Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les Iles Marshall évoquent l'horreur nucléaire devant la CIJ



L'atoll de Rongelap, théâtre d'essais nucléaires américains jusqu'en 1966.
L'atoll de Rongelap, théâtre d'essais nucléaires américains jusqu'en 1966.

Les Iles Marshall ont fait un récit saisissant lundi des horreurs des tests nucléaires, alors que ce petit Etat du pacifique tente de convaincre la Cour internationale de Justice qu'elle a compétence pour examiner ses plaintes contre l'Inde, le Pakistan et le Royaume-Uni.

Cet archipel situé au coeur de l'Océan pacifique a été le théâtre de nombreux essais nucléaires dans les années 1940 et 1950 et reproche à ces trois nations de ne pas avoir abandonné "la course" à l'armement nucléaire.

Pendant ces tests, "plusieurs îles ont été détruites ou rendues inhabitables pour des milliers d'années", a déclaré le représentant du pays devant la Cour internationale de Justice (CIJ), Tony deBrum.

Il avait 9 ans quand, en mars 1954, les Etats-Unis procèdent au test Castle Bravo, considéré comme 1.000 fois plus puissant que la bombe atomique lâchée sur Hiroshima en 1945.

"Le ciel entier était rouge", se souvient M. deBrum, qui pêchait alors avec son grand-père, à 200 kilomètres de l'explosion : "beaucoup sont morts, ont souffert de malformations congénitales ou de cancers suite à la contamination".

Les Iles Marshall demandent que Londres, New Delhi et Islamabad prennent "toutes les mesures nécessaires" pour s'acquitter de ce qu'elles estiment être leurs obligations au regard du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

Le traité de 1968 - ratifié par Londres, mais pas par Islamabad ou New Delhi - oblige les Etats à "poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures relatives au désarmement nucléaire". Les Iles Marshall estiment néanmoins que l'Inde et le Pakistan ont les mêmes obligations, du fait du droit international coutumier découlant du traité.

Les Iles Marshall avaient déposé en 2014 une plainte contre neuf pays: la Chine, la Corée du Nord, la France, l'Inde, Israël, le Pakistan, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Israël n'a jamais officiellement affirmé détenir l'arme atomique, mais les observateurs estiment qu'il est le seul pays du Moyen-Orient à en disposer. 

Alors que la Corée du Nord a brandi vendredi la menace nucléaire en réaction à l'alourdissement de sanctions internationales la visant, la Cour n'entendra que trois affaires: le Royaume-Uni, le Pakistan et l'Inde avaient par le passé accepté la "compétence obligatoire" de la CIJ. 

Les autres plaintes ne peuvent être examinées que si les pays visés donnent leur feu vert.

Entre 1946 et 1958, 67 armes nucléaires de différentes puissances ont explosé sur le territoire des Iles Marshall, donc "l'effet dévastateur se fait encore sentir" selon Majuro.

Avec AFP


Rédigé par RB le Lundi 7 Mars 2016 à 03:52 | Lu 753 fois






1.Posté par Fu-K-U le 07/03/2016 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Probable que les comptes en banque personnels des dirigeants commencent a se vider !!!!!

2.Posté par Roro LEBO le 07/03/2016 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Les USA et la Grande-Bretagne ont fait plus de dégâts que la France dans le Pacifique.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués