Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le loyer du terrain du Vaima sous séquestre



Le loyer du terrain du Vaima sous séquestre
Tahiti, le 19 janvier 2020 - Le tribunal civil de Papeete a ordonné jeudi dernier le placement sous séquestre des loyers versés par la SAS Centre Vaima au propriétaire du terrain du centre commercial de Papeete, craignant que l’exploitant du Centre Vaima ne se retrouve pris entre les deux feux judiciaires des familles revendiquant la fameuse succession Brown Petersen.

Suite du retentissant feuilleton de la succession Brown Petersen. Jeudi dernier, le tribunal civil de Papeete a ordonné la mise sous séquestre auprès de la Caisse des dépôts et consignations des loyers versés par la SAS Centre Vaima à la Brown Building Corporation (BBC) pour la location du terrain sur lequel est implanté l’immense centre commercial de Papeete. A l’origine de cette décision, c’est la SAS Centre Vaima elle-même qui a demandé cette mesure de précaution pour éviter de se retrouver prise en étau entre les deux parties revendiquant la propriété du terrain, à travers la revendication de l’héritage de Charles Brown Petersen…

Dans ce litige vieux de "67 ans", selon la décision rendue jeudi dernier, les consorts Bambridge et Mc Millan se disputent toujours la succession de l’homme d’affaires Charles Brown Petersen portant sur plusieurs milliards de Fcfp. Depuis un arrêt de la Cour de cassation de juin 2018, qui a établi la qualité d’héritière de la nièce de Charles Brown Petersen dans ce dossier, les héritiers Bambridge propriétaires de la Brown Building Corporation font face aux recours des héritiers Mc Millan de la fameuse nièce, qui leur demandent la restitution des terrains de leur ancêtre, parmi lesquels celui du Centre Vaima, et d’au moins 1,8 milliard de Fcfp de loyers perçus à ce titre.

Revendications croisées

De son côté, la SAS Centre Vaima a conclu un bail de location du terrain du centre commercial en 1974 avec la BBC. Le bail est prévu pour une période de onze ans renouvelable huit fois. Mais depuis la reconnaissance de l’héritière de Charles Brown Petersen en 2018, la SAS Centre Vaima explique faire face, elle aussi, aux demandes des consorts Mc Millan sur les loyers qu’elle verse à la BBC. C’est donc pour éviter de se retrouver face aux revendications croisées des deux parties que la SAS a demandé, et donc obtenu, le placement sous séquestre de ses loyers. 
 
Notons que ce n’est pas la première fois que la justice ordonne le placement sous séquestre de certains des loyers du Centre Vaima dans ce dossier. A la différence notable que la dernière décision de la justice en ce sens, rendue fin 2019, portait sur le versement des loyers des commerçants du Centre Vaima. Mais à l’époque, la décision avait été levée en quelques mois…

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 19 Janvier 2020 à 22:12 | Lu 5019 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Avril 2020 - 20:46 Les CAES prêtes à l’emploi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus