Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le RIMAP-P en renfort de la population de Fangatau



PAPEETE, le 18 février 2015 - Une section du RIMAP-P a passé deux semaines à Fangatau, au nord-est des Tuamotu, dans le cadre de la "mission de présence de l'armée". Pas de grandes manœuvres militaires au programme, mais des travaux pour "améliorer le quotidien des habitants."

27 militaires de la légion étrangère, affectés au RIMAP-P en Polynésie, ont passé deux semaines à Fangatau en ce mois de février 2015. La population a accueilli à bras ouvert ces légionnaires issus du monde entier, qui sont venus braver les orages et le soleil de plomb des Tuamotu pour les aider. En travaillant d'arrache-pied ils ont pu renforcer une digue proche de l'effondrement, avancer la construction d'un abri pour le futur groupe électrogène de l'île, et réparer de nombreuses machines en panne, dont le bateau communal, un camion-benne, un engin de chantier…

Le plus gros problème rencontré lors de la mission : le temps pluvieux, qui a compliqué la tâche des équipes chargées de couler le ciment nécessaire à l'abri. Et en deux semaines, même avec 27 hommes, il n'a été possible que de finir le gros œuvre. Il restera donc pour la commune à installer un toit sur ce bâtiment par ses propres moyens. Le travail sur la digue est également très sommaire : de grosses pierres pour casser la houle et des gravats pour consolider la construction. "Le problème de cette digue est qu'elle n'a pas de fondations, donc l'eau s'infiltre par en dessous" explique le Lieutenant Chaix, qui a dirigé cette section pendant les deux semaines sur place.

Être présent même sur les îles les plus éloignées

La mission "Taamura 3" de ces hommes, telle qu'expliquée par le chef de corps du RIMAP-P le colonel Hubert Beaudoin, est avant tout "d'être présent auprès de la population polynésienne. Je ne vous l'apprends pas, la Polynésie a cette caractéristique d'être dispersée sur un territoire vaste comme l'Europe, il n'est donc pas aisé pour les îles les plus éloignées de Papeete de disposer de tous les moyens pour pouvoir vivre dans des standards de confort acceptables. Nous, les militaires, disposons de moyens en bras et d'un nombre conséquent de savoir-faire qui nous permettent de venir en aide aux populations isolées."

Des missions de type, l'armée en réalise une nouvelle tous les mois, sans en faire énormément la publicité. "Les militaires sont aussi des bâtisseurs, ils l'ont toujours été dans l'histoire de l'armée française, et en poursuivant cette tradition-là on participe aussi à assurer la sécurité des populations" insiste le colonel.

Les photos de la dernière journée de la mission :

La population ravie de l'aide… Et de la visite

En plus de réaliser des travaux, les militaires ont également échangé avec la population locale. Les légionnaires ont ainsi assisté aux offices catholiques, construit des cages de football pour faire des matchs avec les enfants, observé le travail artisanal local et le traitement du coprah…

Ces hommes du RIMAP-P étant également des légionnaires de la Légion Étrangère, ils ont présenté aux enfants du village leurs différents pays d'origine : Brésil, Roumanie, Russie, Ukraine, Pologne, République Tchèque, Kenya, Madagascar, Cameroun, Algérie, Maroc, Turquie, Portugal, France…

Pour les remercier, les habitants leur ont offert un spectacle de danse traditionnelle et un grand Tamara'a. Henri Tane, élu au conseil municipal de Fangatau, remercie chaleureusement l'Etat, et la section qui est venue travailler "gratuitement" : "Pour le conseil municipal, ils ont réalisé tout ce qu'ils s'étaient engagés à faire. Mais pour la population, ils nous ont apporté des rencontres avec des gens qui viennent de pays lointains que nous n'aurons jamais l'occasion de visiter. Ils vont nous laisser un très bon souvenir pour très, très longtemps, et nous espérons qu'ils reviendront !"


Comment demander l'intervention du RIMAP-P sur son atoll

Pour solliciter la main d'œuvre des divers talents de l'armée pour un projet sur votre commune (construction, réparation, travaux informatiques, balisage de randonnées, travail à but écologique…), il suffit de contacter l'administrateur de votre archipel, qui représente le Haut-commissaire, avec un projet. L'armée ne fournira que la main d'œuvre, il faut donc que le matériel soit déjà sur place. De plus, il ne faut pas que le travail des militaires remplace celui d'une entreprise privée qui aurait eu la possibilité d'effectuer les travaux.


Prochaine mission : Rurutu

Après avoir travaillé à Puka Puka, Nukutavake et Fangatau, les hommes du RIMAP-P se rendront début mars à Rurutu aux Australes pour une nouvelle mission de deux semaines. Au programme :
- Mettre une couche de peinture sur la mairie
- Faire la peinture de la future cantine scolaire en cours de finition
- Baliser et ré-ouvrir un sentier de randonnée abandonné

Pour ces légionnaires, qui rentrent de mission en Afganistan ou au Mali, ce travail est finalement une pause bienvene et c'est avec plaisir qu'ils vont à la rencontre des populations polynésiennes.


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 18 Février 2015 à 17:35 | Lu 1722 fois







1.Posté par R C le 18/02/2015 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

evynstarr
Le succès des armées, quelles que soient les qualités des matériels, repose sur la valeur et la détermination des hommes qui les servent ...

2.Posté par Le pape imakurata(TEHINA) le 19/02/2015 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est l'îlot de ma maman faamu,que j'ai vu qu'une fois dans son lit d'hôpital.Je devrai aller là bas mais je n'ai pas pu.

3.Posté par emere cunning le 19/02/2015 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marrant de trouver cet article après le condensé sur les viols et agressions sexuelles du sergent-chef. Si c'est pour redorer le blason de l'Armée, pour l'heure, c'est peine perdue (sans, bien sûr, les mettre tous dans le même sac, Dieu merci).

4.Posté par Pascal OLIN le 06/03/2015 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bon article, à un détail près, les Légionnaires appartiennent au 1er Régiment Étranger de Génie, et même si il sont en subsistance (le couché et la nourriture) au RIMAP-P, pendant leur mission à Tahiti, en aucun cas ils n'en font partis.
La Légion, est une entités de l'Armée française, Le 1er régiment étranger de génie (1er REG) de à Laudun l’Ardoise est le régiment de génie d’assaut de la 6e brigade légère blindée (6e BLB).
Il remplit des missions d’appui à la mobilité, à la contre mobilité et d’aide au déploiement d’urgence.

Sans aucune animosité pour nos camarades du Rimap-P.
P-J O Ancien Légionnaire.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Octobre 2019 - 16:35 Pacif’Ink, la prime aux imprimantes durables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués