Tahiti Infos

Les acteurs du tourisme durable soutenus par la CCISM, le Pays et l’ADEME


TAHITI, le 12 août 2021 - PUBLIREPORTAGE - La Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM) avec le Pays et l’ADEME, l’agence de la transition écologique, déclinent localement le programme France Relance – Tourisme durable. Les très petites et moyennes entreprises du secteur de la restauration et de l’hôtellerie sont invitées à se faire connaître pour pouvoir bénéficier de diagnostics et accompagnements gratuits, mais aussi de financements pour des études ou des investissements suivant les dossiers.

Ce plan de relance vise à soutenir et accompagner les petites et moyennes entreprises de l’hôtellerie et de la restauration sur toute la Polynésie française, dans la transition écologique et le tourisme durable. Ce concept sous-entend une réduction des impacts environnementaux, une diminution de la consommation énergétique, du gaspillage alimentaire, une meilleure gestion de l’eau et des déchets, des actes d’achats plus raisonnés comme celui de privilégier les produits locaux ainsi qu’une adaptation au changement climatique.

L’idée est de profiter de la relance pour se lancer dans la transition écologique. Concrètement, France relance – Tourisme durable va consister pour les entreprises lauréates en l’établissement d’un diagnostic gratuit de la CCISM qui se déplacera sur place. La CCISM établira lors de ce diagnostic un plan d’action précis sur le tourisme vert. La CCISM pourra ensuite accompagner l’entreprise à poser des demandes de financement prévues dans le plan d’action auprès de l’ADEME. Des conseils seront offerts pour faciliter l’engagement des entreprises.

Les actions qui peuvent être préconisées aux entreprises sont diverses. Cela peut-être, par exemple, le changement de tous les luminaires de l’établissement par des Led, l’achat de produits en vrac pour réduire les emballages, une meilleure isolation des chambres froides, l’achat d’économiseurs d’eau à fixer sur les robinets et pommeaux de douche, la formation du personnel aux questions environnementales…

L’initiative est lancée. Les candidats sont invités à se faire connaître sans attendre.
 

Les grandes étapes :

1) Un dossier de candidature est à constituer et à renvoyer par mail à la Cellule QHSE de la CCISM. Le dossier inclue des formulaires administratifs ainsi que des questions liées à la motivation de la démarche.
2) Une sélection des entreprises est effectuée par un jury choisi, tenant compte de la motivation et de la globalité de la démarche. Elle doit s’inscrire dans le temps et concerner toute la structure.
3) Un diagnostic est prévu par la CCISM pour définir précisément les actions à mener.
4) Un dossier de demande d’aides à la suite du diagnostic et du bilan devra être monté en ligne. La CCISM restera disponible jusqu’à cette étape.
5) Un diagnostic final à distance sera réalisé par la CCISM
 

Pratique

Qui est concerné ? Toutes les petites et moyennes entreprises du secteur de l’hôtellerie et de la restauration sur l’ensemble de la Polynésie française (quelle que soit leur forme juridique).
Quand s’inscrire ? Vous pouvez contacter la CCISM dès à présent
Quel est le coût ? Le dispositif est accessible gratuitement.
 

Les contacts

Les entreprises intéressées peuvent dès à présent contacter la cellule Qualité Hygiène Sécurité et Environnement (QHSE) de la CCISM, ses conseillères Chloé et Orama restent disponibles pour toutes questions : Mail : [email protected] Tél. : 40 47 27 47

Rédigé par Publireportage le Jeudi 12 Août 2021 à 12:52 | Lu 1609 fois