Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Les riverains de Tema'e écrivent au tavana contre le projet d’hôtel



PAPEETE, le 20 juin 2019 – Dans un courrier adressé mercredi au tavana de Moorea-Maiao pour lui demander de s’opposer à la délivrance du permis de construire du futur hôtel de luxe sur le golf de Tema'e « sauf à ce que le projet prévoit expressément le libre accès, au moins des riverains et des véhicules de secours, à la route qui longe le lac de Tema'e ».
 
Le bras de fer autour de la route du lac de Tema'e à Moorea se poursuit entre l’Océanienne de Développement Touristique (ODT) et l’Association des habitants de Tema'e  La filiale de la Socredo propriétaire du golf de Moorea et l’association se livrent depuis plusieurs années une bataille juridique et administrative autour de cet accès. L’association souhaite l’ouverture de la voie à la libre circulation, alors que la société propriétaire du Golf y restreint l’accès à ses strictes obligations légales. Des portails sont installés de part et d’autre de la route et empêchent un accès parfaitement libre aux véhicules.
 
Le dernier conflit en date concerne le projet de construction d’un hôtel de luxe sur le golf de Tema'e. Après une enquête publique à Teavaro et Afareaitu dont la consultation s’est terminée le mois dernier, il doit maintenant revenir à la commune de Moorea-Maiao et à son maire, Evans Haumani, de rendre un avis sur la délivrance du permis de construire de l’hôtel. Problème, l’association des habitants de Tema'e craint qu’un tel projet hôtelier ait pour conséquence la privatisation de ladite route du lac.
 
Dans un courrier adressé mercredi 19 juin au maire de Moorea, Evans Haumani, l’association demande à l’édile de s’opposer à la délivrance du permis de construire « sauf à ce que le projet prévoit expressément le libre accès, au moins des riverains et des véhicules de secours, à la route ». L’association évoque les « risques auxquels sont exposés les habitants de a zone » citant en exemple une intervention d’urgence récente pour la prise en charge d’une femme de 49 ans victime d’un malaise sur le motu Tema'e.
 
Dans son courrier, l’association réitère également sa demande auprès du maire de « faire usage de ses pouvoirs de police » pour que la société « laisse les portails ouverts ».


Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 20 Juin 2019 à 19:20 | Lu 2157 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués