Tahiti Infos

Le top 200 des entreprises locales avec le Dixit 2021


Tahiti, le 25 janvier 2021 - Le Dixit 2021 est consultable en ligne depuis lundi, avec son traditionnel palmarès des 200 plus importantes entreprises de Polynésie française. Cette 29e édition du magazine économique est attendue en kiosque mercredi.
 
En attendant sa sortie en kiosque le 27 janvier, les éditions Créaprint mettent en ligne une version numérique du Dixit 2021 consultable sur Calaméo. En 328 pages, cette 29e édition de ce magazine annuel s’intéresse à la situation de l’économie polynésienne en 2020 à travers de nombreux reportages et la rencontre de personnalités qui ont marqué l’actualité. Comme chaque année, le Dixit publie aussi le tableau des 200 premières entreprises de Polynésie française par chiffre d’affaires ainsi que celui des premiers employeurs du Pays.
 
Cet état des lieux s’appuie sur les données comptables recensées par l’Institut de la statistique en Polynésie française (ISPF) sur la base des déclarations fiscales des entreprises pour 2019. Il faudra attendre le prochain opus de ce magazine annuel pour constater les effets sur ce tableau de la crise Covid. Pour cette "annus horribilis", comme la qualifie dans son édito Dominique Morvan, la présidente d’honneur de Créaprint, le Dixit s’appuie pour l’instant sur les estimations de chiffre d’affaires 2020 communiquées par les acteurs économiques.
 
ATN en tête de tableau, EDT-Engie dans la foulée
 
Dans ce contexte, Air Tahiti Nui reste la première entreprise polynésienne avec un chiffre d’affaires de 31,9 milliards de Fcfp en 2019. Mais la compagnie aérienne prévoit de dégringoler à la 6e place de ce classement dès l’année prochaine, avec un chiffre d’affaires estimé en chute à 13,7 milliards pour 2020.
 
Plus solide dans ce classement, la société EDT-Engie conserve son statut de deuxième entreprise polynésienne avec 22,8 milliards de Fcfp de chiffre d’affaires en 2019 et une prévision de maintien en 2020.
 
La société Onati (ex Vini SAS) fait son entrée dans le top 5 de ce classement avec un chiffre d’affaires qui bondit de 7,5 milliards entre 2018 et 2019 et qui prévoit de se maintenir en 2020. L’entreprise de télécommunications se hisse en 3e position avec un chiffre d’affaires de 19,4 milliards.
 
L’importateur et distributeur de carburant (Shell, Pacific) Pacific Petroleum et Services passe de la troisième à la quatrième place dans ce tableau des 200 premières entreprises polynésiennes, avec un chiffres d’affaires de 16,3 milliards. La Brasserie de Tahiti, cinquième entreprise polynésienne perd aussi une place au classement malgré un chiffre d’affaires en légère hausse en 2019 à 14,4 milliards.
 
Le groupe Wane, 1er employeur
 
Le groupe EDT-Engie (sociétés EDT, Marama Nui, Tahiti Sud énergie, Engie services, Polydiesel) après avoir brassé 30,2 milliards en 2019, prévoit de maintenir son activité à 29,3 milliards en 2020 et reste le premier groupe économique de la collectivité. Avec 25,1 milliards de Fcfp de chiffre d’affaires en 2019, le groupe Brasserie de Tahiti (les sociétés Brasserie de Tahiti, Plastiserd, Tahiti Sign, SDA, Tahiti Froid, Jus de fruit de Moorea, Manutea, Morgan Vernex, etc.) est le deuxième groupe économique du fenua. Le groupe SEGC Carrefour (supermarchés de Arue et Punaauia) arrive derrière avec un chiffre d’affaires de 17,7 milliards en 2019 et une estimation en hausse à 18,3 milliards l’an dernier.
 
En termes d’effectifs salariés, le premier employeur de la collectivité est le groupe Wane (1 200 emplois en 2019 dans les secteurs de la grande distribution, de l’agroalimentaire et de l’hôtellerie), secondé par le groupe Brasserie de Tahiti (1 169 emplois).

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 25 Janvier 2021 à 15:20 | Lu 2614 fois