Tahiti Infos

Les braconniers arrêtés après avoir jeté un sac de carapaces de tortue


Tahiti, le 13 octobre 2021 - Trois suspects de braconnage de tortues ont été arrêtés en fin de semaine dernière à Punaauia. Les gendarmes avaient ouvert une enquête après la découverte d'un sac poubelle contenant des carapaces de tortues fraichement dépecées jeté sur la voie publique…

Les gendarmes ont arrêté vendredi trois individus pour "capture non autorisée et destruction" de tortues marines. Une espèce protégée en Polynésie française. A l'origine de l'affaire, la découverte d'un sac poubelle contenant des carapaces de tortues fraichement dépecées jeté sur la voie publique à Punaauia, raconte un communiqué de la gendarmerie. Une enquête a été immédiatement ouverte et des investigations "techniques et scientifiques", sans plus de précisions, ont permis d'identifier formellement un premier suspect. Les deux autres complices ont été ensuite rapidement interpellés. Placés en garde à vue, les trois suspects, tous majeurs, ont reconnu les faits et "feront l’objet de poursuites judiciaires devant le tribunal correctionnel", précise un communiqué.

Rappelons que la tortue est une espèce marine protégée par le code de l'environnement de la Polynésie française. Les braconniers encourent des peines de deux ans d'emprisonnement et 17 800 000 Fcfp d'amende, outre la confiscation des véhicules terrestres et bateaux utilisés pour braconner transporter ou détenir cette espèce.

Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 13 Octobre 2021 à 09:36 | Lu 3233 fois