Tahiti Infos

Les acteurs du tourisme se penchent sur la future stratégie du secteur


Tahiti, le 20 janvier 2021 - Dans le cadre des travaux d’élaboration de la future stratégie 2021-2025 du tourisme, dénommée Fari’ira’a Manihini 2025, une commission cadrage s'est réunie vendredi et lundi. Quatre axes prioritaires ont ainsi été retenus : le développement d'un tourisme durable, la diversification de l'offre touristique, la structuration des filières et la valorisation de la destination. 

Devant une industrie du tourisme rudement touchée par la crise sanitaire, les acteurs du secteur s'organisent pour relever le principal pilier de l'économie polynésienne. Une commission de cadrage s'est tenue vendredi et lundi, dans le cadre des travaux d’élaboration de la future stratégie 2021-2025 du tourisme, dénommée Fari’ira’a Manihini 2025 (FM 2025).

L'ambition affichée par cette commission, qui a réuni 30 personnalités représentant tant les différents secteurs de l'industrie touristique polynésienne que le secteur public,  est celle d’un tourisme inclusif, au service d’un développement responsable et d’une croissance partagée. L'objectif étant de maîtriser une répartition territoriale des flux dans nos îles, acceptable et cohérente en fonction des capacités d’accueil, du souhait des populations, ainsi que des opportunités locales et internationales, en préservant l’environnement, la qualité de vie, la culture et les usages des populations.

La prochaine stratégie s'appuie aussi sur des études complémentaires comme la stratégie touristique de Bora Bora, les études menées avec les enseignants chercheurs et étudiants de l'Université de Polynésie française et par le Centre d'Étude sur le Tourisme Océanie - Pacifique (CETOP) et l’Université de la Polynésie française. 67 chantiers sur des thématiques diverses et variées (environnement, accueil, plaisance, marketing…) ont été créés à l'occasion des travaux d'élaboration de FM25 avec pour finalité des préconisations soumises à la validation de la commission de cadrage.

Quatre axes prioritaires ont ainsi été retenus pour redynamiser le secteur pour les prochaines années : le développement d'un tourisme durable, la diversification de l'offre touristique, la structuration des filières et la valorisation de la destination. Les travaux de consolidation par les équipes projets devront continuer les prochaines semaines afin de pouvoir présenter à la validation du gouvernement, en février 2021, la nouvelle feuille de route du secteur touristique de la Polynésie française sur les cinq années à venir.

le Mercredi 20 Janvier 2021 à 10:57 | Lu 1022 fois