Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les recours des Sabena attendront



Tahiti, le 7 juin 2021 - Des décisions de renvoi ont été prononcées lundi dans les deux procédures de référé engagées par les salariés de Sabena Technics, devant le tribunal du travail et au civil. Un nouveau comité d’entreprise extraordinaire est programmé mercredi avec le président du groupe sur fond de conflit social.
 
Sur le plan judiciaire, les procédures en référé engagées par la CSTP-FO pour le compte des salariés de Sabena Technics devant le tribunal du travail et le tribunal civil sont toujours en instance. Les deux audiences programmées lundi matin ont fait l’objet de décisions de renvoi. Le tribunal du travail a fixé à jeudi 10 juin l’audience de mise en état du recours en référé intenté par 61 salariés de Sabena Technics. Après avoir échoué à renouveler le marché public, la filiale polynésienne de Sabena Technics ne sera plus en charge de la maintenance des cinq Falcon Gardian de la Marine à compter du 30 juin. Directement menacés par une perte d’emploi, les salariés de l’entreprise demandent l’application d’une disposition du code du travail selon laquelle le repreneur, Jet aviation, a l’obligation de reprendre l’ensemble des contrats de travail dans le cadre du transfert de cette activité de maintenance. Disposition que soutient la direction nationale de Sabena Technics, mais à laquelle s’oppose Jet aviation. L’autre procédure est intentée en référé au plan collectif par le syndicat CSTP-FO, devant le tribunal civil. Un renvoi d’audience a également été prononcé lundi pour cette dernière. La nouvelle audience est fixée à lundi 14 juin. Dans cette seconde procédure, les salariés de Sabena Technics demandent une pleine application de la convention collective du transport aérien.
 
Négociations
 
Parallèlement, un nouveau comité d’entreprise extraordinaire est programmé ce mercredi en présence du président exécutif du groupe Sabena Technics, Philippe Rochet. En jeu : la recherche d’une issue de sortie rapide et négociée au mouvement de grève qui mobilise 70% du personnel de l’entreprise depuis le 7 mai dernier et paralyse le fonctionnement de l’entreprise. Les salariés de Sabena attendent que leur soit présenté un projet de plan de départ volontaire : "Quelque chose de correct, histoire que l’on ne parte pas nu", commente le délégué syndical CSTP-FO, Terii Jaulim. "Certains salariés travaillent depuis 25 ans pour TAT-Sabena. On est déterminé à faire valoir nos droits."  Au nombre de leurs revendications : Deux mois de salaire brut par année d'ancienneté pour les départs concertés. "On a l’impression que la direction de Sabena fait trainer les négociations en espérant que la justice ordonnera le transfert des contrats", estimait cependant lundi matin Pierre Penlae, le président du CE de la filiale tahitienne de Sabena Technics.

>> Lire aussi : Ça négocie chez Sabena  

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 7 Juin 2021 à 12:12 | Lu 1894 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers