Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Le Pays veut moderniser Maiao



PAPEETE, le 5 juin 2019 - Le président du Pays, Edouard Fritch, le maire de Moorea-Maiao, Evans Haumani, ainsi que plusieurs ministres ont effectué une visite à Maiao ce mardi afin d’évoquer l’avenir de l’île et sa modernisation. Eau potable, nouvelle navette, installation d’une centrale hybride… A un an des élections municipales, le gouvernement affiche de grandes ambitions pour la petite île.



 

Une navette pour 2020 ?

Le sous-dimensionnement des capacités de la navette qui effectue actuellement les liaisons entre Moorea et Maiao est une problématique récurrente qui devrait se résoudre d’ici à 2020. Après un premier projet de navette désapprouvé par la commission de contrôle budgétaire et financier en 2018, la commune de Moorea-Maiao va prochainement soumettre une nouvelle proposition portant sur une navette plus petite et moins chère. Cette navette pourra contenir 30 passagers mais également effectuer des evasan. Ce nouveau navire permettrait de faire l’économie de 60 % de l’essence actuellement utilisée pour un trajet, c’est à dire 600 litres. Son coût est estimé à environ 100 millions de francs.

A l’occasion de cette visite, le président Edouard Fritch, a confirmé l’engagement financier du Pays dans ce projet : « Il y avait effectivement un projet qui a été déposé il y a environ un an. Le dossier a été étudié par la délégation au développement des communes. Nous avons accepté de participer mais entretemps la commune a revu sa copie quant au dimensionnement du bateau. Une navette doit tenir la mer, elle doit pouvoir faire des evasan. Comme cela est déjà le cas aux Marquises, elle doit remplir de nombreuses missions. Nous attendons désormais le nouveau projet car nous allons participer. Comme toujours. Je rappelle qu’à Moorea, nous avons investi un milliard sur ces deux dernières années. Nous ne faisons pas de distinction. Les habitants de Maiao ont besoin d’autres moyennes de communication avec l’île de Moorea et ils auront l’aide du Pays, comme d’habitude. »

Des panneaux solaires pour fournir de l’électricité à la population

Sur la voie de la modernisation, Maiao pourrait prochainement être dotée d’une centrale hybride qui permettrait à l’île d’être alimentée en électricité.

Sur le site qui devrait accueillir cette centrale, le président du Pays a souligné les différentes étapes à franchir : « Il faut tout d’abord que le bilan énergétique de Maiao soit effectué. Il faut recenser le nombre de maisons. Il y en a environ 80. Il faut également recenser le nombre de personnes dans chaque maison et les experts pourront quantifier les besoins en kilowatt. Cela est le premier travail qui doit être fait à l’appui d’une expertise. Il faudra ensuite tirer les lignes car nous allons produire ici mais il faudra envoyer le courant en ville. Nous devrons connaître le nombre de poteaux pour arriver jusqu’aux maisons et connaître les propriétaires de ces dernières et nous savons qu’ils ne sont pas toujours chauds pour cela. Ensuite, nous aurons une estimation des besoins en puissance et ce n’est qu’à ce moment-là que l’on pourra parler de financer le système production. »

Selon Edouard Fritch, les enquêtes faites auprès de la commune démontrent que les habitants de l’île sont «prêts à payer », ils estiment cependant qu’ils ne pourront pas participer « au-delà de 10 000 francs» par mois. Le président du Pays l’assure : « si l’on arrive à réduire la dépendance au niveau de la production, le financement et l’exploitation auraient un coût assez bas. Il restera alors l’amortissement de l’investissement et je pense que ce sera subventionné à pratiquement 80% par l’Etat et le Pays. »

Quant à la mise en place de ce projet, le maire de Moorea-Maiao, Evans Haumani, estime qu’il pourra envoyer des experts d’ici 3 à 4 mois. Les besoins en électricité devraient être connus d’ici la fin de l’année et le projet pourrait démarrer en 2020. Edouard Fricth rappelle cependant que la commune de Moorea Maiao a une délégation de service public avec EDT qui doit s’achever l’année prochaine. Et le président de conclure : « Depuis 1986, on parle d’électricité à Maiao et il n’y en a toujours pas !»

Des aides au logement pour 22 familles

A l’occasion de cette visite gouvernementale, plus de 280 kilos de matériaux, pour un montant de 17 millions, de francs ont été acheminés à Maiao dans le cadre des aides à l’amélioration de l’habitat individuel (AAHI). Il aura fallu toute une journée pour décharger la cargaison sur le quai.

Tel que l’explique le ministre du logement, Jean-Christophe Bouissou, 22 familles sont bénéficiaires de ces aides : « Sur les 28 dossiers que nous avions reçus, nous avons retenu 22 qui remplissaient les critères pour être éligible. Ces matériaux vont notamment permettre à plusieurs foyers de finir des travaux inachevés ou d’améliorer l’état de leurs habitations. »

L’eau potable se fait attendre

A Maiao, presque tous les toits des habitations sont en tôle ou en dur. Ils permettent en effet aux résidents de l’île, qui n’ont pas accès à l’eau potable, de récupérer de l’eau de pluie dans des citernes. Et cela pourrait bientôt changer puisque les habitants ont la volonté d’accéder à l’eau courante. Au même titre que la problématique de la fourniture d’électricité, il faudra donc mener des études en amont afin de mettre des conduites en œuvre pour acheminer l’eau vers les habitations. Le gouvernement attend désormais d’avoir une « idée du coût global de cette opération ».

Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 5 Juin 2019 à 13:16 | Lu 1711 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net