Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le gouvernement a proposé des "accords de Polynésie"



PAPEETE, le 27 février 2016. Alors que François Hollande a parlé "d'accord de Papeete", Edouard Fritch indique qu'il avait proposé au chef de l'Etat de travailler sur des "accords de Polynésie".

Parmi les dossiers qu'il souhaitait aborder avec le président de la République, le gouvernement avait mis dans la liste des dossiers "les plus urgents et pertinents", les "accords de Polynésie". De manière rapide, le chef de l'Etat a évoqué lundi dernier "l’accord de Papeete pour le développement de la Polynésie française dans la République". "Le terme est flou mais correspond à la volonté du gouvernement de nous projeter dans l'avenir", assure Edouard Fritch. Pour savoir vraiment ce qu'il y aura dans cet accord, il est encore trop tôt mais le président du Pays a dévoilé ce que son gouvernement souhaitait dans "les accords de Polynésie".

Edouard Fritch se voit bien les signer à Paris, à l'automne prochain. Les accords de Polynésie consistent selon ce qu'a proposé le Pays en "un pacte républicain de développement fort et durable à la hauteur des enjeux que posent les conséquences des essais nucléaires et l'éclatement de la bulle économique et sociale artificiellement induite par la manne économique. (… ) Nous avons proposé au président de la République que nous fassions évoluer ensemble ce système économique."

Sur ce point économique, l'idée esquivée par le président de la République semble rejoindre celle du Pays. En revanche, le gouvernement est allé plus loin lorsqu'il a présenté son projet. Les accords de Polynésie viendraient "conforter l'autonomie de la Polynésie française mais aussi son ancrage au sein de l'ensemble républicain sur les 30 années à venir et répondre aussi aux velléités de certains leaders politiques d'agiter à nouveau le spectre de l'indépendance ou encore le projet de pays libre associé". Edouard Fritch insiste : "Nous voulons à travers ces accords de Papeete confirmer notre attachement à la République française". Le président du Pays voit se concrétiser cet accord par le vote au Parlement national "d'une ou plusieurs lois d'orientations économiques et sociales, la conclusion de contrats de développement quinquennaux de mise en œuvre de ces orientations et qui feront l'objet d'un suivi par une conférence annuelle rassemblant les signataires et les autorités constituées sous l'égide du Premier ministre (…) et le haut patronage du chef de l'Etat." L'objectif résume Edouard Fritch est que "le monde politique et économique" puisse "avoir une visibilité pour les prochaines années".

Rédigé par Mélanie Thomas le Samedi 27 Février 2016 à 07:36 | Lu 2026 fois







1.Posté par tamatoa le 27/02/2016 08:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Les termes restent flous". Merci et cela demontre tout le serieux du travail preparatoire. Il y a deja eu le pacte de progres. La France souhaite que la Polynesie se prenne en main "toute seule" et le gouvernement n'est pas en mesure de le faire?

2.Posté par Gege le 28/02/2016 02:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On nous a bien dit qu''il y aurait des rafales de vent ce week-end. Et sinon, "le spectre de l''indépendance", veulent pas changer de disque ?! Parce que les Îles Cook indépendantes (associé à la Nouvelle-Zélande) auront 100% d''énergie renouvelable.

3.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 29/02/2016 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De "l’accord de Papeete pour le développement de la Polynésie française dans la République" au raccourci "accords de Polynésie" : ben voilà le programme pour l'ONU : enlever "française" à la "réinscription" (sic) du douanier Oscar Manutahi TEMARU et hop le tour est joué hahahahaha Plus indépendantiste qu'un autonomiste "tu meurs" hohohohohoh rollstahiti@gmail.com

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués