens à l’environnement et à sa protection.

Les terminales STD2A de Raapoto en coulisse

En attendant le Jour J, en coulisse, tout le monde s’active. Metteur en scène, acteurs, décorateur. Pour la pièce le rôle des décorateurs a été endossé par les terminales de la section STD2A du lycée Samuel Raapoto.

"Martine et Catherine de la compagnie Chanpagne sont venus me trouver pour me proposer ce projet, à savoir : demander aux élèves de penser puis fabriquer les décors pour leur pièce de théâtre", se rappelle Éric Ferret, professeur d’arts plastiques et d’histoire de l’art. "J’ai dit oui sans hésiter car c’est très pédagogique. Quant aux élèves ils ont tout de suite été emballés."

Fabriquer des décors de théâtre permet, selon le professeur "de faire travailler les élèves en groupe, ce qui est finalement assez rare sur l’année, en général ils ont à réaliser des travaux individuels. Cela met leurs efforts en valeur devant un très large public et, accessoirement, cela les sensibilise à l’environnement vu le thème retenu dans la pièce".

Martine Guichard et Catherine Chanson ont posé un certain nombre de contraintes aux élèves. Elles ont notamment insisté pour que les sculptures soient réalisées à partir de produits à recycler comme par exemple des bouteilles en plastique. Enfin, les élèves se sont mis à l’œuvre. C’était il y a un mois et demi.

Ils ont commencé par faire des plans individuels qu’ils ont soumis à la compagnie. "On était parti pour retenir un seul plan et finalement la compagnie en a gardé trois." Les élèves se sont mis par groupe pour réaliser les trois plans sélectionnés. Jeudi après-midi ils ont finalisés leur sculpture. La mise en place étant prévue ce dimanche sur les planches du Petit théâtre pour pouvoir accueillir les scolaires dès la semaine prochaine.

Dorian Malahieude (au centre) et deux amis finalisent une chute d’eau réalisée à partir de bouteilles en plastique.
Dorian Malahieude (au centre) et deux amis finalisent une chute d’eau réalisée à partir de bouteilles en plastique.
"Ce que j’aime c’est dénoncer la société, ses travers…"
Dorian Malahieude, 19 ans

Sa proposition de sculpture a été retenue comme celle de deux amis. Il a imaginé une chute de déchets. "J’avoue ne pas faire de geste particulier pour réduire mes déchets au quotidien, moi ce que j’aime c’est dénoncer la société, ses travers, grâce à l’art. Là on parle d’industrie, de consommation, de gaspillage. Je suis manuel, j’adore réaliser des choses comme ces décors. Plus tard ce que je voudrais faire ? Du design d’objets, de l’architecture d’intérieur ou bien encore des décors de théâtre. Avec ce projet, on va peut-être avoir la chance de nous faire remarquer !"


Pratique

Vendredi 8, samedi 9 & dimanche 10, Vendredi 15, samedi 16 & dimanche 17 décembre. Horaires : 18h30 les vendredis et samedis et 17 heures les dimanches.
Billets en vente dans les trois Carrefour et en ligne sur ticket-pacific.pf


Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 24 Novembre 2017 à 13:56 | Lu 3338 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués