Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Las Vegas, nouvel Eldorado des grands championnats américains?



Los Angeles, Etats-Unis | AFP | lundi 21/11/2016 - De la glace dans le désert: Las Vegas va faire une entrée fracassante à partir d'octobre 2017 dans la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL), une révolution dans le sport professionnel américain qui snobait la sulfureuse capitale mondiale des casinos.

S'appelleront-ils les Desert Knights, les Golden Knights (littéralement les chevaliers du désert, les chevaliers dorés) ou alors, beaucoup plus improbable, les Slot Machines, c'est-à-dire les machines à sous ou... bandits manchots ?

Mardi, Bill Foley va dévoiler le nom, le logo et les couleurs de son équipe qui fera ses débuts en NHL lors de la saison 2017-18.

L'homme d'affaires, qui a fait fortune dans les services financiers et qui a dû payer un droit d'entrée de 500 millions de dollars (470 millions d'euros), a réussi un tour de force: il a brisé un tabou alors que les dirigeants des ligues professionnelles nord-américaines refusaient jusque là d'établir des équipes à Las Vegas, de peur notamment que les résultats et les prestations des joueurs soient faussés par les paris sportifs, autorisés au Nevada.

"Nous n'avons aucune inquiétude sur l'intégrité de notre sport, c'est une période particulièrement enthousiasmante pour Las Vegas mais aussi pour la NHL", a confirmé Garry Bettman, le grand patron de la NHL.

"Le sport professionnel est fait pour être ici", a renchéri la maire de Las Vegas, Carolyn Goodman.

Tout un symbole, la nouvelle équipe évoluera dans la T-Mobile Arena, une salle omnisports flambant neuve de 17.500 places construite au bord du Strip, la célébre avenue qui dessert les plus grands et luxueux hôtels-casinos de "Sin City", la ville du Péché.

- Bientôt les Las Vegas Raiders? -
Avec une population locale de 2,1 millions d'habitants et surtout 42,3 millions de visiteurs en 2015, vacanciers venus du monde entier ou touristes d'affaires en congrès, Las Vegas représente un marché alléchant: le pari osé de la NHL, qui n'avait plus créé d'équipe depuis 2000 (Columbus et Minnesota), a donné des idées à d'autres.

"Las Vegas est un joyau, il y a certes le jeu, mais c'est aussi la ville du divertissement, une destination pour les familles et pour le business", a résumé avec appétit Jerry Jones, le propriétaire des Dallas Cowboys.

Le projet le plus avancé concerne d'ailleurs le football américain: Mark Davis, le propriétaire des Oakland Raiders, est en négociations avancées avec les autorités locales pour construire un stade de 65.000 places, doté d'un toit rétractable pour faire face aux fortes variations de température du désert de Mojave.

Pour défendre le projet pharaonique (1,4 milliard de dollars) et le déménagement des Raiders, à l'étroit dans leur stade vieillot d'Oakland, Davis est venu en août avec un renfort de poids, l'ancien international anglais David Beckham.

"Avoir une équipe aussi importante que les Raiders serait incroyable pour Las Vegas, mais cela ne se limiterait pas à cela. C'est aussi faire venir ici la MLS (le Championnat nord-américain de football, NDLR), les plus grands clubs européens, comme Manchester United, pour leurs tournées d'été", a estimé l'ancien milieu de terrain des Red Devils et du Real Madrid.

En attendant le football, le baseball ou encore le basket - la NBA a organisé le All Star Game à Las Vegas en 2007 -, l'expérience du hockey sur glace sera suivie avec beaucoup d'intérêt. Les premiers indicateurs sont positifs: 14.000 personnes se sont déjà manifestées pour un abonnement annuel

Rédigé par () le Lundi 21 Novembre 2016 à 05:43 | Lu 522 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus