Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Les demandes d'aide alimentaire ont été multipliées par 5 en 4 ans en Polynésie



Le 15 décembre 2010, ouverture de la première épicerie sociale à Papeete
Le 15 décembre 2010, ouverture de la première épicerie sociale à Papeete
PAPEETE, 23 décembre 2011 (AFP) - La Polynésie française a connu "une multiplication par cinq des demandes d'aide alimentaire en quatre ans", un signal d'alerte de paupérisation de population, a affirmé à l'AFP le directeur des affaires sociales de la collectivité.

"Selon la dernière étude de l'Institut de la statistique en Polynésie française (ISPF), qui date de fin 2009, 28% de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté, et un ménage sur 5", a déclaré Paul Tetahiotupa, qui est à la tête de 16 antennes implantées dans l'archipel polynésien.

En Polynésie, collectivité d'outre-mer à large autonomie, "le seuil de pauvreté s'établit à 48.692 CFP (408 euros) par personne, ça veut dire vivre avec moins de 1.623 francs par jour (13,6 euros)", rappelle M. Tetahiotupa, soulignant qu'"un ménage qui vit avec un seul SMIG est en-dessous du seuil de pauvreté".

Pour lui, "l'indicateur le plus parlant est l'augmentation des demandes d'aide alimentaire: elles ont été multipliées pratiquement par cinq en quatre ans". En 2006, 1.000 familles ont été aidées pour un budget de 24 millions CFP (environ 200.000 EUR), en 2010 ce sont 4300 familles, pour et un budget de 150 millions (1,2 M EUR).

"Pour une famille, on est en moyenne sur une aide de 100 francs par jour environ (0,8 euro), c'est très peu. Il faut se poser la question du minimum nécessaire si on veut s'occuper de la pauvreté", estime Paul Tetahiotupa.

Si le budget global d'aide sociale se monte à 1,6 milliard, maintenu à ce niveau pour 2012, "à l'échelle de la pauvreté, on est loin de pouvoir répondre à toutes les demandes", déplore le responsable, qui estime qu'"à un moment donné il faut des amortisseurs sociaux, comme le RSA, pour pouvoir se reconstruire, pour rebondir".

"On n'a pas de caisse de chômage, alors qu'on a perdu 9.000 emplois depuis 2008. Du jour au lendemain, ces actifs n'ont plus rien. Un certain nombre de familles éprouvent des difficultés pour pouvoir se nourrir. Ensuite c'est la spirale de l'échec", décrit-il.

"Le minimum vital, c'est manger, avoir un toit, et assurer une éducation minimum. Or on a de plus en plus de familles qui ne parviennent plus à payer leur loyer", raconte le directeur, "Il y a plusieurs milliers de demandeurs d'un logement social, et il y a en Polynésie des endroits que l'on peut considérer comme des bidonvilles".


"Il y a en Polynésie des endroits que l'on peut considérer comme des bidonvilles" (Tahiti Faa'a , photo M-Vigneau)
"Il y a en Polynésie des endroits que l'on peut considérer comme des bidonvilles" (Tahiti Faa'a , photo M-Vigneau)

Rédigé par AFP le Vendredi 23 Décembre 2011 à 02:53 | Lu 2199 fois







1.Posté par Ozzy le 23/12/2011 06:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo aux hommes politiques de tous bords....

Mais comme dit Oscar, c'est de la faute des essais nucléaires tout cela !

Pitoyables hommes politiques...

2.Posté par Substance le 23/12/2011 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on avait une caisse "chômage", qui devrait la remplir?
Déjà que toutes nos taxes et impôts vont au budget fonctionnement...

3.Posté par JeVoteJeJuge le 23/12/2011 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une caisse d'allocation chômage c'est une cotisation de la part des employeurs ET des salariés.
T'es salarié : tu bosses, tu cotises, tu perds ton boulot, tu récupères une partie de tes cotisations.
Les gouvernements successifs ont , aujourd'hui encore, volontairement joué sur l'amalgame RMI /Caisse d'allocation chômage pour justifier sa non mise en place, préférant recruter dans les SEM, EPIC et autres satellites en se disant que pour 1 salaire versé, 25 personnes allait manger ... et surtout voter pour leur bienfaiteur !!
Dans une société qui se veut évoluée, l'absence de tout amortisseur social est un véritable scandale à dénoncer encore et toujours !

4.Posté par Alex le 23/12/2011 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bidonville de Faaa vision futuriste de l’indépendance d'Oscar. On a une belle image de la Polynésie de demain avec les incapables actuels. La caisse de chômage : Oui , mais là encore nos politiques veulent rouler en ferrari alors qu'ils peuvent conduire et entretenir une trottinette. Il faut d'abord dégraisser les inutiles et de la confiance pour créer de l'emploi. c'est pas avec des communistes racistes qu'on va y arriver.......

5.Posté par ben le 23/12/2011 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ben dit donc! une caisse de chomage! cela sera comme pour les dij! syteme d'insertion pour les jeunes! cela a développé quoi?
une profusion d'agriculteurs qui demandent des dij (leurs enfants) pour faire le copra!
une profusion d'entrepeneur! sutout a Maupiti! quand elle a été rasé à 80% par un cyclone! le chef de famille devenu patenté bien sur entrepreneur qui demande des fares mtr a tous ces enfants... non seulement on leur donne les matériaux mais aussi embauché pour la construction de Leur Faré!
Caisse de chômage? voila le genre de magouille qui aura! pourquoi aller travailler si on nous donne du pognon sans y aller! il suffit de s'inscrire!
Les travailleurs, les vrais! en ont marrent de payer des ceci et des cela pour ceux qui ne VEULENT PAS BOSSER!

6.Posté par JeVotedoncJeJuge le 23/12/2011 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ben : tu illustres parfaitement mes affirmations à propos de l'amalgame fait entre caisse d'allocation chômage et aide sociale, type RSA, RMI ou autre.
Je te souhaite de ne jamais être le maçon de 50 piges, chargé de famille, d'un niveau scolaire type CM2 et ne sachant rien faire d'autre que son métier qu'il exerce depuis l'âge de 14 ans !

7.Posté par juju le 24/12/2011 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sur qu'il faut une caisse chômage, et un RSA pour les plus pauvres, et c'est nous les travailleurs qui cotiseront, comme ça si un jour on se fait virer, on a un petit chômage pour pouvoir rebondir.

Il faut arrêter de prendre les pauvres (ou ceux qui pourrait toucher ce fameux RSA) automatiquement pour des "profiteurs" "fainéants" et j'en passe. La preuve est bien la devant vos yeux, les pauvres en polynésie française GALÈRENT beaucoup plus qu'en Europe. Alors OK içi il fait chaud, il fait beau, y'a des fruits, du poisson.....sauf que bon, on sait bien que la réalité est tout autre. La vie est tellement chère.

Que vous le vouliez ou non, y'a pas de boulot, donc tant qu'on va pas créer de l'emploi, et ben on aura de la pauvreté.

A choisir entre un boulot à 150.000 ou un RSA à 45.000 le choix est vite fait vous croyez pas ????

On en reparlera quand vous perdrez votre emploi.

Bonne fêtes à tous !!!


8.Posté par ponui le 24/12/2011 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@juju
........"les pauvres en polynésie française GALÈRENT beaucoup plus qu'en Europe. Alors OK içi il fait chaud, il fait beau, y'a des fruits, du poisson"....Alors là, j'en suis sur le c..! Comme tu dis,ici il y a des fruits,du poisson,30degrés toute l'année;Europe,pas de fruit pas de poisson,5 degrés l'hiver,t'as pas de pognon tu crève! Vive la pauvreté en Europe!

9.Posté par juju le 24/12/2011 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ponui

ce que je voulais dire c'est qu'içi, si tu vis pas près du lagon, c'est pas évident de s'improviser pêcheur, pas de bateau pas de matos etc... Le clochards qu'on voit en ville, je pense pas qu'ils aillent pêcher...

En Europe, en France, il y a le RSA + divers aides qui font que tu touche un minimum par mois. c'est la moindre des choses, au moins de quoi payer un loyer

10.Posté par domingo moea le 09/01/2012 07:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aider moi car j'ai besoin d'aide alimentaire je ne travaille pas juste pour avoir à manger merci de votre hospitalité

11.Posté par domingo moea le 09/01/2012 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aider-moi juste pour manger ou avoir le don des gens qui peuvent m'aider

12.Posté par Dicé le 09/01/2012 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si tu es à Papeete rends toi au Secours Catholique sur le côté droit de la Cathédrale ( côté collège), ou bien à Vaininiore à côté des pompiers. Pour les autres communes demande à l'église.
2000 ans, et toujours là quand on est dans la vrai M...

Malheureusement inutile de parler des autres, ceux qui montre leur trombine à la télé pour se faire élire et engraisser par nous.

13.Posté par Dicé le 09/01/2012 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La famille Domingo est une grande famille.
Personne pour te donner un coup de main ?

14.Posté par Abe le 09/01/2012 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on se retrouve sans emploi à 40, 50 ans sans aucun espoir de retrouver un poste, croyez-moi, on est bien content d'avoir un RSA. Quand on à fait de études, qu'on est jeune et puis qu'on se retrouve à pointer au Sefi, alors que toutes les entreprisent degraissent, croyez-moi qu'on est bien content de pouvoir toucher un RSA. Dire que cela produit des faigneants, c'est l'effet voulu par nos élites politiques. Nos vieux, nos jeunes, sont-ils à ce point moins français qu'un français de métropole ou d'ailleurs pour en être ainsi exclu ? Ne sommes nous pas egaux face à la loi et aux impôts ? Alors oui, ce sont les salariés qui payent, et perso je prefere mille fois cotiser pour le RSA et aider ceux qui en ont besoin que continuer à subventioner les sur-remunerations du publique et de nos hommes politiques. Il est temps que nous revisions l'ensemble de notre système de fonctionnement pour mieux distrubuer le peu de richesse qui est encore produite.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Décembre 2020 - 19:42 ​L'ombre du couvre-feu plane sur les fêtes

Mercredi 2 Décembre 2020 - 19:14 ​Giscard, président de l'autonomie de gestion

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus