Tahiti Infos

Les tū'aro mā'ohi passent entre les gouttes


Les concours de pātia fā ont été une nouvelle fois dominés par des athlètes originaires de Anaa.
Les concours de pātia fā ont été une nouvelle fois dominés par des athlètes originaires de Anaa.
Tahiti, le 18 juillet 2021 - Un gros week-end de tū'aro mā'ohi au parc Vairai. Le public qui s'est déplacé en masse en dépit de la pluie a assisté à un beau spectacle livré par les athlètes. Au programme : les concours de pātia fā, de lever de pierre, de décorticage de coco, de coprah ou encore de grimper au cocotier. 

La fête des sports traditionnels avaient été gâchée l'année dernière, comme beaucoup d'événement, par la pandémie de Covid-19. Ce mercredi, les courses de porteurs de fruits, organisées à Paofai, avaient une nouvelle fois démontré toute la popularité dont jouissent les tū'aro mā'ohi. Et samedi et dimanche, en dépit de la pluie, ils étaient encore nombreux, athlètes et spectateurs, à se rendre au parc Vairai, à Punaauia, pour assister aux différents concours proposés tout au long du week-end. 

Au programme : les concours de pātia fā dominés en grande partie, une nouvelle fois, par les ma'ona, originaires de l'atoll de Anaa. Chez les hommes, l'équipe Te Ufi Taramea 2 a remporté le concours par équipe. Et en individuel, c'est William Tufaunui qui l'a emporté. Chez les dames, la couronne de meilleure lanceuse de javelot a été décrochée par Raymonde Raveino. 

Les îles ont également brillés dans les concours de décorticage de coco et de coprah. Dans la première épreuve, le duo de Moorea Heifara et Heretia Ina l'a emporté. Et pour le concours de coprah, c'est Steeve Maruae, de Maupiti, qui a mis tout le monde d'accord. 

Eriatara Ratia toujours maitre au lever de pierre

Eriatara Ratia, une nouvelle intouchable en lever de pierre. Un peu moins de quatre secondes pour porter à son épaule une pierre de 140 kg.
Eriatara Ratia, une nouvelle intouchable en lever de pierre. Un peu moins de quatre secondes pour porter à son épaule une pierre de 140 kg.
Autre discipline très populaire, celle du lever de pierre. Eriatara Ratia, maitre incontestable de l'épreuve au fenua dans la catégorie des super-lourds, a livré une nouvelle démonstration de son talent et de sa force brute. Un peu moins de quatre secondes pour soulever une pierre de 140 kg ! Le géant de Tubuai, très à l'aise, s'est même permis quelques pas et quelques poses pour le public avec cette pierre sur son épaule, sans le moindre rictus de douleur. Et dans la catégorie des extra-lourds, Teua Tauraatea a été le plus rapide pour soulever une pierre de 160 kg.  

Le grimper au cocotier a également ravi le public. Et l'épreuve a été dominée par le Samoan Ellio Fiapai. Un peu plus de trois secondes pour grimper au sommet d'un cocotier de sept mètres pour l'intéressé. Chez les master, à noter la victoire de Charlie Faatoa, également très impressionnant ce dimanche. 

Enfin, les combats de lutte traditionnelle ont notamment vu la victoire d'Henri Burns, dans la catégorie des lourds. En poids moyen, on retiendra également le succès, pour la troisième fois de suite, du Hawaiien Brandon Williams. Et en poids léger, c'est Shawn Lihault qui s'est imposé. 

 

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 18 Juillet 2021 à 19:09 | Lu 582 fois