Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Les crédits aux entreprises esquissent la reprise économique



PAPEETE, le 24 septembre 2014 - L’IEOM, notre banque centrale, a publié son rapport trimestriel sur le « Suivi des crédits aux entreprises en Polynésie française au deuxième trimestre 2014». Les chiffres sont plutôt encourageants, analyse un économiste de l’institut.

Ainsi, au 30 juin 2014 l’encours total des crédits sur les entreprises affiche un léger rebond (+0,8 % sur le trimestre) après quatre trimestres consécutifs de baisse, pour s’établir à 280,5 milliards de Fcfp (soit tout de même -4,5 % en glissement annuel). Mais la nouvelle n’est pas entièrement positive, puisque sur ce total, la partie qui a le plus progressé est composée des « crédits mobilisables », donc des lignes de crédits négociées entre les entreprises et leur banque, mais pas encore utilisées. Mais comme l'explique l'institut, on négocie des crédits lorsqu'on s’apprête à investir. L’argent frais réellement injecté par les banques dans l’économie reste en baisse de 1,1%.

« Ces données viennent conforter notre sentiment d’une meilleure orientation des investissements, déjà notée dans l’optimisme des entreprises dans leur intention d’investir » nous assure le responsable des études de l’IEOM. « Ce rebond de 0,8% montre qu’il y a une conjoncture favorable, après 4 trimestres de baisse consécutive. Les entreprises sont plus enclines à investir, mais ça reste à confirmer au prochain trimestre car les crédits mobilisés restent en retrait, et nous sommes toujours en négatif sur un an, mais nous avons bon espoir de repasser dans le vert. »

Deux grosses opérations ont également tiré le total vers le haut : la rénovation des aéroports et l’achat d’un ATR par Air Tahiti. Le dernier gros investissement de la même ampleur était l’achat de l’Aremiti Ferry 2 en 2013, soit juste avant les 4 trimestres de baisse.

Notons enfin que sur ce deuxième trimestre, ce sont les PME qui mobilisent le plus de crédits (53% de tous les crédits en volume), et dont les encours progressent le plus. Ce sont bien elles qui pourront tirer la croissance du Pays sur les trimestres qui viennent, en particulier dans la santé, les transports, la construction et le tourisme, qui sont les secteurs qui ont le plus augmenté leur capacité de crédit (et donc qui se préparent à investir).

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 24 Septembre 2014 à 09:46 | Lu 454 fois

Tags : CREDIT, IEOM






1.Posté par eoe le 24/09/2014 14:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De bons signes . on ne regrette pas OSCAR
.

2.Posté par teivatane le 24/09/2014 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un investisseur......

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Août 2019 - 11:17 Préavis de grève à l’Intercontinental Moorea

Jeudi 22 Août 2019 - 23:26 Librairies, l’épilogue d’une époque

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués