Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les profs du conservatoire ouvrent le bal



TAHITI, le 30 janvier 2020 - C’est une tradition au conservatoire artistique de Polynésie française : les professeurs du conservatoire montent sur scène en début d’année. Ce rendez-vous lance les événements de l’établissement. Cette année, tous les arts sont réunis : le classique, le traditionnel, mais aussi le théâtre et les arts visuels.

Le concert des professeurs du conservatoire de la Polynésie française (CAPF) aura lieu le samedi 15 février. Il se découpera en quatre temps forts.

Tout commencera avec le classique, "pour une histoire de balance et d’équilibre du son", précise Frédéric Cibard, chargé de la communication du CAPF. Au programme : Debussy, Saint Saëns… À cette occasion, un hommage sera rendu à Jean-Marie Dantin, chef du chœur des adultes, disparu il y a quelques jours.

La parole, dans un deuxième temps, sera donnée à John Mairai, professeur de ‘orero et de culture générale. Une fois n’est pas coutume, le professeur témoignera "avec une profonde émotion", dit Fred Cibard, de son amour pour la langue française.

Suivra un temps fort consacré à l’art traditionnel avec les musiciens de l’orchestre traditionnel et les chanteurs de Himene. Ils rendront hommage, à leur tour, à Tom Urima, percussionniste et chef d’orchestre, décédé peu de temps après Jean-Marie Dantin.

Enfin, Nathalie Villereyner, chef du chœur des adultes et responsable pédagogique, présentera son art d’une originale manière : "Je ne pouvais pas venir avec la chorale", s’amuse-t-elle, "alors je vais faire chanter le public !" Elle annonce, "à condition qu’il y ait du jeu et du répondant", faire interpréter une chanson avec les voix des spectateurs.

Le concert du 15 février est un moment qui compte pour le conservatoire, car "il permet de montrer que les professeurs forment les jeunes, que leurs talents s’expriment à travers les élèves, mais qu’ils ont aussi de véritables qualités artistiques", résume Hitihiti Hiro Tehei’ura, représentante de la direction.

Cette année 2020 est, par ailleurs, placée sous le signe de l’union. Les encouragements du conservatoire à mettre en place des travaux communs entre les différents arts s’affirment. Toutes les sections, le classique, le traditionnel, les arts visuels, sont invitées à créer ensemble.

"Par exemple, nous aurons la chance de voir une danseuse s’exprimer sur l’interprétation à quatre mains du Carnaval des animaux de Camille Saint Saëns", révèle Frédéric Cibard, qui espère de ce fait, toujours plus de mixité dans le public. "Les amateurs de classique seront installés auprès des amateurs de musique ou de danse traditionnelle."


Pratique

Le samedi 15 février au petit théâtre de la Maison de la culture, à 19h30.
Tarif unique : 1 500 Fcfp.
Tickets en vente sur place à la Maison de la culture ou sur le site internet de l'établissement.



Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 30 Janvier 2020 à 18:59 | Lu 1925 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 17:28 Moutame avec une belle majorité

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus