Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les projets polynésiens en tête du défi Realiz



PAPEETE, le 21 mars 2016 - L'initiative Realiz séduit les associations Polynésiennes. Elles sont déjà quatre à s'être inscrites sur le site et elles y rencontrent un vif succès. Les trois projets les plus populaires de la plate-forme viennent de Polynésie française, et elles ont déjà pris une longueur d'avance pour gagner les 600 000 Fcfp de financement à la clé. Ces projets concernent les jeunes, la culture et l'environnement, mais il reste encore quatre mois de votes qui peuvent tout changer…

Nous vous en parlions le 10 mars dernier et depuis le site rea-liz.fr a été bien exploité par les associations polynésiennes. Quatre projets y sont déposés, dont les trois plus populaires dominent les classements de la plateforme avec plusieurs milliers de votes combinés.

Le premier projet déposé, celui de l'association Tumuhiva, a atteint 1061 votes ce lundi matin. Ses bénévoles œuvrent pour créer des activités pour les jeunes et ont trouvé un bel écho sur la plate-forme, mais leur projet a été dépassé ce week-end par celui de l'association Kiwanis Tahiti Papeete qui veut rénover une pirogue V6 avec des enfants de 8 à 12 ans et des jeunes des quartiers de Tahiti.

Le troisième projet le plus populaire du site est encore une fois un projet polynésien. C'est celui de l'association Proscience, qui a une double visée éducative et environnementale. Il veut mobiliser les écoliers pour recenser les populations de coccinelles à Tahiti, décimées par les traitements anti-moustiques pendant les épidémies de Zika et de Chikungunya, créer des nurseries de coccinelles puis les relâcher dans les zones où elles ont disparu. Une réintroduction qui permettra de lutter contre les pucerons qui déciment depuis quelques mois nos fleurs de jardins…

Et un nouveau projet a été ajouté au site ce weekend, pour financer l'association Hiro'a Tumu, qui préserve les métiers de l'art polynésiens à Raiatea. Nul doute que de nouvelles initiatives vont se manifester avant la fin des votes, le 31 juillet.

5000 EUROS POUR TROIS PROJETS POLYNÉSIENS

Si les associations se mobilisent, c'est que l'initiative est bien dotée financièrement. Réservée à l'Outre-mer français, elle allouera 5000 euros (près de 600 000 francs) à trois projets sur chacun de six territoires ultramarins.

Pendant quatre mois, les associations peuvent déposer leurs projets à financer, et les internautes votent pour leurs préférés. Les cinq projets les plus populaires de chaque territoire seront sélectionnés pour passer devant un jury, qui en retiendra trois. Les finalistes de chaque territoire seront récompensés et bénéficieront d’un financement de 298 329 Fcfp pour le premier, 178 997 Fcfp pour le deuxième et 119 331 Fcfp pour le troisième.

Le site explique que cette idée, financée entièrement par la marque de jus Réa, est née en 2011 après que l'entreprise a sponsorisé une association de cyclistes martiniquais travaillant avec les enfants. "Au fil des discussions avec le dirigeant du club, il est apparu que de nombreuses actions étaient également mises en place pour redonner espoir et motivation aux jeunes. En soutenant également ce type d’actions, nous avons pu constater l'impact positif de ce partenariat et prendre conscience de notre responsabilité, en tant qu'acteur économique, en apportant notre aide de façon active et alternative" explique le site du concours.

Quatre projets pour trois prix

Responsabiliser les jeunes
Association de jeunesse Tumuhiva : "Au travers de diverses activités et actions (rencontre intergénérationnelle, jardin de plantes médicinales, sculpture, gravure, danses et chants traditionnels, art oratoire, utilisation de matériaux recyclables dans la vie de tous les jours, campagnes de nettoyage, solidarité envers les plus démunis, centres de vacances, formations, etc.), nous pouvons valoriser les jeunes en les responsabilisant et nous pourrons ainsi les aider à mieux préparer leur avenir !"


Rénover une pirogue V6
Association Kiwanis Tahiti Papeete : "Le Kiwanis a un partenariat avec un club de pirogue, qui a des vieilles pirogues abîmées et abandonnées. Le but est de récupérer une d'elles, une V6 (six places) pour la rénover. Refabriquer la pirogue en impliquant des jeunes des quartiers sans emploi, accompagné d'un constructeur renommé dans la fabrique du Va'a. Ces jeunes auront alors des connaissances sur des matériaux (bois, résine, peinture, mousse...) utiles pour la confection d'une pirogue et également sur la fabrique de rames. Pirogue et rames pourront être des vocations pour ces jeunes, tant au niveau sportif qu'au niveau du travail. Une fois la pirogue rénovée, ces jeunes pourront s'entrainer et se rapprocher d'autres clubs, elle pourra également servir à l'initiation et pratique de la pirogue pour nos enfants défavorisés."


Sauver les Coccinelles de Tahiti
Association Proscience : "Partis du double constat que les coccinelles ont disparu des jardins de la zone urbaine de Tahiti, décimées par les pulvérisations insecticides lors des épidémies de dengue, zika et chikungunya, et que les tiare sont couvertes de fumagine (prolifération de champignons due au miellat sécrété par les pucerons et cochenilles), nous proposons de réimplanter des coccinelles là où elles ont disparu. Le projet de Proscience se déroule en cinq grandes phases : 1- recensement des populations de coccinelles encore présentes à Tahiti avec les écoles et les particuliers ; 2- Capture des coccinelles et identification précise des espèces capturées ; 3- Observation du cycle de vie des coccinelles par leur mise en élevage par les élèves ; 4- lâchers de coccinelles dans les jardins où il y a pucerons et/ou cochenilles, mais dépourvus de coccinelles ; 5- Suivi des jardins réensemencés"


Valoriser les métiers de l'art traditionnel
Association Hiro'a Tumu : "L'Association souhaite notamment se faire la porte-parole des passionnés, des amateurs, des professionnels, des artistes et des artisans qui font vivre la culture polynésienne au quotidien en les réunissant et participer activement à différents projets prenant leurs places dans la valorisation du patrimoine matériel et immatériel local, la créativité et le talent associés à l'authenticité du mythe polynésien."

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 21 Mars 2016 à 16:39 | Lu 576 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués