Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le 1er Tahiti – Festival International du ‘Ukulele



PAPEETE, le 19 mars 2015. (COMMUNIQUE) Un navire portugais du nom de « Ravenscrag » débarque à Honolulu le 23 août 1879. Ses passagers jouent d’un instrument qui intéresse immédiatement les Hawaiiens : le cavaquinho , une petite guitare portugaise à quatre cordes, appelée aussi braquinha au Portugal.

D’après le Hawaiian Journal of History , il y avait à bord du bateau trois personnes qui connaissaient tout particulièrement le travail du bois et la fabrication des instruments : Augusto Dias, Jose do Espirito Santo et surtout Manuel Nunes qui ouvrit le premier magasin de ‘ukulele. L’instrument est rapidement adopté, en particulier grâce au soutien du roi Kalakaua qui en jouait et créa le « Royal Hawaiian Band ».

Vers 1920, des marques de guitares réputées aux Etats Unis se lancent dans la fabrication du ‘ukulele et en assurent ainsi sa réputation et sa popularité. C’est le cas notamment de Martin qui développe des tailles différentes, désignées soprano, ténor et concert. Même en France, la ville de Mirecourt avec sa tradition en lutherie et ses luthiers s’initie à la fabrication de ‘ukulele.

Quant à Tahiti, le ‘ukulele y est introduit en provenance de Hawaii… semble t’il peu de temps après son invention. N’ayant pas de luthier, les Tahitiens réinventent l’instrument avec, certainement, une noix de coco en guise de caisse de résonnance et un manche taillé dans du bois. Plus tard, il est fabriqué d’une seule pièce de bois (Purau, Tou, Miro, ‘Uru) et la caisse recouverte d’une peau de requin ou de chèvre tendue et sertie par du fil de fer fixé par des clous. Le carton remplacera petit à petit les peaux mais la fabrication reste la même. C’est l’époque des « Tamarii Punaruu », de Moana, et autres Marie Mariterangi ; une époque durant laquelle la frappe est bien distincte de celle des Hawaiiens

Dans les années 80, l’essor des orchestres kaina tels que les « Kaina Boys », « Tamarii ‘Upa Nave » ou « Te Ava Piti » va donner un nouvel élan en imposant un nouveau type de ‘ukulele façonnés dans du bois importé et plus facile à travailler car déjà débité en planche (Kaori, Yaka, Salusalu,…), la caisse couverte aussi par du bois et des fils en nylon de pêche fluo doublés. Le ‘ukulele tahitien passe donc de 4 à 8 cordes et se vend jusque dans les rues de Papeete.

De nos jours, de nombreux orchestres se produisent dans les rues de la ville ou places fréquentées. On constate parallèlement la présence de plus en plus importante d’écoles de ’ukulele au Heiva des écoles de ‘ori Tahiti, preuve d’un nouvel engouement pour cet instrument. Un engouement qui ne se limite d’ailleurs pas aux frontières de la Polynésie car aujourd’hui, fort est de constater que le ‘ukulele a conquis le Monde… comme en témoigne le nombre important d’orchestres de ‘ukulele – « the ‘ukulele orchestra of Great Britain », « the Wellington international ‘ukulele orchestre », « Rocky mountain ‘ukulele orchestra », « ‘ukulele christmas orchestra », etc. – ou encore la vingtaine de festivals de ‘ukulele existant dans les capitales internationales.

S’il est vrai que la musique a toujours su jouer un rôle déterminant dans le rapprochement des peuples et des cultures, le ‘ukulele polynésien (tahitien ou hawaiien) n’aura manifestement pas échappé à la règle.

Et à Tahiti, qu’attendons-nous pour nous joindre au mouvement ?

En fait, plus très longtemps car le 1er Festival International du ‘Ukulele de Tahiti est dans les starting-blocks… il se tiendra au mois d’avril 2015. Un festival est un lieu d’échanges et de rencontres certes, c’est aussi un moyen efficace de promotion. Et à l’occasion de ce 1er festival, nous avons souhaité une promotion marquante car le ‘ukulele appelle à un patrimoine, à une culture musicale et artistique qui rappelle la douceur des îles et qui, par effet de ricochet, peut donc permettre la promotion de Tahiti et ses îles.

Cette volonté à peine voilée de conférer au premier festival de ‘ukulele de Tahiti une dimension internationale nous amène tout naturellement à vouloir faire entrer la Polynésie dans le livre des records du Guinness.

La fibre polynésienne qui vibre en nous ne peut nous laisser indifférent devant le record du monde du plus grand nombre de joueurs de ‘ukulele actuellement détenu par l’Angleterre avec 2370 participants et qui remonte au 18 juillet 2014.

Cet événement est une première exceptionnelle sur le fenua. Nous pouvons tous participer et contribuer ainsi à faire entrer le pays dans l'histoire du Livre des Records.

Le 11 avril, battons ce record et marquons l'Histoire !

Le 1er Tahiti – Festival International du ‘Ukulele

Le Festival International de ‘Ukulele émane de l’ancien directeur de TFTN, Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU, qui avait nourri la volonté d’imprimer le ‘ukulele de son empreinte polynésienne et ce, jusqu’en Métropole, depuis la diffusion de l’émission « La Nouvelle Star » qui avait vu le sacre de Julien DORE accompagné de son ‘ukulele en 2007.

Heremoana étant appelé aux fonctions du Pays en octobre 2014, ce projet se concrétise grâce aux Etablissements rattachés à son portefeuille et autres partenaires privés.

Les objectifs ? Développer d’une part la pratique du ‘ukulele en Polynésie afin que jeunes et moins jeunes se réapproprient l’instrument et d’autre part, promouvoir la frappe traditionnelle voire le style polynésien au plan international. Car, rappelons-le, même si le ‘ukulele tel que nous le concevons est né à Hawaii, les polynésiens l’ont complètement réinventé allant d’une fabrication différente à des sonorités particulières, en passant par une frappe typique de nos îles.

Pour l’heure, le Festival International du ‘Ukulele de Tahiti est un évènement triennal dont l’édition 2015 se tiendra du 7 au 11 avril.

Pour cette première édition, deux virtuoses hawaiiens du ‘ukulele sont invités et parraineront l’événement : Kris Fuchigami et Aidan James. Ils se produiront aux côtés de nos virtuoses polynésiens sur la scène du Grand Théâtre.

Le programme

Le programme du festival est bâti autour de 3 rencontres clés :

•Mardi 07 avril : Des masters classes gratuites de ‘ukulele données par nos invités d’honneur, Kris Fuchigami et Aidan James, au Conservatoire Artistique de la Polynésie française. Ces master-classes sont destinées aux joueurs déjà confirmés, qui pourront assister à des démonstrations de la part de nos invités et jouer avec eux pour en obtenir quelques conseils. Ces rendez vous sont ouverts au public dans la limite des places disponibles.
-14h à 16h : master-classes destinée aux élèves du Conservatoire
-17h à 19h : master-classes ouverte au public
Sur inscriptions au secrétariat du Conservatoire Artistique de Polynésie française
Renseignements au 40 50 14 14


•Mercredi 08 avril : des démonstrations gratuites dans la ville de Papeete afin de faire découvrir au public toutes les possibilités de cet instrument.
-11h30 – 12h30 : Marché de Papeete
-14h00 – 15h00 : La rue piétonne du centre Vaima
-18h30 – 19h30 : Kiosque de la Place Vaiete
Renseignements au 40 544 544

•Vendredi 10 avril à 19h30 au Grand Théâtre : un concert réunissant nos virtuoses de Tahiti et de Hawaii agrémenté de prestations de chants, de danses, ou encore de jeunes élèves passionnés de ‘ukulele. Ce concert est la promesse d’une belle soirée et la démonstration qu’à Tahiti, le ‘ukulele est le fidèle compagnon d’un art de vivre… qu’on ait 7 ou 70 ans.
Tarif unique : 1 500 Fcfp
Vente des billets à Te Fare Tauhiti Nui - Maison de la Culture
Renseignements au 40 544 544 – FB Festival de Ukulele – Tahiti

Durant le concert et ce dès 18h, le hall du Grand théâtre accueillera une Expovente autour du ‘ukulele mise en place par le GIE Tahiti Tourisme et le Service de l’Artisanat.

•Samedi 11 avril de 15h à 18h à To’ata, le Festival s’achèvera sur une tentative de Record du monde Tahiti Ukulele. Porté par TNTV, cet événement ambitionne d’atteindre 2 500 participants, qui devront jouer pendant 5 minutes en harmonie la musique « Bora Bora e » ! L’accès est gratuit, à condition d’avoir un ‘ukulele… commencez à vous équiper, et à répéter !
En attendant que To’ata se remplisse, les joueurs pourront profiter d’animations menées par le Conservatoire, Aidan JAMES et Kris FUSHIGAMI.

A l’instar du concert au Grand Théâtre, le public aura le plaisir de retrouver l’Expovente autour du ‘ukulele mise en place par le GIE Tahiti Tourisme et le Service de l’Artisanat sur l’esplanade basse de To’ata. Ainsi, il sera toujours possible d’acheter un ‘ukulele sur place afin d’accéder à l’arène de To’ata et prendre part à la tentative de Record du Monde. Dans le cas contraire, les curieux et autres mélomanes ne seront pas en reste car l’esplanade basse de To’ata offrira également la possibilité de suivre, en direct, la tentative de Record grâce à l’écran géant qui y sera installé.

Afin que cet événement soit une véritable fête populaire, TNTV appelle toutes les bonnes volontés à adhérer au projet en venant participer le 11 avril prochain.

La mobilisation des participants en amont de l’événement est un facteur déterminant pour atteindre l’objectif de 2500 participants le jour J. Il est donc impératif de s’inscrire à l’événement à l’avance.

A noter également que le Conservatoire Artistique de Polynésie française organise, du 07 au 10 avril inclus et de 9h à 10h puis de 12h à 13h, des « open class » spécialement dédiées à l’apprentissage de la musique « Bora Bora E » que les participants doivent jouer au ‘ukulele pour la tentative de record du monde. Ce sont des séances gratuites et ouvertes à toutes personnes désireuses de se préparer pour ce moment historique.

L’inscription

Il y a deux types d’inscriptions :
-l’inscription individuelle : toute personne qui veut apporter sa contribution et participer
-l’inscription par groupe : elle s’appuie sur des initiatives associatives ou relevant d’organismes privés ou publics

Une feuille d’inscription est disponible sur le site de TNTV et la page FB de l’événement.

Elle doit être renvoyée à TNTV au plus tard le mercredi 8 avril :
-soit en déposant dans l’urne préparée à cet effet à TFTN et à TNTV
-soit en la renvoyant scannée et dûment remplie par email à l’adresse suivante : tahiti.ukulele2015@gmail.com

En s’inscrivant à cet événement, le volontaire s’engage à :
-participer à la tentative de Record du monde Tahiti Ukulele, prévue le samedi 11 avril à To’ata de 15h00 à 17h30
-venir avec un ‘ukulele*
-porter une tenue polynésienne ce jour là (fleurs, päreu)
-s’entraîner pour pouvoir exécuter le(s) morceau(x) choisi(s)*
-respecter les consignes qui seront données pendant l’événement
-arriver à l’heure et occuper sa place jusqu’à la fin de la soirée.

L’inscription donne droit pour chaque participant à :
-un bracelet d’accès numéroté
-une bouteille d’eau
-le certificat attestant sa participation à ce record du monde
-et plusieurs lots à gagner (voyage, scooter, ‘ukulele) par tirage au sort des participants !

Il sera possible de s’inscrire sur place le jour même, s’il reste de la place.

Points d’inscriptions sur tntv.pf, à la poste de Papeete et Moorea, Vini, dans les magasins Carrefour, les Mairies et à la vidéothèque de la Maison de la Culture.
Renseignements au 87 705 685 – FB : Record du monde Tahiti Ukulele

Le déroulement de l’événement

Les grandes phases du déroulement de la tentative de Record du Monde :

15H : Arrivée des participants sur le site
15H15 : Installation des compétiteurs dans l’arène de To’ata
15h30 : Début des animations avec orchestre du Conservatoire
16h00 : Mini concert des 2 virtuoses du ‘Ukulele
16H30 : Début des répétitions du groupe de 2500 compétiteurs : harmonisation
17H : Démarrage de la tentative de record en présence d’huissiers désignés

L’arène de To’ata accueillera uniquement les joueurs de ‘ukulele, les officiels et le staff de l’événement.
Le public et les accompagnateurs sont invités à assister à l’événement à partir de l’esplanade basse de To’ata où seront installés des écrans géants.



Rédigé par TFTN le Jeudi 19 Mars 2015 à 14:23 | Lu 2114 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués