Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les immatriculations de patentes ont bondi en juin



Tahiti, le 10 août 2020 - Dans une analyse statistique des créations d’entreprises en Polynésie française, la CCISM constate en juin une "reconversion potentielle de certains emplois salariés en autoentrepreneur" en lien avec la crise Covid.

Dans un analyse comparative de l’activité de création d’entreprises au premier semestre 2020 par rapport à la même période en 2019, la Chambre de commerce d’industrie des services et des métiers (CCISM) constate une accélération du nombre d’immatriculation à fin juin dernier en Polynésie française, avec 464 entreprises enregistrées, alors que la moyenne depuis le début de l’année était de 291 immatriculations mensuelles. Un phénomène qui pourrait être la conséquence du ralentissement d’activité sur le marché de l’emploi salarié lié à la crise Covid. "Il faudra certainement analyser de plus près les activités concernées pour avoir une vision plus exhaustive de la tendance observée du fait de la reconversion potentielle de certains emplois salariés en autoentrepreneur", prévient la CCISM.

Les radiations de janvier à juin 2020 sont moyennement plus faibles qu’en 2019 sur la même période avec 159 radiations par mois contre 219 l’année dernière, constate en outre la Chambre de commerce. Le niveau des radiations à fin juin (182) est largement inférieur à celui de début d’année. "La mise en place d’aides aux entreprises par le Pays et l’Etat ne permet pas aujourd’hui d’évaluer réellement l’impact sur les fermetures d’entreprises. Il faudra attendre l’arrêt de ces dispositifs pour analyser à nouveau ces évolutions", estime aussi la Chambre consulaire.

Dans les faits, le nombre d’entreprises actives à fin juin 2020 s’élèverait à 34 373, en prenant en compte le solde net de création d’entreprises de la période de +789 alors qu’il était de +1 219 sur les six premiers mois 2019. 

"Bien que des tendances semblent se dessiner, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur l’impact qu’aura réellement la crise liée au Covid-19 sur l’activité des entreprises du fenua", se garde de conclure la CCISM dans cette analyse à mi-parcours sur l’exercice 2020. "Rendez-vous en fin d’année pour analyser l’évolution de ses indicateurs du dynamisme économique."

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 10 Août 2020 à 15:04 | Lu 1940 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus