Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le gouvernement de Polynésie française dément tout projet de commerce de vanille avec les îles Cook



Le gouvernement de Polynésie française dément tout projet de commerce de vanille avec les îles Cook
PAPEETE, lundi 26 septembre 2011 (Flash d’Océanie) – Le gouvernement de la Polynésie française a démenti ce week-end tout projet de commerce de vanille avec l’État voisin des îles Cook, dont le ministre des finances Mark Brown avait évoqué, quelques jours plus tôt, la possibilité d’exporter ce produit à destination de cette collectivité française du Pacifique.
M. Brown, dont les propos avaient été notamment relayés par Tahiti Infos, les nouvelles et Radio New Zealand International, avait alors estimé que son pays envisagerait l’exportation d’une centaine de tonnes de gousses par an et que ce projet répondait à une demande « spécifique » de la part des autorités de Papeete. ( Lire aussi cet article du Pacific Island Report qui renvoie lui-même vers un article du Cook island News

La mission des îles Cook, du 11 au 18 août 2011, était conduite par le ministre de l’agriculture Polynésien, qui était aussi accompagné de responsables de ce ministère ainsi que d’une vingtaine d’agriculteurs et de parlementaires.
Pendant une semaine, ils avaient ainsi pu visiter un large éventail d’institutions et d’entreprises avec un fort accent sur le secteur agricole.
Toutefois, le ministre de l'Agriculture de la Polynésie française, Kalani Teixeira, a formellement démenti, par voie de communiqué, « toute possibilité d'importation de gousses de vanille qui seraient produites par les îles Cook ».

Deux variétés différentes

Expliquant que cette éventualité n’avait « jamais été évoquée », il a précisé que « Lors de la visite de la délégation des îles Cook, il leur a été précisé que le Pays avait investi dans la production de vanille de Tahiti afin de répondre aux demandes du marché ».
Par ailleurs, insiste le ministre, « la vanille xtahitenis que produit la Polynésie (française) à hauteur de 50 tonnes par an est unique et spécifique et ne pourrait pas être cultivée aux îles Cook compte tenu de leur climat. La vanilla planifolia actuellement produite chez eux est une variété totalement différente de notre vanille qui ne possède pas les mêmes caractéristiques et arômes ».
« C’est vers le soutien à nos producteurs locaux et à leurs ventes que le gouvernement et mon ministère se consacre désormais avec une Vanille de Tahiti de qualité 'labellisée' et bientôt protégée en Polynésie française et sur le marché européen (…) Ma volonté est de promouvoir la vanille de Tahiti pour développer les ventes de vanille de Tahiti et garantir aux producteurs un revenu correct en relation avec le coût de la vie en Polynésie française et les qualités aromatiques exceptionnelles de notre vanille (…) Toutes les actions entreprises par l’établissement vanille de Tahiti vont dans ce sens aujourd’hui », souligne le ministre polynésien.

pad[
comm_presse_vanille.pdf Comm presse Vanille.pdf  (163.36 Ko)

Rédigé par PAD le Lundi 26 Septembre 2011 à 05:26 | Lu 719 fois







1.Posté par Joseph TEMAURI le 26/09/2011 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MENSONGES, MENSONGES,

Nous importons déjà du coprah des Cook pour l'huilerie ! alors pourquoi pas de la vanille. On est si hupehupe et si riche que l'on supporte les îles d'à côté !.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués