Tahiti Infos

Les 14 propositions de Gaston Tong Sang pour 2012


Les 14 propositions de Gaston Tong Sang pour 2012
L’ancien président de la Polynésie française et président du parti O Porinetia To Tatou Ai’a Gaston Tong Sang a présenté mardi matin les propositions UMP pour la Polynésie française en vue des élections présidentielles de 2012. Une entrée en campagne qui coïncide avec la présentation du budget de l’équipe Temaru, sévèrement taclé par GTS : « Ce budget ne permet pas d’envisager une sortie de crise » a déclaré le représentant de l’UMP en Polynésie française, qui suggère de « diminuer les taxes et les impôts plutôt que de les augmenter, afin de relancer l’investissement et la consommation ».

« On ne sait pas ce qui leur passe par la tête de taxer les produits de l’Union Européenne : c’est un mauvais message envoyé à l’Europe » estime Gaston Tong Sang, pour qui il faudrait bien au contraire « faire de la Polynésie française une vitrine de l’Europe ». O Porinetia To Tatou Ai’a se dit donc opposé à de telles mesures, et profite de leur probable impopularité auprès de la population pour "vendre" ses propositions pour la Polynésie française en cas de victoire en 2012. Elles sont au nombre de 14 :


Les 14 propositions de Gaston Tong Sang pour 2012
1- La modification de la loi Morin : OPTTA demande de modifier la répartition des zones géographiques pour y intégrer l’ensemble du territoire polynésien ; mais aussi de compléter la liste des maladies radio-induites , en y ajoutant les lymphomes, les myélomes, et d’y supprimer les restrictions relatives au cancer de la thyroïde et du sein.

2- Le vote d’une loi reconnaissant l’impact environnemental « avéré » des essais nucléaires

3- La création d’un tribunal foncier et la mise en place de dispositifs dérogatoires au Code Civil en PF en « s’inspirant des traditions locales en matière foncière ».

4- La transformation du troisième outil financier en dotation. Issu de la réforme de la DGDE, il se présente aujourd’hui sous la forme d’un dispositif contractuel « dont la pérennité porte à questionnement ».

5- L’augmentation de la participation de l’Etat dans le FIP (fonds intercommunal de péréquation)

6- La surveillance accrue de la zone maritime

7- Le vote d’une loi spécifique d’aide à l’investissement en Polynésie française , qui prendrait en compte les spécificités locales distinctement des autres PTOM

8- La mise en place d’une compensation pour les retraités de la fonction publique d’Etat privés de l’ITR (indemnité temporaire de retraite) depuis 2009

9- La création de pôle de compétitivité : « la PF doit être un pays leader en matière d’énergies renouvelables » estime GTS, qui souhaite le soutien de l’Etat dans la construction d’une usine pilote ETM (énergie thermique des mers) pour produire de l’électricité.

10- La lutte contre la montée des eaux : « il faut faire de la Polynésie française un centre international de recherche sur le climat et la montée des eaux » propose GTS, qui suggère comme localisation l’atoll d’Anuanuraro.

11- La réforme du partenariat entre l’UE et les PTOM, afin de bénéficier des fonds européens

12- Le développement de la coopération régionale

13- La signature avec l’Etat d’une loi de programme, c’est-à-dire un schéma d’aménagement et de développement sur 10 ou 15 ans.

14- Et enfin la réforme du mode de scrutin communal sur le modèle du nouveau mode de scrutin de la Polynésie française.

Gaston Tong Sang participera à la finalisation des élements ultramarins du programme présidentiel de l'UMP pour 2012 à l'occasion de son déplacement pour le congrès des maires qui se déroulera du 24 au 26 novembre Porte de Versailles à Paris.

le Mardi 15 Novembre 2011 à 11:17 | Lu 2075 fois