Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les banques font un petit effort



Tahiti, le 22 juin 2021- Frais de tenue de compte ou de carte de crédit à débit différé : les trois banques du fenua et l’OPT se sont engagés à baisser ou plafonner certains tarifs sur une période comprise entre 2020 et 2022. Cette convention est issue d’un accord avec le Haut-Commissariat et l’Institut d’Emission d’Outre-Mer, ayant pour objectif principal de réduire les écarts de tarifs bancaires entre la Polynésie et l’hexagone.
 
La Banque de Tahiti, la Socredo et la Banque de Tahiti se sont engagées à baisser graduellement trois tarifs sur trois ans. Entre 2020 et 2022, les frais de tenue de compte et les frais de carte de paiement international à débit différé baissent de 5% au total, et un nouvel abonnement mensuel permettant la gestion de ses comptes sur Internet a été mis en œuvre pour un tarif maximal de 190 Fcfp, soit une réduction de cette ligne tarifaire de près de 41%.
 
Toujours sur cette même période, les banques ont également gelé tarifs en ce qui concerne l’opposition sur chèque, les lettres d’injonction, les frais de rejet de prélèvement ou encore la délivrance de chèques de banque.
 
Enfin, l’OPT (Office des Postes et Télécommunications), soumis à des contraintes d’exploitation de son réseau de proximité dans les archipels éloignés, s’est quant à lui engagé à plafonner lui aussi trois tarifs sur trois ans : 3 500 Fcfp maximum pour les frais de tenue de compte, 5 500 Fcfp maximum pour les frais de carte de paiement international à débit différé et 13 500 Fcfp maximum pour les frais pour saisie administrative à tiers détenteur.
 
Un accord triennal
 
Ces engagements naissent de l’accord de modération des tarifs bancaires aux particuliers, et de la charte d’inclusion bancaire et de prévention du surendettement, signés en février 2020 par le Haut-Commissaire de la République, les représentants des établissements bancaires et l’Office des postes et télécommunication (OPT), avec l’appui de l’Institut d’Émission d’Outre-Mer (IEOM).
 
Cet accord triennal, qui s’applique jusqu’en 2022, vise à poursuivre les efforts de réduction des écarts tarifaires moyens relevés entre la Polynésie française et l’hexagone, tout en renforçant l’action en faveur de la prévention du surendettement pour protéger la clientèle fragile.
 

Rédigé par Valentin Guelet le Mardi 22 Juin 2021 à 19:03 | Lu 3980 fois

Tags : BANQUES, TAHITI





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Août 2021 - 20:31 Sophie Baptendier booste la lecture jeunesse

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus