Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le Conseil des femmes propose mardi du "sourire", du "bonheur" et du "bien-être" à l'assemblée



PAPEETE, le 5 mars 2016. Le Conseil des femmes organise à l'assemblée mardi une journée de "sourire, de bonheur et de bien-être" à l'occasion de la Journée internationale des droits de la femme.

A l'occasion de la Journée internationale des droits de la femme, ce mardi 8 mars, le Conseil des femmes organise plusieurs actions. Les associations féminines du Conseil des femmes tiendront un stand d’informations et de ventes d’objets confectionnés par leurs membres dans le hall de l'assemblée.
Les femmes de différentes congrégations religieuses (adventistes, sanitos , mormones, protestantes) viendront exposer leur vision du bien-être de la femme et de la famille
Des stands de bien-être sont prévus (massage, réflexologie plantaire, le maquillage, la coiffure, manucure, pédicure). Des démonstrations d'activités comme le tai-chi, la marche nordique, la danse hawaiienne et le Reiki sont au programme.


Le détail du programme

Ce mardi 8 mars, à l'assemblée de Polynésie française

Thème : "Le sourire, le bonheur, le bien-être"
8h30 : Accueil des invités
9h00 : Chant d'ouverture par le conseil des femmes
Discours du président de l’assemblée de la Polynésie française
Discours de la ministre de la Condition féminine
Discours de la présidente du Conseil des femmes
9h20: Danses par les femmes de la communauté chinoise et par l’association Vahine A Rohi
9h30 : Visite des stands

Présence des femmes des congrégations religieuses venant exposer sur le bien-être des femmes ou des familles
Exposition des associations féminines sur leurs missions et les objets confectionnés par les membres
Regroupement dans la salle Teariki pour visionner les clips des Vahine Orama et des vahine no Popora

10h 30 : Danse tahitienne par l’association culturelle ari’ioi
11h00 : Conférences en Salle Teariki
11h 00 : La nourriture bio par Maeva Shelton
11h30 : Hotu ora et l’agriculture bio par Hinatea Colombani
12h00 : Le club des soroptimists par Anouk Dechavanne
12H30 : Les droits des femmes par Mareva Lechat
13 h 00 : Le bien-être par Leilah Mahai-Didier
13h30 : Le bonheur spirituel par la présidente Mareva Arnaud

14h00 : Les bienfaits du Reiki par l’association Reiki Polynésie
14h15: le bien-être par Brenda Chin Foo

14 h 30 : Défilé de femmes portant des robes de différentes époques par Elsabeth Durand et Janet Boissin
16 h 00: Fin des ateliers



Vendredi 4 mars à la mairie de Pira’e

19H15
Concert de la Femme organisé par le club des soroptimists

Samedi 12 mars à Moorea


le Samedi 5 Mars 2016 à 11:30 | Lu 1493 fois

Tags : FEMMES






1.Posté par lalali le 06/03/2016 05:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et vous parlerez bien sur en cette journée aussi symbolique du si petit nombre de femmes battues au fénua qui elles ont certainement envie de recevoir des sourires, faire de la dans pas seulement traditionnelle, manger bio et varié, profiter des bienfaits du spa, manucure,coiffeur, massages autres que des coups journaliers de leurs charmants tané. Ces dames de l'assemblée les connaissent pourtant bien ces victimes de leurs communes , au lieu de vanter un tel programme qu'elles ailles leur porter secours .Au lieu de çà, elles la jouent "bobo parisiennes""..

2.Posté par RAVA'I ROA le 06/03/2016 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@1
Votre mesquinerie ne vs honore pas, vs n en avez ni la valeur ni la profondeur !
La Polynésie n'est certes pas épargnée par la violence inter-familiale, mais ns n'avons pas de leçon à recevoir à ce sujet lorsque la France figure sur la plus haute marche de podium de l'UE...
Bonne jrnée Mesdames

3.Posté par bob le 06/03/2016 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on met toujours en avant nos bourgeoises , elle font quoi toute l'année pour les filles des îles de tout age dans le besoin dont elle ne connaisse même pas l'existance

4.Posté par simone grand le 07/03/2016 08:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les femmes élues sont aussi à l'origine de délibérations (dont celle de 2004) lésant les Polynésiens de leur terre et participant à les déposséder de leur patrimoine foncier en favorisant des démarches administratives torpillant la sortie de l'indivision.

5.Posté par ninamu le 07/03/2016 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au lieu d'organiser toujours ce même genre d'évènement qui ne sert strictement à rien et qui coûte de l'argent, elles feraient mieux de rendre visites aux femmes battues et autres et de faire des choses pour elles, toujours pareil, on utilise les sous du peuple non pour le soigner mais pour amuser les hautes classes!!! SUPER vous êtes dans la bonne voie

6.Posté par CITRUS le 07/03/2016 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

OKIDOKI avec tous sauf le poste 2
a part faire des ronds de jambe a la télé, ''se la petter''''
quoi de concret pour LA FEMME ?????
mal traitée
violentée
battue
E.T.C .........
ce que vous proposer c'est ''' bien'''
mais seulement pour la femme qui a de la tune, donc sans intérêt , sauf ,....celui de la médiatisation
mais bon ...quand on connais la présidente ,..........

7.Posté par ninamu le 07/03/2016 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@citrus, tellement vrai. ça me fait gerber

8.Posté par emere cunning le 07/03/2016 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hé, les temps changent ! Tuianu Le Gayic, Andréa de Balman et d'autres (que nous n'oublions pas) étaient toutes, à l'époque, des femmes de "terrain" quotidiennement confrontées à la difficile réalité de femmes/mamans complètement démunies, raison pour laquelle elles ont fondé ce Conseil pour leur venir concrètement en aide. Aujourd'hui, ces dames auraient besoin de se reconnecter. Mais bon, faut pas trop leur en demander. Mea aroha !

9.Posté par lalali le 08/03/2016 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chère rava'i roa, je prends acte de vos remarques mais les autres posts semblent aller dans le sens du mien.. Hé oui toutes nos jeunes et autres vahinés voudraient bien participer à ses rencontres pleines de tendresse et de féminités mais elles demandent des actions bien plus simples et qui les aident au quotidien, pas une action sur une seule journée par an. Elles sont moins naïves que vous ne le pensez. A bientôt de vous lire, et j'estime que ce débat est des plus intéressants et devrait faire l'objet d'une diffusion télévisée et radio.

10.Posté par ninamu le 09/03/2016 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@lalali: entièrement d'accord avec toi, à l'assemblée que du VENT!! ce débat mériterait d'être télévisé n'est ce pas messieurs les journalistes?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Juin 2018 - 14:00 Seize nouveaux papio à Vaitupa !

Samedi 23 Juin 2018 - 13:31 Vaimalama Chaves est la nouvelle miss Tahiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués