Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Macron chez Voltaire au secours du patrimoine en péril



Ferney-Voltaire, France | AFP | jeudi 31/05/2018 - Emmanuel Macron a visité jeudi le château remis à neuf de Voltaire à Ferney (Ain) pour promouvoir le lancement du loto exceptionnel destiné à sauver des dizaines de monuments en péril, un projet porté par l'animateur Stéphane Bern.

"Le patrimoine, c'est un engagement national" pour "défendre l'identité de nos territoires", a déclaré le président en arrivant dans le village proche de Genève où le philosophe des Lumières a vécu une vingtaine d'années.
Accompagné de son épouse Brigitte, Emmanuel Macron a visité le château qui rouvre vendredi au public après une vaste restauration menée par l'Etat moyennant neuf millions d'euros.
En fin d'après-midi, le président recevra à l'Elysée les 269 porteurs de projets sélectionnés par la mission menée par Stéphane Bern sur le patrimoine en péril. 
L'objectif est de susciter une grande mobilisation autour d'une loterie et d'un jeu de grattage, lancés à la rentrée, pour financer la rénovation de monuments que les communes n'ont pas les moyens de sauver. 
"Nous avons besoin d'aller beaucoup plus vite et beaucoup plus fort", a justifié Emmanuel Macron à Ferney-Voltaire. "Si les gens y croient, on va mobiliser de l'argent privé" car "je n'ai pas envie d'augmenter vos impôts et la dette de vos enfants", a-t-il expliqué aux habitants venus accueillir.
Ces initiatives vont "créer de l'emploi et de l'activité", notamment "dans les métiers d'art, la restauration, l'hôtellerie...", a-t-il ajouté.
 

- Jackpot -

 
Dans le même temps, à Paris, la Française des Jeux a présenté ce Loto qui sera réalisé le 14 septembre, veille du week-end des Journées du patrimoine, doté d'un jackpot de 13 millions d'euros, équivalent à celui d'un tirage exceptionnel du vendredi 13. 
Le jeu à gratter "patrimoine" lancé le 3 septembre sera, lui, doté d'un gain maximum d'1,5 million d'euros, un montant inédit pour ce type de jeu.
Ces gains "exceptionnels" seront au service de la "grande cause" du patrimoine, a affirmé à l'AFP la PDG de la FDJ, Stéphane Pallez. "Nous voulons que les gens jouent pour jouer mais qu'ils aient aussi une conscience, un vrai lien avec cette cause".
Pour le jeu à gratter, 12 millions de tickets grand format seront ornés de 13 des 18 principaux monuments choisis par la mission "Patrimoine en péril", et vendus 15 euros pièce, "ce qui permet de proposer des gains exceptionnels".
La FDJ attend de ces jeux des recettes de 15 à 20 millions d'euros, qui seront affectés à un fonds spécifique baptisé "Patrimoine en péril". 
Selon la ministre de la Culture Françoise Nyssen, le quart des monuments protégés sont en mauvais état et 5%, soit environ 2.000, en péril. 
"Sur les 44.000 monuments inscrits ou classés, 6.000 bénéficient chaque année d'opérations de restauration. Le budget consacré au patrimoine, 326 millions d'euros, a été augmenté de 5% et sanctuarisé sur le quinquennat". Un montant complété par un fonds d'aide de 15 millions d'euros pour les petites communes. "Le loto et le grattage viennent en complément", a récemment expliqué Mme Nyssen au Figaro.
Un deuxième loto est déjà prévu en 2019 et "si le succès est au rendez-vous, cela pourra même s'étendre", espère-t-elle. 
Les 18 monuments prioritaires reflètent différentes facettes du patrimoine: religieux, industriel, architectural, monumental. Parmi eux, la maison de Pierre Loti, le Fort Cigogne de Fouesnant, la Maison rouge de Saint-Louis de La Réunion, l'hôtel de Polignac à Condom (Gers), la maison d'Aimé Césaire à Fort-de-France (Martinique), la Rotonde Montabon (Sarthe) ou la villa Viardot à Bougival (Yvelines)... 
"Voltaire aurait été heureux de voir le château retrouver cette forme", a commenté Emmanuel Macron en visitant longuement les pièces de la grande bâtisse, notamment la chambre du philosophe, "un esprit libre dans un temps où la religion servait à justifier le pire et aussi la tyrannie du politique", a-t-il remarqué.
"Cette lutte contre l'intolérance a irrigué l'esprit des Lumières et irrigue notre République", a-t-il ajouté, soulignant que "la loi de 1905 procède de l'esprit voltairien".
L'Etat a acquis en 1999 ce château où Voltaire a écrit quelques 6000 lettres, le Dictionnaire Philosophique, le Traité sur la Tolérance, et reçu des hôtes venus de toute l'Europe. 

le Jeudi 31 Mai 2018 à 03:44 | Lu 115 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus