Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le porte-parole du gouvernement de Nouvelle-Calédonie mis en examen



Dans cette affaire, il est reproché à M. Gygès (en chemise bleue) d'avoir reçu 5,5 millions CFP d'indemnités (45.800 euros), lors d'un changement de poste (THEO ROUBY / AFP).
Dans cette affaire, il est reproché à M. Gygès (en chemise bleue) d'avoir reçu 5,5 millions CFP d'indemnités (45.800 euros), lors d'un changement de poste (THEO ROUBY / AFP).
Nouméa, France | AFP | mardi 21/12/2020 - Le porte-parole du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, Christophe Gygès, a été mis en examen, soupçonné d'avoir perçu des indemnités présumées indues en 2014 à l'occasion d'un changement de poste, a rapporté mardi la presse locale.     

"Ce dossier a été classé sans suite une première fois. Je suis donc serein et me tiens à la disposition de la justice", a déclaré au quotidien Les Nouvelles-Calédoniennes M. Gygès, mis en examen pour concussion.  

Dans cette affaire, évoquée depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux, il est reproché à M. Gygès (droite loyaliste), également en charge de l'économie au sein du gouvernement collégial calédonien, d'avoir reçu 5,5 millions CFP d'indemnités (45.800 euros), lors d'un changement de poste, qui pourraient être contraires à la réglementation.

Collaborateur de Sonia Backés alors membre de l'exécutif et actuellement présidente de la Province sud, jusqu'au 12 juin 2014, il en était devenu le directeur de cabinet le mois suivant, après des élections territoriales.      

C'est entre ces deux postes, séparés de quelques jours, que Christopher Gygés avait obtenu les indemnités contestées, et que deux arrêtés avaient été signés, l'un mettant fin à ses fonctions et l'autre lui en attribuant de nouvelles.     

"L'arrêté qui le licencie a été signé après celui qui l'a réembauché", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.         

La rémunération supérieure au barême légal de M. Gygés est également questionnée par la justice.       

"Tous les actes ont été validés par le contrôle de légalité et par la paierie de Nouvelle-Calédonie", s'est défendu le porte-parole de l'exécutif.

le Mardi 22 Décembre 2020 à 06:19 | Lu 685 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus