Tahiti Infos

Législatives 2022 – Jonathan Tarihaa : "Baisser les drapeaux politiques"


Tahiti, le 23 mai 2022 – Candidat aux législatives sur la deuxième circonscription, découvrez le portrait et le programme de Jonathan Tarihaa.
 
Le candidat
 
C'est en 2008, à l'âge de 25 ans, que Jonathan Tarihaa a décidé pour la première fois de se présenter aux élections municipales à Taiarapu Ouest. Aujourd'hui, il en est à son troisième mandat. Adjoint au maire chargé de la jeunesse et des sports, de la vie associative et de l'emploi dès son premier mandat, il explique que “les jeunes de (sa) commune n'avaient pas trop de repères. Je me suis engagé à être l'interlocuteur de cette jeunesse qui était en souffrance.” Lors de son second mandat, il est tāvana délégué de Vairao. "J'étais déçu, car l'idéologie politique a pris le dessus sur ce que j'avais envie de mettre en place pour le nuna'a, mais je n'ai rien lâché”. En 2020, il monte sa propre liste aux municipales et finit par s'allier avec son futur tāvana pour remporter la victoire. “On a réussi haut la main, puisque sur 29 élus, nous en avons 25 élus au conseil municipal”.
 
“Ma politique à moi c'est de baisser les drapeaux politiques. On est un seul peuple et on travaille bien avec tout le monde. Même avec ceux de la minorité.” Tavini, Tahoeraa et élus sans étiquettes politiques composent cette majorité plurielle chère à Jonathan Tarihaa. Lorsque Gaston Flosse lui propose d'être candidat aux législatives, il explique avoir pris trois mois pour consulter sa base électorale avant de donner sa réponse. “Je n'avais pas envie de me présenter et n'avoir aucune personne derrière moi. Aujourd'hui, je sens cette force émanant du nuna'a.
 
Outre sa carrière politique, Jonathan Tarihaa a également enseigné pendant six ans, notamment dans les îles. Il a également travaillé pendant trois ans dans l'accompagnement social lié au logement de Mahina à Papara, en passant par Moorea, à travers diverses associations et en tant que président des jeunes protestants. En 2021, il a été élu vice-président du Amuitahiraa o te feia 'api de l'Église protestante.
 
Son programme
 
Pour le candidat du Amuitahira'a, l'objectif principal de ces législatives reste l'obtention de la souveraineté de la Polynésie “tout en restant un partenaire privilégié, d'égal à égal avec l'État français”. Autres dossiers importants pour Jonathan Tarihaa, ceux de l'enseignement et de la protection de l'emploi local. “Sur 5 052 enseignants, on en comptabilise 689 Polynésiens. Donc les programmes ne sont pas adaptés. Ce sont des devoirs de l'État vis-à-vis de la Polynésie”. Côté enseignement supérieur, le candidat dit déplorer le mauvais classement de l'Université de la Polynésie française. “Une mamie de Rurutu nous racontait dernièrement qu'elle a tout fait pour que son fils réussisse ses études universitaires. Il a un Bac+4 et il est rentré à Rurutu pour finir par faire un dossier CAE car il n'a pas trouvé de travail.”
 
Où siégera-t-il ?
 
“On va aller là où la voix du peuple Ma'ohi sera entendue”, affirme Jonathan Tarihaa. “Pour l'instant, la décision n'a pas encore été prise car il y aura sans doute des négociations à faire avec les groupes de métropole.”
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mardi 24 Mai 2022 à 21:56 | Lu 915 fois