Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La valse des cyclones continue dans le Pacifique Sud-ouest



Photo satellite du cyclone Yasi le 30 janvier 2011 à 11h32 GMT (Source Joint Typhoon Warning Centre, US Navy, Hawaii)
Photo satellite du cyclone Yasi le 30 janvier 2011 à 11h32 GMT (Source Joint Typhoon Warning Centre, US Navy, Hawaii)
SUVA, lundi 31 janvier 2011 (Flash d'Océanie) – La succession de cyclones et dépressions tropicales se poursuit en ce début de semaine à un rythme particulièrement soutenu dans la région du Pacifique Sud-ouest, avec l’apparition d’un phénomène préoccupant, le cyclone Yasi, qui s’est formé ce week-end dans la région de Fidji et se dirige depuis en direction d’archipel voisin de Vanuatu, en gagnant aussi en puissance.
Selon les dernières prévisions disponibles, Yasi se rapprochait lundi du Nord des îles Vanuatu, y compris de la grande $île d’Espiritu Santo, à une vitesse estimée à une trentaine de kilomètres par heure.
Les vents en son centre seraient actuellement de l’ordre de quatre vingt kilomètres heure avec des rafales à plus de cent, selon le centre régional d’alerte cyclonique de la marine américaine (Joint Typhoon Warning Centre, JTWC, basé à Hawaii).
Mais cette puissance pourrait rapidement augmenter au cours des trois jours à venir pour atteindre les cent quatre vingt quinze kilomètres heures avec des rafales à deux cent quarante, selon les mêmes estimations.
L’archipel de Vanuatu a été frappé, il y a deux semaines, par le passage destructeur du cyclone Vania, qui a détruit une bonne partie des récoltes vivrières sur les îles de Tanna et Erromango, suscitant depuis de vives inquiétudes concernant l’apparition d’une pénurie alimentaire à moyen terme.
Autre source d’inquiétude : la trajectoire de Yasi, qui pourrait l’emmener en fin de semaine jusqu’aux côtes du Nord-ouest de l’Australie, où l’État du Queensland a déjà subi, ces trois dernières semaines, les pires inondations de ces dernières décennies.
Cette région de l’Australie a aussi été frappée, ce week-end, par un autre cyclone, baptisé Anthony, et qui était entré dans une nouvelle phase d’intensification après avoir fait mine, en milieu de semaine dernière, de se dissiper.
Ce phénomène s’est rapidement dissipé après avoir touché terre.
Le passage d’Anthony près des côtes du Nord-Queensland a causé des dégâts mineurs, selon les premières constatations.
Le gouvernement de cet État a entre-temps provisionné un milliard et demi de ses dollars au titre des efforts de rétablissement et de reconstruction, après les récentes inondations.
Dans cette région, par ailleurs, et toujours en conséquence des énormes inondations de ces dernières semaines, plusieurs cas de fièvre hémorragique dengue (transmise par les moustiques) ont fait leur apparition la semaine dernière, selon les autorités médicales, qui surveillent de très près l’évolution de la situation dans cette région tropicale de l’Australie.
Au plan national, la Première ministre fédérale Julia Gillard a pour sa part annoncé en fin de semaine dernière son intention de faire adopter par le Parlement, à titre exceptionnel, une « taxe inondations » qui sera principalement imposée à partir d’un seuil de revenus annuels de cinquante mille dollars.
Objectif : finance les quelque cinq milliards de dollars estimés nécessaire pour contribuer à la reconstruction post-inondations, à la fois dans le Queensland, mais aussi dans l’État du Victoria (Sud-est).
Le taux de croissance du produit intérieur brut devrait, quant à lui, accuser une baisse d’un demi-pourcent, directement liée à cette catastrophe naturelle.
Sur la côte Ouest d l’Australie, un autre cyclone, baptisé Bianca, s’est aussi dissipé ce week-end sans avoir pu cause de dégâts dans une bande de terres côtières situées entre Perth et Port Hedland.
En Nouvelle-Zélande, toujours ce week-end, ce sont les « restes » du cyclone Wilma, qui avait touché la semaine dernière les îles Tonga et avant cela les Samoa, qui ont provoqué des dégâts significatifs dans l’île du Nord de ce pays.
Résultat : des pluies torrentielles associées à ce phénomène, entraînant de nombreuses inondations et de nouvelles pertes pour les agriculteurs, ainsi que la fermeture de plusieurs axes routiers.
Le gouvernement, par précaution, a ouvert des centres d’accueil pour les personnes déplacées, dans la région d’Auckland, où de nombreuses rivières sont sorties de leur lit.

pad

Trajectoire observée et anticipée du cyclone Yasi le 30 janvier 2011 à 12h00 GMT (Source Joint Typhoon Warning Centre, US Navy, Hawaii)
Trajectoire observée et anticipée du cyclone Yasi le 30 janvier 2011 à 12h00 GMT (Source Joint Typhoon Warning Centre, US Navy, Hawaii)

Rédigé par PAD le Lundi 31 Janvier 2011 à 04:42 | Lu 2093 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués