Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le gouvernement encourage les technologies innovantes en Nouvelle-Calédonie


NOUMEA, 30 juillet 2010 (AFP) - Un projet en Nouvelle-Calédonie de filière aquacole d'holothuries, animal marin prisé en Asie pour ses vertus culinaires et médicinales, a remporté un prix du ministère de la Recherche, encourageant les entreprises innovantes, ont indiqué vendredi ses responsables.


Le gouvernement encourage les technologies innovantes en Nouvelle-Calédonie
Unique lauréat de l'archipel, ce projet a gagné le 12e concours national d'aide à la création d'entreprise de technologies innovantes du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, obtenant une aide de 230.000 euros.

Invertébré marin, ayant l'apparence d'un boudin noir ou marron d'une trentaine de centimètres, l'holothurie est principalement destinée à Hong Kong, qui en importe chaque année plus de 6.000 tonnes, ainsi qu'à Singapour et Taïwan.

Vendues séchées et alors appelées bêches de mer, elles sont consommées cuisinées ou utilisées pour la recherche bio-médicale, l'animal étant réputé pour prévenir diverses maladies et augmenter la longévité.

L'holothurie est menacée par la surexploitation car elle est surtout récoltée en milieu naturel sur les zones côtières et qu'il existe peu de fermes d'élevage dans le monde.

"Nous voulons créer la première structure en Calédonie capable de produire, élever et commercialiser des bêches de mer. L'holothurie de sable est l'espèce que nous avons sélectionnée," a indiqué à l'AFP, Sabrina Virly, responsable du projet.

L'objectif est d'entrer en production d'ici un an avec un objectif d’une centaine de tonnes.

Egalement soutenue par plusieurs collectivités locales, la création de cette filière représente un investissement global de 2,5 millions d'euros, pour lequel des partenaires supplémentaires sont actuellement recherchés.

La Nouvelle-Calédonie exporte environ une soixantaine de tonnes par an d'holothuries issues de la pêche.

cw/mad/db

Rédigé par AFP le Vendredi 30 Juillet 2010 à 07:25 | Lu 965 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués