Tahiti Infos

Les JMJ à domicile pour les jeunes qui n'ont pas pu partir


PAPEETE, le 27 juillet 2016- Alors que les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) organisées par le Vatican ont commencé mardi à Cracovie en Pologne, la Polynésie fait son événement JMJ-Tahiti afin de permettre aux jeunes qui n'ont pas pu partir de quand même vivre l'expérience.

1500 jeunes, âgés de 13 à 25 ans se réunissent, à partir de ce jeudi soir et jusqu'à dimanche pour un grand rassemblement de la jeunesse catholique de Polynésie. L'événement se fait en marge des JMJ de Cracovie en Pologne, afin que les jeunes qui n'ont pas pu partir puissent quand même vivre quelque chose de semblable.

Parmi toutes les régions ultramarines françaises, il n'y a que la Polynésie qui organise un JMJ parallèle en partenariat avec le Vatican.

Ainsi, les jeunes sont divisés en deux groupes, côte est et côte ouest.

Pour la côte est, ils se retrouveront ce jeudi après-midi à 16h00 à la paroisse Saint-Pierre-Chanel de Tiarei où ils dormiront. La paroisse offre aux jeunes le gîte et le couvert puis, vendredi, ils quitteront à pied la paroisse afin de se rendre jusqu'à la paroisse Sacré cœur de Hitia'a O Te Ra où ils passeront la nuit de vendredi à samedi avant de rejoindre toujours à pied l'église Cœur immaculé de Marie à Taravao, le samedi soir les jeunes pèlerins se rendront sur le site de Faratea où ils retrouveront les pèlerins de la côte ouest.

Les jeunes de la côte ouest se retrouveront jeudi à 16h00 à la paroisse Saint-Michel de Papara, ils seront également logés et nourris pour la nuit, vendredi les jeunes croyants se rendront à pied jusqu'à la paroisse Sainte Élisabeth où ils passeront la nuit de vendredi avant de rejoindre à pied l'église Cœur immaculé de Marie de Taravao avant d'atteindre le site de Faratea le samedi soir.

Samedi soir, un concert spirituel est prévu pour les jeunes ainsi qu'un direct avec Cracovie et l'intervention du Pape François. Enfin dimanche se tiendra une messe spirituelle à 10 h. "Le but est de vivre en communauté paroissiale pendant quelques jours, comme le font les jeunes qui sont partis en Pologne" indique Jérémy Tiaipoi, coordinateur des JMJ-Tahiti.

Les journées seront ponctuées de prises de paroles, prières et autres activités "c'est un rassemblement bon enfant pour réveiller les groupes de jeunes en sommeil et les amener vers une éducation religieuse et donner à chacun la chance de vivre les JMJ", conclut Jérémy Tiaipoi.

L'événement est ouvert à tous les jeunes qui souhaiteraient y participer, même à la dernière minute.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 27 Juillet 2016 à 15:09 | Lu 1274 fois