Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les 70 ans de l'Institut Louis Malardé retracés dans une exposition



L'exposition sur les 70 ans de l'Institut Louis Malardé se tient jusqu'au 23 avril dans le hall de l'assemblée.
L'exposition sur les 70 ans de l'Institut Louis Malardé se tient jusqu'au 23 avril dans le hall de l'assemblée.
PAPEETE, le 16 avril 2019 - Jusqu'au 23 avril, vous pourrez découvrir l'histoire de cet institut, où de nombreuses recherches ont été faites sur les maladies vectorielles et les toxines marines. Une exposition qui est disponible dans le hall de l'assemblée.

Cette exposition photo a été inaugurée ce mardi matin, dans le hall de l'assemblée, en présence de son président Gaston Sang, du président du pays, Edouard Fritch, du haut-commissaire, René Bidal et de quelques ministres.

Cette exposition vous permet de retracer l'histoire de cette institution, depuis sa création jusqu'à aujourd'hui. On retrouve notamment le parcours de William Albert Robinson, navigateur, écrivain et homme d'affaires américain qui est à l'origine de plusieurs édifices en faveur de la recherche au fenua, dont l'Institut Louis Malardé (ILM). Ce mécène a orienté ses recherches sur les moustiques. "Il était très amoureux de la Polynésie et quand il avait fait son premier tour du monde en 1928, il s'est fait des amis ici. À son retour, après la guerre en 1945, il a retrouvé ses amis et tous les deux avaient l'éléphantiasis, et cela l'a bouleversé. Donc, à partir de ce moment-là, il a commencé ses recherches. Il a acheté le terrain de Maraa avec deux ou trois autres personnes pour la recherche et la lutte contre les moustiques et le māriri. Il est à l'origine également du premier dispensaire de la Polynésie. Après, il y a eu l'institut Louis Malardé qui a été créé", raconte Tumata Robinson, fille de William Albert Robinson. D'ailleurs, au mois de novembre, les quatre filles de William Robinson organiseront une conférence sur la vie et l'œuvre de leur père, en collaboration avec l'institut.

Côté projet, l'Institut disposera, cette année, d'un centre de production de micro-algues Ciguaprod à Paea. Un lieu qui valorisera ces espèces endémiques de nos lagons. Ces micro-algues sont particulièrement recherchées dans le domaine de la sécurité alimentaire. En 2020, le pays prévoit de lancer le projet Innoventomo qui consiste à rénover et à agrandir le laboratoire d'entomologie médicale de Paea, "qui a démontré l'efficacité de ses techniques de lutte contre les moustiques à Tetiaroa", explique le président Fritch dans son discours, avant de poursuivre : "La production en masse de mâles stériles de ce nouveau laboratoire permettra une application à plus grande échelle au niveau du pays."

En attendant la concrétisation de tous ces projets, vous pourrez découvrir l'exposition sur les 70 ans de l'ILM à Taraho'i, jusqu'au 23 avril.


Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 16 Avril 2019 à 16:58 | Lu 499 fois

Tags : ILM





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net