Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Lotissement Paetou : Les riverains de Teavaro en appellent aux élus



PAPEETE, le 8 août 2019 - La réunion publique de présentation du projet de lotissement Paetou à Teavaro s’est déroulée  mercredi soir entre les riverains, majoritairement opposés, et le promoteur. Celui-ci a pu répondre aux différentes inquiétudes du public, et si chaque partie n’a pas vraiment trouvé de terrain d’entente, l’idée de la création d’un nouveau projet plus en faveur de la population de Teavaro semble émerger. Celle-ci sera discutée dans les prochains jours entre le collectif Paetou et des élus de l’ile sœur.
 
Une réunion publique a eu lieu mercredi soir dans les  locaux de la mairie annexe de Teavaro à Moorea, entre des riverains et le promoteur du projet de lotissement Paetou, Olivier Billaudet, en présence de certains élus de l’ile sœur. Rappelons que le projet prévoit la construction, sur la terre Paetou, de 50 lots répartis en trois sites sur une surface globale de 237 000 . Les sites Paetou 1 et 2 verront, chacun, la création de 20 lotissements d’habitation, dont cinq réservés à des familles issues de catégories sociales défavorisées. Le site Paetou 3 comprendra 10 lots d’activités avec des centres commerciaux ou des entrepôts de stockage.
 
Mais depuis plusieurs semaines, un sentiment d’inquiétude s’est répandu auprès des habitants de Teavaro, notamment depuis le début de l’enquête publique du 24 juillet au 24 aout dernier. Un collectif, intitulé sobrement « Paetou », a d’ailleurs été créé pour unifier les riverains réticents au projet.
 
Ambiance tendue et hostile
 
Plus de 200 personnes, en majorité inquiètes et hostiles, ont donc assisté mercredi à la présentation du projet par le promoteur lui-même. Les échanges ont débuté dans une ambiance électrique, les opposants demandant d’emblée au promoteur d’arrêter son projet. Il a fallu l’intervention d’une  élue du conseil municipal pour calmer les esprits  et mettre en place un dialogue entre les différentes parties.
 
Des discussions, il est ressorti que les riverains reprochent notamment au porteur du projet son manque de considération pour le patrimoine culturel du site Paetou et de son importance pour les familles de Teavaro. « Ils vont venir creuser cette montagne. Or il y a dans ces endroits des vestiges archéologiques. Qu’on ne vienne pas nous dire qu’il y a rien sur cette montagne », s’est notamment plainte Lucie Pereyre dans les rangs du public.
 
« Ils disent que le site Paetou n’a pas de valeur. Mais pour nous, il y a de la vie. Les habitants de Teavaro viennent pêcher des crabes, des « varo » (squilles) ainsi que des crevettes en bord de mer. Ils viennent aussi faire de la pêche au filet en face dans le lagon. Vers la montagne, il y a des manguiers  qui font vivre certaines familles. Où irions-nous si on détruit tout cela ? », a interrogé le chasseur sous-marin Rahiti Buchin.
 
L’assainissement en question
 
La question de l’assainissement et de l’eau a également été abordée. « Il n’y a pas d’assainissement collectif autour de l’ile de Moorea, mis à part celui de Nuuroa. Avant de se lancer dans un projet, il faut avoir au préalable une station d’épuration collective par respect pour la population puisque le lagon ne pourra pas supporter toutes les saletés des fosses sceptiques individuelles », a souligné Jérôme Defossez, avant de soucier de la quantité d’eau consommée dans les futurs lotissements de ce projet Paetou. « Il est indéfendable qu’on prévoit de consommer énormément d’eau dans ce projet alors que 1/3 de la population n’a pas encore accès à l’eau potable ».
 
Parmi les plus grandes craintes des opposants au projet Paetou, figure celle de son impact environnemental, en particulier dans le lagon. « On sait que tous les aménagements ont des effets sur le récif et le lagon. Cela change la dynamique du littoral. On se demande si une  étude d’impact écologique sera faite sur le lagon? », a interrogé Maelle Calandra, une habitante de Maharepa.
 
Le promoteur tente de rassurer
 
Durant ces échanges, le promoteur Olivier Billaudet a tenté de répondre aux inquiétudes du public en proposant par exemple la création, dans le futur, d’une station d’épuration collective pour traiter les éventuels problèmes d’assainissement. Ou encore en promettant l’intervention d’un archéologue reconnu par le territoire pour « faire une reconnaissance de la totalité des parcelles ».
 
Mais pour ce dernier, la question de l’impact environnemental, dans le lagon notamment, n’a pas vraiment lieu d’être. « Le travail de remblais a été réfléchi pour limiter l’impact sur le lagon, il est prévu la mise en place de 6 bassins de décantation (pour faire repasser l’eau chargée en terre avant de la rejeter dans le lagon) dont 5 coté montagne et 1 côté mer. Il y aura également une barrière  géotextile qui empêcherait les matériaux terrigènes de finir dans le lagon. Ce sont des dispositions qui fonctionnent et qui sont mises en place », a assuré le promoteur.
 
Faire racheter les terres par la mairie ?
 
Alors que les plus sceptiques ne semblaient pas vouloir changer d’avis, une idée de la proposition d’achat du site Paetou par les autorités politiques, émise dans le public, a eu l’air de mettre la majorité d’accord. Cet achat devrait prévoir l’acquisition du terrain par la municipalité de l’ile sœur, le territoire, ainsi que l’Etat, pour y lancer un projet en faveur la population de Teavaro, comme la création d’un centre culturel ou d’espaces de ventes pour les riverains (agriculteurs et pêcheurs).
 
Des rencontres  entre des membres du collectif Paetou et des élus de Teavaro auront lieu à partir de la semaine prochaine pour réfléchir à un projet à mettre en faveur de la population. Par la suite, ces propositions, ainsi que les doléances du public émises lors de la réunion de mercredi dernier, seront soumises au conseil municipal de Moorea à la fin du mois d’aout.
 
Toatane Rurua

Rédigé par Toatane Rurua le Vendredi 9 Août 2019 à 09:52 | Lu 2573 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués