Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le dossier des baleines devant la Cour internationale de Justice de La Haye



Le dossier des baleines devant la Cour internationale de Justice de La Haye
CANBERRA, lundi 9 mai 2011 (Flash d'Océanie) – Le très litigieux et polémique dossier de la chasse « scientifique » à la baleine pratiquée depuis 1986 par le Japon, malgré un moratoire de la Commission Baleinière Internationale, devrait prochainement se retrouver devant la Cour internationale de Justice de La Haye, à la suite d’une plainte déposée finalement par le gouvernement australien
Dans un communiqué dans lequel il livre une partie de son argumentaire, le gouvernement de Canberra et ses trois ministres directement concernés par cette affaire, à savoir Kevin Rudd (affaires étrangères), Robert McClelland (justice) et Tony Burke (environnement) livrent lundi une partie de leur argumentaire et de la base de leur plainte, à savoir le fait que le Japon aurait « manqué à ses obligations internationales » en tant que pays adhérent à la convention internationale de régulation de la pêche à la baleine.
Depuis un moratoire mis en place en 1986 par la Commission Baleinière Internationale (CBI), le Japon mène chaque année une campagne de pêche qu’il qualifie de « scientifique », ce qui lui permet d’invoquer l’une des seules clauses dérogatoires de ce moratoire.
« Notre gouvernement est convaincu que la pêche à la baleine pratiquée par le Japon est commercial et non pas scientifique et de ce fait ne peut tomber sous la catégorie de cette exception », écrivent ainsi les trois ministres lundi.
Le processus engagé risque néanmoins d’être long : le Japon dispose maintenant d’une confortable période de dix mois (date limite 9 mars 2012) pour soumettre un document adverse à celui de l’Australie, qualifié à ce stade de « mémoire ».
Les campagnes de chasse à la baleine, ces dernières années, de la part de navires japonais, dans les eaux des Mers du Sud, proche de l’Antarctique, ont été au centre de confrontations de plus en plus tendues et parfois violentes entre ces navires-usines et des navires d’organisations non gouvernementales, dont la plus virulente a été, ces cinq dernières années, Sea Shepherd.
À tel point que l’an dernier, début 2010, le tout nouveau catamaran futuriste de l’ONG a coulé à pic, heurté à la proue par un violent impact avec l’un des baleiniers nippons.
Les gouvernements des deux puissances riveraines les plus proches, ceux de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, appellent depuis régulièrement les parties adverses à faire montre de « retenue », en rappelant que ce genre d’affrontements dans les mers de cette partie du Pacifique pourrait très bien, un jour ou l’autre, entraîner plus que des dégâts matériels et coûter la vie à une ou plusieurs personnes.

pad

Rédigé par PaD le Lundi 9 Mai 2011 à 05:33 | Lu 1483 fois






1.Posté par Belle ile le 09/05/2011 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Harcelée en Antarctique par Sea Sheperd et par Green Peace , la flotte baleinière se trouvait dans la zone dévastée par le tsunami du 11 mars.
Je me réjouissait qu'elle ait été détruite. L'arrogance et la morgue des japonnais sont sans limite. Vingt huit mille (28.000) c'est peut-être le nombre de victimes du tsunami, mais c'est surtout le nombre de baleines massacrées en 10 ans. ( source GreenPeace et Gvt Australien). Quelle curieuse coïncidence ! Dommage pour les baleines et pour nous !

Là où l'on en voyait des dizaines en Calédonie et en Polynésie durant l'hiver austral il y a 30 ans, cela est devenu un quasi désert.....

Ne parlons pas des dauphins massacrés dans leurs ports, du pillage des bancs de thons rouge et autres, des requins aux ailerons découpés à vif, et aussi ..des dizaines de milliers de Chinois enterrés vivants à Nankin, une "grande culture", sanguinaire...

"Amis" japonnais, qui méprisez les demandes de vos alliés et amis, ne soyez pas surpris que vous ayez à payer le prix fort de vos exactions.
Si vous voulez continuer à pêcher la baleine comme autrefois, faites le avec les mêmes moyens que vos ancêtres.

Qu' attendons nous pour nous joindre au combat de SeaSheperd et...

2.Posté par blabla le 09/05/2011 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut Belle Ile,

tu as des précisions sur cette histoire de bateau japonais ?



Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués