Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



“Les pêcheurs ne profitent pas de ce système”



“Les pêcheurs ne profitent pas de ce système”
Tahiti, le 21 avril 2020 - Jaros Otcenasek, le président du syndicat des pêcheurs, et Moana Maamaatuaiahutapu, armateur d'un thonier, reviennent en interview sur le prix du thon pendant cette période de crise et de confinement.
 
Comment expliquez-vous les prix élevés du thon en magasin alors qu'il a été placé en PPN ?

“Cela vient du fait que dans le thon, il y a différentes classifications selon la qualité du poisson, ce que la nouvelle réglementation n'a pas prévu. Par exemple, un thon obèse n'aura pas la même qualité qu'un thon jaune. Si les supermarchés achètent au même prix n'importe quelle espèce auprès des pêcheurs, c'est sur les étals qu'ils vont mettre le prix réel du poisson selon sa qualité. Et les prix élevés s'expliquent aussi parce qu'il y a très peu de bateaux qui sortent en campagne.
Ce système dans les tous les cas ne profite pas aux pêcheurs, parce que nous vendons notre poisson à un prix fixe. On le vend entre 450 et 600 Fcfp le kilo.”

“C'est la classification “thon rouge” qui pose problème”

“Les pêcheurs ne profitent pas de ce système”
Comment expliquez-vous les prix élevés du thon en magasin alors qu'il est inscrit sur la liste des PPN ?

“C'est la classification “thon rouge” qui pose problème. Parce que selon les espèces de thon, nous n'avons pas la même qualité, donc pas le même prix sur le marché. Mais aujourd'hui, avec les mesures prises par le gouvernement, je vends toutes les espèces de thon au même prix alors que par exemple le big eye est de bien meilleure qualité que le thon jaune. Il y a aussi l'annonce du confinement qui a semé un peu la zizanie dans la filière. Environ 50% des bateaux n'ont pas repris leur activité. Mais le fait de placer le thon rouge en PPN a permis à certains Polynésiens de pouvoir profiter d'un produit de luxe.”
 
Est-ce-que le fait d'avoir un prix unique sur les espèces de thon vous pénalise ?

“Oui. En temps normal, les gros thons rouges, on les vend à 850 Fcfp le kilo. Aujourd'hui on est sur un prix inférieur. La grosse perte va être pour les maréyeurs qui pouvaient se permettre de faire de grosses marges sur les autres espèces de poissons comme le thon blanc ou le thazard. On espère que le confinement ne vas pas durer plus longtemps et que tout revienne à la normal.”

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 22 Avril 2020 à 00:11 | Lu 3135 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus