Tahiti Infos

Les cambrioleurs au pick-up vert sous les verrous


C'est dans ce pick-up vert que la bande avait l'habitude d'errer entre Punaauia et Pirae, en quête d'un mauvais coup.
C'est dans ce pick-up vert que la bande avait l'habitude d'errer entre Punaauia et Pirae, en quête d'un mauvais coup.
PIRAE, le 1er mars 2017 - Les policiers de la Sûreté urbaine (DSP) ont interpellé, lundi, une bande de quatre individus défavorablement connus de leurs services dans le cadre d'une enquête pour vol. Récidivistes patentés, ils ont été écroués en attendant d'être jugés ce jeudi en comparution immédiate.

Quatre cambrioleurs itinérants ont été interpellés, lundi à Pirae, par les policiers de la Sûreté urbaine de la direction de la sécurité publique (DSP). Âgés de 21 ans à 30 ans, tous sont défavorablement connus des forces de l'ordre et ont été déférés au parquet puis écroués mercredi en vue de leur jugement en comparution immédiate, cet après-midi.

Les quatre loustics écoutaient de la musique dans leur pick-up Mazda vert, dimanche soir du côté de la zone industrielle de la Punaruu, à Punaauia, quand l'idée leur est venue d'aller "se faire une habitation", explique un policier. Rodant en voiture du côté des servitudes de la Pointe des pêcheurs, le quatuor a finalement jeté son dévolu sur une maison occupée par une vieille dame endormie. Sans la réveiller, et bien qu'ils aient mis le fare sans dessus-dessous, trois des quatre compères allaient faire main basse sur une guitare, un peu d'argent, du matériel multimédia et les papiers d'identité de leur victime pendant que le dernier faisait le guet à l'extérieur, au volant du pick-up.

Les enquêteurs soupçonnent qu'ils aient pu faire d'autres victimes

Les monte-en-l'air seront finalement interpellés lundi dans leur voiture, du côté du parking Aorai Tini Hau à Pirae. Leur signalement précis avait été communiqué à la DSP par une seconde victime, cette fois d'un vol de téléphone portable. Après avoir mené sa propre enquête, la jeune femme était allée trouver les policiers afin de les mettre sur la voie.

Les enquêteurs découvriront dans le pick-up vert des quatre larrons le téléphone volé ainsi que le butin dérobé la nuit précédente chez la vieille dame. Une petite quantité de pakalolo ainsi qu'une balance de précision cachée dans le volant de la voiture ont aussi été retrouvées à bord du véhicule.

Les quatre hommes, originaires de Papeete et Faa'a, sont en état de récidive légale de vol et d'usage de stupéfiants. Les enquêteurs soupçonnent qu'ils aient pu faire d'autres victimes.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 1 Mars 2017 à 17:30 | Lu 14195 fois