Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les dons précieux du milliardaire



Marc Benioff était en visioconférence avec Édouard Fritch depuis Hawaii.  Le président du Pays a tenu à remercier chaleureusement le mécène américain au nom de l'ensemble de la Polynésie française.
Marc Benioff était en visioconférence avec Édouard Fritch depuis Hawaii. Le président du Pays a tenu à remercier chaleureusement le mécène américain au nom de l'ensemble de la Polynésie française.
Tahiti, le 20 septembre 2021 – La première partie des dons de matériels médicaux du milliardaire américain Marc Benioff est arrivée par avion dimanche au fenua. Au total, ce sont près de 480 concentrateurs d'oxygène, 15 000 blouses et 100 000 gants qui seront répartis dans les différentes structures hospitalières du Pays.

Propriétaire du Time magazine et à la tête de la société américaine de logiciels Salesforce, le milliardaire Marc Benioff a offert 480 concentrateurs extracteur à oxygène (80 de 10 litres, 400 de 5 litres), 15 000 blouses de protection sanitaire et 100 000 gants à la Polynésie française. L'année dernière, le généreux donateur avait déjà fourni 25 000 masques au fenua. Des masques qui avaient été remis à la commune de Rangiroa.

Lundi, au terme d'un pré-conseil des ministres, le président Édouard Fritch, accompagné de plusieurs membres de son gouvernement, a tenu a remercier par visioconférence le mécène "amoureux de la Polynésie", à l'occasion de la réception de la première partie des dons de Salesforce. Ces dons seront remis à la Croix Rouge en Polynésie française avant d’être redistribués auprès de différentes structures de santé de l'ensemble du territoire : le CHPF, les cliniques Paofai et Cardella, le centre Te Tiare mais aussi la Direction de la santé "qui gère les structures sanitaires de tous les archipels. Les dons seront mis à disposition à Tahiti, mais aussi dans les Tuamotu-Gambier, aux Marquises, aux îles Sous-le-Vent et aux Australes", a expliqué Édouard Fritch lundi matin.
 
120 millions de Fcfp
 
C'est en aout dernier que Marc Benioff, qui était en relation avec le surfeur Raimana Van Bastolaer, avait confié à son ami le souhait de soutenir une nouvelle fois la Polynésie française dans la lutte contre le coronavirus, qui a frappé plus durement le territoire ces derniers mois. Ainsi, les échanges entre le Pays et les équipes de Salesforce avaient commencé le 22 août dernier. En prenant en compte le coût du matériel et son acheminement, le don de la fondation Salesforce est évalué à 120 millions de Fcfp. "La Polynésie est heureuse d'accepter vos dons", a ainsi confié Édouard Frtich au milliardaire, en visioconférence depuis Hawaii. Le président de la Polynésie française en a également profité pour rappeler que, si la situation demeure préoccupante au fenua, l'épidémie est en phase décroissance, et ce pour deux raisons : "Parce que de plus en plus de Polynésiens sont vaccinés et parce que nous maîtrisons un peu mieux l'action sur le terrain afin d'éviter une propagation exponentielle du Covid-19. J'espère que nous retrouverons une vie normale avant les fêtes de fin d'année". 

Pour Jacques Raynal, il était important que le fenua se dote de concentrateurs d'oxygène supplémentaires pour faire face à la crise.
Pour Jacques Raynal, il était important que le fenua se dote de concentrateurs d'oxygène supplémentaires pour faire face à la crise.
Un don précieux
 
Présent lors de l'échange, le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a précisé pour quelles raisons ce don de matériel médical était précieux dans le cadre de la gestion de l'épidémie : "À la fin d'une crise aigüe, il y a des personnes qui se retrouvent dans ce qu'on appelle une situation de 'covid long'. C’est-à-dire des patients qui souffrent d'une atteinte pulmonaire qui ne s'abaisse que très lentement et qui entraîne un besoin en oxygène pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Il était donc nécessaire que le Pays puisse se doter de concentrateurs d'oxygène qui absorbent de l'air, le concentrent et font passer dans les voies nasales un air renforcé en oxygène. Ces concentrateurs permettront un usage domestique et seront utiles dans certaines structures de santé qui accueillent en post-réanimation, comme les cliniques et le centre Te Tiare. Ce sont des appareils très intéressants, d'autant que le marché international est tendu. Il y a beaucoup de pays qui sont en demande de ce type d'appareillage".
 
La totalité du matériel sera livrée en fret aérien. Cette première partie de dons débarquée de Shanghai dimanche matin sera suivie de deux autres voyages attendus mercredi et dimanche à l’aéroport de Tahiti-Faa’a.

Rédigé par Etienne Dorin le Lundi 20 Septembre 2021 à 19:44 | Lu 4959 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Octobre 2021 - 20:02 Des histoires de "boards" par HTJ

Dimanche 17 Octobre 2021 - 19:08 ​A Hao, les permis de construire toujours valables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers