Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le déplacement du Haut-Commissaire à Raroia, Fakahina, Puka Puka et Hikueru, placé sous le signe du désenclavement des atolls éloignés et la mise à niveau de leurs infrastructures



Le déplacement du Haut-Commissaire à Raroia, Fakahina, Puka Puka et Hikueru, placé sous le signe du désenclavement des atolls éloignés  et la mise à niveau de leurs infrastructures
Il s’agit du premier déplacement officiel de M. Richard DIDIER, Haut-Commissaire de la République, sur les atolls de Raroia, Fakahina, Puka Puka et Hikueru. Notamment accompagné de M. Éric SACHER, chef de la subdivision administrative des Tuamotu Gambier, et de M. Stéphane JARLEGAND, Directeur de Cabinet, en présence des élus locaux, le Haut-Commissaire a souhaité réaffirmer pour l'occasion l’engagement de l'État auprès des communes éloignées afin de promouvoir leur désenclavement tout en participant activement aux financements des projets de constructions et/ou de rénovations des infrastructures communales.

A Raroia, le représentant de l'État a débuté son déplacement par la visite du lieu d’implantation de la prochaine darse dont les travaux, programmés dans le cadre du 3ème instrument financier 2011 (pour un montant de 440 millions XPF, 80% HT État, 20% Pays), devraient débuter d’ici la fin de l’année. L'escale s'est poursuivie par une visite sur le terrain qui accueillera le futur abri de survie. Ce projet est d'ores et déjà programmé pour un montant d’environ 190 Millions XPF, financés dans le cadre du contrat de projets (50/50 % État/Pays).

A Fakahina, commune associée de Fangatau, Tavana Raymond VOIRIN a rappelé l’importance de prolonger la piste de l'aérodrome afin de pouvoir accueillir des ATR. L'étude technique de ce projet est achevée. Sur cet atoll, le représentant de l'État s'est rendu sur le futur chantier d'extension/rénovation de l'abri de survie, projet dont l'étude fait depuis peu l'objet d'une programmation inscrite au comité opérationnel du 13 juin 2012. Le lieu du site dédié au tri et compostage individuel des déchets a ensuite été visité, chantier d'un montant de 23 millions XPF, financé dans le cadre du contrat de projets. A l'issue, les locaux du futur hangar technique ont été présentés, chantier d'un montant de 17 millions XPF financé par l'État via la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux), dont la toiture d'environ 1000 m² permettra de récupérer en citerne l’eau de pluie. S’agissant des constructions scolaires, le Haut-Commissaire a visité le préau de l’école de Fakahina et les logements de fonction financés par le Fonds Intercommunal de Péréquation (FIP). Il a visité l’emplacement de la future cantine scolaire (financement État à 80%) dont les travaux débuteront en juillet 2012.

A Puka Puka, le déplacement s'est poursuivi par une visite au chantier de rénovation de l'abri de survie (39 millions XPF 50/50), assorti d'une extension (90 millions XPF) également dans le cadre du contrat de projets. A noter que cette visite a été enrichie de la signature, par Tavana Raphaël VILLANT, de l'arrêté mettant en œuvre le plan communal de sauvegarde (PCS), élaboré en collaboration avec les services du Haut-Commissariat. Ce PCS a pour but de recenser et d’organiser les moyens communaux pour faire face aux situations d’urgence. Une visite de l'aménagement du quai a complété l'étape. Ce projet de 385 millions XPF fait l'objet d'un financement par le 3ème instrument financier 2011 (80% HT État 20 % Pays). La rénovation de la piste de l'aérodrome est financée au titre du 3ème instrument financier 2012, pour un montant de 300 millions XPF (80% HT État, 20% Pays). Des études sont en cours pour envisager une extension de la piste permettant aux ATR de desservir cet atoll isolé. Les fortes houles du mois d’août 2011 avaient conduit à la fermeture temporaire de cette piste construite il y a plus de trente ans, l'État par le biais des forces armées était intervenu en septembre pour en permettre la réouverture. La commune a par ailleurs présenté son parc de constructions scolaires très bien entretenues, ce qui constitue un exemple en la matière, ainsi que la cantine, réalisation financée par le FIP et inaugurée en août 2011.

Lors du vol retour, au cours du posé sur l’atoll de Hikueru, le Haut-Commissaire a effectué une visite de fin de chantier du nouveau débarcadère, infrastructure facilitant la liaison aérodrome/village par le lagon. Ce projet a été financé grâce au 3ème instrument financier 2011 (80% HT par l'État 20% Pays) pour un montant total de 92 millions XPF.


Rédigé par communiqué du haut commissariat le Vendredi 29 Juin 2012 à 06:15 | Lu 1573 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués