Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les négociations entre le gouvernement et l'intersyndicale sont sur la bonne voie



PAPEETE, le 5/05/2016 - Mercredi en fin de journée, syndicalistes et gouvernement se sont retrouvés afin de trouver des solutions dans le cadre du préavis de grève général qui a été déposé mardi dernier dans plusieurs entreprises du fenua. Pour cette première rencontre, aucun accord n'a été conclu, cependant, selon les deux partis, les négociations avancent bien. Ils se reverront ce vendredi après-midi.

Les rencontres au sujet du préavis de grève général qui a été déposé mardi dernier par l'intersyndicale ont démarré mercredi en fin de journée. Le président du Pays et plusieurs de ses ministres ont reçu la trentaine de membres issus des différentes organisations syndicales ayant signé ce préavis.

Ils se retrouveront ce vendredi après-midi à 14 heures à la Présidence. Et selon les deux parties, les négociations de ce mercredi soir se sont déroulées dans le calme.

Durant plus de trois heures, chacun a pu exprimer son opinion. "Il y a une proposition par rapport au fond de solidarité exceptionnel (FSE), ils veulent vraiment que les salariés participent pour qu'ils puissent avoir une aide par rapport à leur logement. Ils vont essayer de mettre un fond à part, pour faire quelque chose pour les salariés, c'est une bonne idée, pour le moment. Concernant le fond pour l'amortissement du déficit social (FADES), l'allocation complémentaire de retraite (ACR) ou la Contribution de solidarité territoriale (CST), pour le moment ils sont bloqués là-dessus. Ils nous ont dit qu'ils n'ont pas les fonds. Donc, ils ne peuvent pas satisfaire nos demandes", confie Atonia Teriinohorai, secrétaire général de O Oe To Oe Rima. "Nous nous reverrons ce vendredi pour aller plus en détail sur ce dossier de la PSG II. Ils ont remarqué aussi que nous sommes motivés pour trouver des solutions afin d'éviter le rapport de force", précise Mahinui Temarii de la CSTP-FO.

Le son de cloche est le même du côté du gouvernement. "On peut dire qu'il y a une volonté de discuter et d'aboutir sur plusieurs points", explique Jean-Christophe Bouissou, porte-parole du gouvernement. "Nous avons parlé de la retraite, la maladie, la pérennité de nos systèmes de comptes sociaux. Je crois que les syndicats ont besoin de s'exprimer, si on ne les entend pas, cela peut créer des difficultés."

Le dossier de la PSG II, un sujet épineux qui prendra du temps aux deux parties avant de trouver un accord. Ils ont jusqu'à dimanche soir pour trouver une issue sinon la grève sera effective lundi à 00 heures.

De son côté le MEDEF a invité l'intersyndicale ce vendredi matin à 9 heures. Les syndicats des salariés ont affirmé, à la sortie de la rencontre avec le gouvernement mercredi soir, qu'ils ne répondront pas à cette sollicitation. Affaire à suivre…


Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 5 Mai 2016 à 09:39 | Lu 2319 fois







1.Posté par Te ferurira''a le 05/05/2016 20:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salarié ouvrier 46ans et 10ans d''ancienneté, avec l''offre du pays je partirai à la retraite à 76ans (ua mohimohi roa). Aujourd''hui en se penche sur la PSG, mais un ouvrier touche actuellement 152914f, avez vous penser augmenter notre petit salaire?

2.Posté par gaston le 06/05/2016 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien oui il fallait travailler avant ou te déclaré.Ce sont toujours les mêmes qui payent. Je trouve que ta retraite a 76 ans c'est bien pour toi .Tu en a profité quand tu étais jeune .Tu as des gens qui travaillent jusqu’à 60 ans et qui meurent quelques mois après .

3.Posté par CHAT le 06/05/2016 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est pas la faute des gens qui n'ont pas pu trouvé de travail étant jeune, comme actuellement, les jeunes ne trouvent pas de boulot, est ce leurs fautes ?

4.Posté par taramea le 06/05/2016 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour faire avancer les choses, il faut déposer un préavis de grève, alors qu'ils ont été invité, à ces discussions, il y a de cela un an, et ils ne se sont pas présenté, A TIA I MUA saura tirer les conséquences. Ils déposent des préavis dans les sociétés, et lorsqu'on les invite, ils refusent. A ne rien comprendre, donc, si les négociations n'aboutissent pas dans les 5 jours franc, ils feront grève Lundi prochain, les employeurs porteront plaintes auprès de la justice pour grève illégale, parce qu'ils ont refusé de négocier avec eux. Bande de rigolos

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 14:54 Jeux de Makemo : Rangiroa rafle les médailles d'or

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance