Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Législatives : Fritch obtient l'investiture Les Républicains pour le Tapura Huiraatira



Edouard Fritch à l'issue de la rencontre avec François Fillon, vendredi à Paris. (©Délégation de la Polynésie française)
Edouard Fritch à l'issue de la rencontre avec François Fillon, vendredi à Paris. (©Délégation de la Polynésie française)
PARIS, 10 février 2017 - Edouard Fritch a annoncé vendredi que le parti autonomiste Tapura Huiraatira, qu'il préside, avait obtenu l’investiture de la droite et du centre, pour les élections législatives.

A l’issue d’un entretien avec François Fillon, vendredi matin à Paris, au siège de campagne du candidat pour l’alternance, Edouard Fritch a affirmé au site d'information Outremer 360 que le parti autonomiste Tapura Huiraatira avait obtenu l’investiture de la droite en faveur de ses trois candidats aux élections législatives en Polynésie française. Maina Sage, actuellement élue de la première circonscription polynésienne, Nicole Sanquer (2e) et Patrick Howell (3e) devraient siéger sur les bancs LR, en cas de victoire en juin prochain.

Selon nos informations, le président polynésien aurait signé une convention de partenariat avec Les Républicains, mercredi à lors de sa rencontre avec Bernard Accoyer, le secrétaire général du parti. Cette convention doit encore être entérinée par la commission des investitures du parti.

Mais cette perspective se présente déjà comme un revers pour le parti autonomiste Tahoera'a Huiraatira, dont le président Gaston Flosse affirmait en octobre dernier avoir reçu l'engagement LR du parti de la droite d'un soutien pour les législatives. "Cette convention d’association, avait-il alors déclaré, accorde au Tahoera’a Huiraatira la représentation exclusive des Républicains en Polynésie française ainsi que l’investiture des Républicains aux candidats du Tahoera’a Huiraatira aux élections législatives de juin 2017. Une fois prête, cette convention sera signée à Papeete. Ainsi, le plus grand parti de France sera associé au plus grand parti de Polynésie française".

Soutien confirmé à Fillon à la Présidentielle

A l'issue de sa rencontre, vendredi avec François Fillon, Edouard Fritch a également déclaré à la presse que son parti politique soutiendrait la candidature de François Fillon à l'élection présidentielle d'avril prochain, conformément "à ce qui a été adopté par la direction du Tapura Huira’atira à Papeete" : "Depuis trois mois, nous travaillons sur une feuille de route, sur un programme pour nos candidats aux législatives et pour le candidat aux présidentielles parce que les programmes seront concordants. Je suis venu chercher aujourd’hui l’avis du candidat Fillon sur cette feuille de route. Il nous a dit qu’il était d’accord. C’est l’essentiel".

La cote de popularité de François Fillon se trouve considérablement affectée par l'affaire PenelopeGate, depuis fin janvier. "S’il fallait choisir les candidats en fonction de leur cote, a souligné Edouard Fritch à ce titre, je crois que les Polynésiens se déconnecteraient complètement de ces élections présidentielles. Ce qui est important, c’est que l’on ait en face, des hommes qui nous comprennent, qui aient envie d’intégrer l’outre-mer à l’ensemble français. Ce que j’ai demandé à François Fillon, c’est de compter sur l’outre-mer pour que la France soit mieux connue dans le Pacifique. C’est important, car c’est une raison pour nous, de nous sentir impliqués dans la politique de la nation".

Vendredi matin, le Président de la Polynésie française s’est également entretenu avec Jean-Jacques Urvoas, au ministère de la Justice. Le garde des Sceaux est attendu prochainement en Polynésie française, en mars, où il participera à l’inauguration du nouveau centre pénitentiaire de Papeari. Jean-Jacques Urvoas procédera également à la pose officielle de la première pierre du nouveau tribunal foncier de Polynésie française lors de cette visite à Tahiti.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 10 Février 2017 à 09:03 | Lu 3120 fois






1.Posté par paku le 10/02/2017 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils se ressemble tellement

2.Posté par Hirinake le 10/02/2017 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore le choix du mauvais cheval de course, apres la premiere gifle des primaires, cette fois ci c'est la seconde des presidentielles....sacre Edouard va, et si tu es coherent tu dois alors virer du Gouvernement Tearii ALFAFA qui a appele a soutenir JUPPE et qui est meme son digne representant. Allez courage Peretiteni.

3.Posté par pif paf le 10/02/2017 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

employeurs fictifs du monde entier : unissez vous !

4.Posté par Le Vieux le 10/02/2017 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fillon passe ? Je rentre dans les ordre et me fais moine. Il n'a plus aucune chance. C'est Macron dans le meilleur des cas ou Marine dans le pire. Mais, avec l'un ou l'autre cela sera le désordre en France. Attention, les républicains auront la haine si Fillon ne passe pas et risque de voter au second tour très colère. Macron était un ministre socialiste et ils ne veulent plus de socialiste a la tête de l'état. Moi, premier tour Fillon, si présent aux deuxième aussi, sinon Marine. Quitte a tout casser, autant gagner quelques années.

5.Posté par TAAHOA le 10/02/2017 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Tapura Huiraatira soutiendra un candidat MENTEUR aux présidentielles. Qui se ressemblent s'assemblent

6.Posté par Arsenik le 10/02/2017 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment dommage pour le Tahoera'a Huiraatira, cela aurait été trop marrant de voir Flosse se démener pour soutenir Fillon ! Super-voleur qui soutient Super-menteur ....

7.Posté par TuladiBouffi le 10/02/2017 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Le vieux, bien vue. pourquoi pas essayer Marine qui n'a jamais été aux manettes. On doit être nombreux à le penser sans le dire, je pense pas me "trumper". De plus elle s’intéresse à l'outre-mer et à la mer alors chiche.

8.Posté par simone grand le 11/02/2017 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fillon nous a tous pris en otages

9.Posté par tenauru le 12/02/2017 06:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la majorité des sénateurs et députés ont employé un ou plusieurs membres de leur famille sans que les médias lèvent le moindre petit doigt. Comme par hasard, c'est tombé sur Fillon ! De tous les candidats ce sera le meilleur pour la Polynésie . Macron, c'est du Hollande en plus jeune et encore plus flou. Hammon, aucune chance, Mélenchon et Marine sont des extrémistes dangereux. Qu"est ce qui reste dans mon chapeau ? Fillon .! Même s'il n'est pas parfait.. Souvenez vous de Mitterand qui a menti pendant 14 ans sur son état de santé et son deuxième ménage entretenu et logé aux frais de la princesse...Il nous vaut mieux un président compétent même s'il a commis quelques maladresses qui rappelons-le ne sont pas illégales...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués