Tahiti Infos

Le tribunal se répète : Libérez Jackson !


Tahiti, le 12 novembre 2021 – Bis repetita. Le tribunal administratif de Papeete a suspendu l'arrêté du Pays interdisant une nouvelle fois l'entrée du perroquet Jackson de l'animateur Benny de Radio 1.
 
Une nouvelle fois, le tribunal administratif de Papeete a donné raison vendredi à l'animateur de Radio 1, Benny, dans le désormais célèbre contentieux qui l'oppose au Pays sur l'introduction de son perroquet de compagnie "Jackson". Le 7 septembre dernier, le tribunal administratif avait déjà annulé le refus du Pays d'autoriser l'introduction de son ara, donnant un mois aux services de la Polynésie française pour réexaminer la demande. Mais suite à un nouveau refus, l'animateur a saisi le tribunal en référé pour demander la suspension de l'arrêté pris le 14 octobre dernier par lequel le ministre de l'Environnement a rejeté la demande d'importation de son perroquet depuis le Canada.
 
Premier élément à caractériser s'agissant d'un référé, le tribunal devait se prononcer sur "l'urgence" à suspendre éventuellement cette décision avant qu'elle ne soit attaquée au fond. Une urgence caractérisée, selon le juge, puisque l'absence du perroquet depuis désormais 18 mois pèse sur "la santé" de l'animateur "compte tenu du lien particulier existant entre l'intéressé et son animal". Sur la décision du Pays, ensuite, le tribunal a été expéditif. L'argument du Pays sur les "risques induits pour la biodiversité" par l'importation d'un perroquet "âgé de 12 ans, né et élevé au Canada" ont semblé assez dérisoires à la juridiction… Résultat, l'arrêté est suspendu et les services du Pays ont un mois pour réexaminer la demande d'introduction du perroquet. Et au passage, c'est le Pays qui réglera les 150 000 Fcfp de frais de justice à l'animateur.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Samedi 13 Novembre 2021 à 17:50 | Lu 2952 fois