Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le subtil poker menteur de l'UPLD à l’Assemblée



L’UPLD tire le meilleur profit de la division des autonomistes à l’Assemblée de la Polynésie française.
L’UPLD tire le meilleur profit de la division des autonomistes à l’Assemblée de la Polynésie française.
PAPEETE, 3 juillet 2015 – La dernière séance de la session administrative semble porter les ferments d’une redoutable instabilité, à quelques semaines de l’ouverture de la session budgétaire, à l’Assemblée de la Polynésie française. A moins qu'il ne s'agisse d'une démonstration de l'habileté de l'UPLD à tirer profit de l'actuelle division du camp autonomiste.

Jeudi, le gouvernement s’est fait prendre de court quand le Tahoeraa, immédiatement appuyé par l’UPLD, a demandé, avec 33 voix contre 24, le report de l’étude du texte sur la convention avec la CRE. Surprise d’autant plus grande que ce texte était a priori anodin puisqu’il s’inscrit dans le cadre de la recherche de la modification de la formule tarifaire, avec l'objectif de faire baisser le prix de l’électricité : un objectif partagé par tous les groupes.

> Lire aussi : Mission d'expertise de la CRE : Tahoera'a et UPLD bottent en touche

Alors que l’UPLD s’était gardé jusque là, en s’abstenant, de jouer l’arbitre entre les groupes Tahoera’a et Tapura, jeudi, sur ce cas particulier, le groupe souverainiste est venu soutenir la position du Tahoera’a. Cela pose question au sujet d’une possible convergence de vue. Sur ce point, Antony Géros, le président du groupe UPLD, réfute : "Il ne faut pas exagérer dans la façon de raisonner sur ce genre de choses : on s'entend très bien avec les jaunes, comme avec les orange de la chorale de gauche ou de droite. De là à aller penser que, parce qu'on nous a vu marcher ensemble, l'on est en train de comploter quelque chose… On est dans l'opposition : on garde notre liberté".

Mais, vendredi : rebelote. A l’ordre du jour, la délibération portant délégation à la Commission permanente. Cette délégation fixe les textes que devront examiner les 21 élus qui assurent la veille législative, à Tarahoi, pendant l’intersession en attendant septembre prochain et l’ouverture de la session budgétaire. Le vote de cette délibération aura demandé 4 heures de difficiles tractations.

En commission législative, il y a une quinzaine de jours lors de la préparation de la sixième et dernière séance de la session administrative, le gouvernement avait déposé un amendement pour modifier la liste des textes à déléguer à la Commission permanente, en incluant un nombre important de dossiers nouveaux, mais pas encore transmis à l’Assemblée. La démarche est habituelle : dans les deux mois et demi qui viennent, l’exécutif va devoir transmettre des projets de délibération qui ont un caractère d’urgence. Devant l’importance des nouveaux textes à inscrire, le Tahoera’a avait alors demandé à ce que l’amendement soit étudié en conférence des présidents afin que tous les groupes de l’APF se concertent pour établir une liste consensuelle. L’UPLD s’était alors rangé à cet avis. Mais vendredi 26 juin, lors de la réunion de la conférence des présidents qui devait fixer l’ordre du jour de cette dernière séance, le Tahoera’a et l’UPLD ont estimé que cette concertation était superflue et que cela pourrait se jouer en séance plénière. Nouvelle convergence de vues ?

Poker menteur

Le fait est que ce vendredi, en séance plénière, le groupe Tahoera’a avait préparé un amendement, pour soumettre à l’avis de la Commission permanente la création d’une commission d’enquête chargée entre autres de surveiller la réforme de la fiscalité communale et de celle de la PSG, deux thèmes actuellement à l’étude... L’UPLD s’est d'abord joint à ce projet d’amendement avant de se rétracter dans l'après midi. "On a eu connaissance, à la mi-journée, que le groupe Tahoera’a avait l’intention de déposer un amendement et on s’y est joint pour proposer l’inscription d’un projet de résolution pour soutenir la demande d’inscription de Taputapuatea à l’Unesco. Il y avait une fenêtre de tir. Nous sommes dans l’opposition. On en a profité", justifie simplement Antony Géros.

D’évidence pourtant, l’UPLD avait connaissance de la teneur de l’amendement initial du Tahoera’a, avant de demander l’addition de son texte. Il y a donc une convergence de moyens, même si le projet n’était signé que par Alice Tinorua (Tahoera'a), alors que, s’agissant d’un amendement commun, il aurait dû l’être par les deux groupes.
Mais, l’UPLD aurait aussi pu présenter son propre amendement sans crainte, concernant Taputatuatea, puisque cette démarche est également soutenue par Thomas Moutame, le représentant-maire Tahoera'a de la commune où est édifié ce site archéologique à Raiatea, et qu'elle a fait l’objet d’un accord de principe du président Fritch.

La question se pose alors de savoir pourquoi l’UPLD envisageait initialement de soutenir l’amendement global du Tahoera’a, dont la création de la fameuse commission d’enquête, qu’il ne pouvait ignorer. Pourquoi, si ce n’est à la demande du Tahoera’a ? Car dans le subtil bras de fer (finies les déclarations tapageuses) qui s’organise dorénavant entre pro-Flosse – pour ne pas dire Gaston Flosse – et pro-Fritch, que peut faire une commission chargée d’enquêter sur des réformes qui sont encore à l’étude, si ce n’est, par un habile renversement fonctionnel, forcer la teneur de celles-ci en s’appuyant sur la compétence législative de l’Assemblée ?

Face à la menace, pour trouver un terrain d'entente les groupes Tapura et A Tia Porinetia ont demandé à rencontrer l’UPLD, lors d'une suspension de séance vendredi après midi. A l’issue de cette réunion, l’UPLD n’avait pas encore pris de position ferme, au sujet de la commission d’enquête. Antony Géros a demandé à se concerter avec le président du Tavini, absent de l'Assemblée. Mais pourquoi se concerter avec Oscar Temaru à propos d’un texte soutenu par le Tahoera’a et dont l’UPLD prétend n’avoir eu connaissance qu’au dernier moment ?

L’UPLD s’est, en fin de comptes, désolidarisé. Compte tenu de la situation, on peut penser que finalement Oscar Temaru est resté sur une ligne médiane. Le soutien du projet de création d’une commission d’enquête aurait mis en lumière une nouvelle convergence de vue et finalement un peu trop servi les intérêts de Gaston Flosse. L’UPLD a donc accepté de reporter l’étude de ce texte à une séance plénière à venir, le temps de profiter encore un peu des avantages de la division du camp autonomiste, à l’Assemblée. Et peut-être de faire grimper les enchères vis-à-vis du Vieux Lion.

Et on voit bien au fond qu’Oscar Temaru est prêt à utiliser Gaston Flosse qui croit lui-même pouvoir manipuler Oscar Temaru pour parvenir à ses fins. C’est comme au poker : celui qui bluffe le mieux, gagne. Oscar a déjà démontré son art dans ce jeu-là.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 3 Juillet 2015 à 21:55 | Lu 4493 fois







1.Posté par TETUANUI Monil le 04/07/2015 04:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENFIN tout le monde se réveille pour ne olus donner un monopole, ici, à EDT/EDF/GDF/SUEZ/ELYO/SMEG en énergie. avec l'électricité le plus cher au monde. + de 143 milliards F de bénéf en 2014 partis en france dont 20% à côté . Oui FRITCH, Oui FLOSSE, Oui OSCAR Oui TONG SANG : NOTRE INDEPENDANCE ENERGETIQUE avec (soleil, vent, la mer, les déchets) N'écoutez + Ségolène et Hollande avec leur 'barrage qui saccage nos vallées , nos rivières , nos embouch , nos terres SUIVEZ Merkel et le G7 "plus jamais de fossile à compter de 2015, tout le monde au renouvelable...Oui pour une 2ème société concurrente ( allemande ou chinoise) (meilleur pour renouvelable au monde) (celle qui est à HAO notamment).Oscar IND ener SE REVA., ACTION, Oui ,Tavana RONY 1 fiscalité à baisser notre elect , reverser 1 partie pour l'indépend financière de nos communes... L'eau et les déchets vont suivre . Vous êtes tous invités pour film VERITE sur ELECTRICTE 13 juil à 18h à la Cafet /mairie punaauia. Ce film sera projeté partout CA VA SE SAVOIR.TRANSPAR.

2.Posté par Mathius le 04/07/2015 05:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si les deux perdaient? C'est une hypothèse qui n'est jamais soulevée... Pourquoi?
Bizarre tout de même cette soumission des médias aux deux chefs de partis ayant prouvés leur imcompetence économique.

3.Posté par Geminipf54 le 04/07/2015 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien ce que beaucoup soutiennent depuis des dizaines d'années : Sans Oscar, pas de Gaston et sans Gaston, pas d'Oscar. Et surtout, les élus ne sont que des suiveurs. Sous l'emprise des gourous. Et ça affirme travailler dans l'intérêt du peuple. On est vraiment mal barrés!

4.Posté par Droulet le 04/07/2015 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a déjà vu ça dans le passé et on revoit ça...comme par hasard.......Flosse et Temaru , même si en façade on les voit s'insulter, on comprend facilement que par derrière ils ont un objectif commun LA MAINMISE SUR LE PAYS.
Les incidents à l'assemblée en sont la preuve, chacun tire sur ses grosses ficelles.

5.Posté par lolo998719 le 04/07/2015 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une honte ils ne travaillent pas dans l’intérêt commun de la population. Il nous faut une départementalisation pour démantibuler tout ce gentil petit monde si néfaste et tellement individualiste et donc incompétent.

6.Posté par Roro LEBO le 04/07/2015 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Oscaramel et Gastounet, ils aiment "jouer"...
Place aux jeunes pour le "Fenua".

7.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 04/07/2015 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'a du progrès !
Après le 29/28 (ou 28/29) de la première décade des années '2004, voici le 33-24 (ou 24-33) hohohohohoho
Dites : "33" !
Au revoir docteur hihihihihi
[email protected]

8.Posté par Tôt of le 04/07/2015 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on était un département ce serait bien pus rigoureux. Avec plain davantage pour la population mais rien pour nos élus!

9.Posté par emere cunning le 04/07/2015 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L’UPLD tire le meilleur profit de la division des autonomistes à l’Assemblée de la Polynésie française. "
YESSSSSSSSS ! On dit merci qui ?

@ Tôt of,
Oui, c'est ça, plAin d'avantages pour les tricheurs comme vous qui savez y faire, et des cacahuètes pour nos populations. Tape'a atu ta 'outou compartimentalisation.

10.Posté par LEPETANT le 05/07/2015 04:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui devait arriver est arrivé et arrivera.

11.Posté par microstring le 05/07/2015 05:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est de l'intérêt de l'UPLD de favoriser l'instabilité politique dans le but de favoriser l'indépendance....

12.Posté par Ariitaia le 07/07/2015 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Flosse, premier indépendantiste du Fenua. Il est temps qu'il disparaisse et que les vrais autonomistes se retrouvent !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 26 Septembre 2020 - 18:43 ​20 cas positifs au Covid-19 à Nuutania

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus