Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les perles colorées de Hiva Oa



Les récolteurs de graines les vendent au litre ou à la bouteille.
Les récolteurs de graines les vendent au litre ou à la bouteille.
PAPEETE, le 20 juin 2016-,Les Marquises sont, à juste tire, réputées pour leur artisanat ; tatouage, sculpture, gravure en sont les disciplines les plus connues et les plus appréciées, mais depuis quelques années, les graines ont également envahi les étals des artisans. Profitant d'un séjour à Hiva Oa, Tahiti Infos est allé en forêt à la recherche des perles colorées de la “Terre des Hommes".

Si les Tuamotu Gambier produisent de sublimes perles de culture, dites “de Tahiti”, les Marquises, faute de récif barrière et de lagon protecteur, ne peuvent exploiter et greffer les grandes nacres Pinctada margaritifera. Mais en revanche, depuis toujours, les Marquisiens, friands d'ornements, récoltent et utilisent les graines que la nature leur offre pour se parer et s'embellir.


Les perles colorées de Hiva Oa
Nous avons décidé de donner la parole à un visiteur prestigieux de cet archipel, Max Radiguet (auteur du très émouvant Les Derniers Sauvages), qui nous a précédé dès avril 1842 dans cette superbe nature marquisienne et qui, lui aussi, est tombé sous le charme de ces graines.

Voici son récit, illustré par les photos que nous avons pu prendre sur place :

“Pareilles à des paupières”
“Après un quart d'heure de halte, nous nous remîmes en marche et je ne saurais dire avec quel intérêt nous remarquâmes chemin faisant différents arbrisseaux dont les graines exportées avaient souvent réjoui notre enfance. Les cosses de l'Abrus precatorius éclataient au soleil, et laissaient pleuvoir sur le sol par milliers leurs pois écarlates.
Les graines de pitipitio, le haricot paternoster (Abrus precatorius), sont récoltées sur des lianes envahissantes. Elles sont mortelles si elles sont ingérées.
Les graines de pitipitio, le haricot paternoster (Abrus precatorius), sont récoltées sur des lianes envahissantes. Elles sont mortelles si elles sont ingérées.

Les graines de neohe (Caesalpinia bonduc) sont parfaitement bien protégées par une gousse piquante redoutable pour les doigts imprudents ou trop impatients.
Les graines de neohe (Caesalpinia bonduc) sont parfaitement bien protégées par une gousse piquante redoutable pour les doigts imprudents ou trop impatients.
Des gousses plates et grises, hérissées de piquants comme le marron d'Inde, renfermaient un petit fruit très dur, jaune ou gris suivant son degré de maturité qui, jadis, figurait parmi les breloques de nos pères ;

Mucuna urens est une puissante liane ; Max Radiguet en surnomme la graine “œil-de-bourrique”, son nom usuel étant aujourd'hui “œil-de-bœuf” (autou en marquisien).
Mucuna urens est une puissante liane ; Max Radiguet en surnomme la graine “œil-de-bourrique”, son nom usuel étant aujourd'hui “œil-de-bœuf” (autou en marquisien).
d'autres gousses plus larges s'entrouvraient, pareilles à des paupières, sur l'œil-de-bourrique, espèce de fève plate dont les faces convexes, brunes et légèrement granuleuses, sont soudées par un cercle noir et luisant . Nous allions respirant avec une singulière avidité, tantôt les âcres parfums, tantôt les balsamiques effluves qui sortaient humides et tièdes de ces fourrés immobiles et chauffés par le soleil de midi…”


Des petites merveilles…

Bien évidemment, Radiguet était tout sauf un scientifique, mais sa description des quelques graines qu'il a pu récolter nous révèle l'homme curieux autant que le poète, nostalgique de sa petite enfance où de telles curiosités naturelles étaient déjà dans les mains des petits Français de la lointaine Europe, là où personne (ou presque) ne savait où se trouvaient les Marquises…


Aujourd'hui, au gré de vos balades dans la forêt et la brousse de Hiva Oa (comme des autres îles des Marquises), ouvrez bien vos yeux, de petites merveilles sont posées là, sous vos pas, ou accrochées à des lianes ou des branches, à portée de main, prêtes à être cueillies… De quoi remplir un verre ou un petit 'ūmete à votre retour.

Textes et photos : Daniel Pardon



L’hôtel Hiva Oa Hanakee Pearl Lodge, avec sa piscine et son restaurant bar à l’arrière-plan.
L’hôtel Hiva Oa Hanakee Pearl Lodge, avec sa piscine et son restaurant bar à l’arrière-plan.
Les offres “Séjours dans les îles”

Pension Temetiu Village
Situés dans un jardin fleuri, les bungalows de la pension offrent une magnifique vue sur l'impressionnante baie de Tahauku. Spacieux, ils disposent d’un bon niveau de confort. Une piscine est également installée.
Séjour vol + 2 nuits à partir de 61 852 Fcfp/pers. avec demi-pension

Pension Kanahau
Située sur les hauteurs du village de Atuona, cette pension de famille, simple et accueillante, vous propose quatre bungalows parmi les fleurs de bougainvilliers, avec une vue imprenable sur la baie, le port et l'océan.
Séjour vol + 2 nuits à partir de 59 252 Fcfp/pers. avec petit-déjeuner

Relais Moehau
Perché sur une colline, le relais bénéficie d'une vue imprenable sur la baie des Traîtres et le rocher de Hanakee. Il est situé à 15 minutes à pied des tombes de Jacques Brel et Paul Gauguin.
Séjour vol + 2 nuits à partir de 57 212 Fcfp/pers. avec petit-déjeuner

Hiva Oa Hanakee Pearl Lodge
Entouré par un superbe paysage de montagne, ce magnifique hôtel, construit sur une colline, offre une vue à couper le souffle sur la baie de Tahauku et le rocher de Hanakee. Six bungalows vue montagne, cinq bungalows vue océan dont deux équipés pour personnes à mobilité réduite, trois bungalows premium vue océan (capacité 3 adultes ou 2 adultes + 1 enfant).
Séjour vol + 2 nuits à partir de 71 052 Fcfp/pers. avec petit-déjeuner. Nuit supplémentaire avec petit déjeuner à partir de 12 800 Fcfp/per.


Petits conseils

- La nuit supplémentaire ne coûte pas si cher que cela, offrez-vous quatre ou cinq nuits sur place, on ne va pas aux Marquises tous les jours.
- Un peu de “Off” au bon moment, un peu de monoï aussi (pour les nonos) et vous passerez un séjour à Hiva Oa sans une seule piqûre.
- Pour acheter graines ou bijoux en graines, le centre artisanal de Atuona est ouvert tous les jours du lundi au vendredi, de 8h30 à 17 heures et le samedi, de 8h30 à midi (faites-y au moins le plein de miel, il est délicieux).



Idée de séjour

Les perles colorées de Hiva Oa
Cinq jours bien remplis

Premier jour : visite de Atuona, avec son centre artisanal, le centre Paul Gauguin (peintures – des copies – récemment restaurées), les tombes de Gauguin et de Brel, et le site archéologique spectaculaire de Taaoa, à l'extrémité de la baie des Traîtres
Deuxième jour : départ pour Puamau. La balade vous donnera l'opportunité de marquer des arrêts sur des points de vue magnifiques.
Troisième jour : balade en bateau (à prévoir à l’avance) jusqu'à l'île voisine de Tahuata, distante de quelques milles marins (Vaitahu, Apatoni). L'île aux artisans !
Quatrième jour : retour sur la côte nord de Hiva Oa, vers les plages et villages de Hanaiapa et de Hanapaaoa (vous y verrez le tiki Moeore, le plus beau de l'île).
Cinquième jour : coup d'œil aux pétroglyphes et ruines de la vallée de Teueto, puis au “tiki souriant” (près de l'aéroport) avant votre décollage.




Rédigé par Daniel Pardon le Lundi 20 Juin 2016 à 07:58 | Lu 1763 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies