Tahiti Infos

La société Aéroport de Tahiti met les choses au point avec le Tavini Huiraatira

ADT a eu connaissance par la presse, d’un communiqué daté du 28 juillet, émanant du Tavini Huiraatira, indiquant le refus d’une demande d’emprunt d’ADT par la Caisse des Dépôts.


La société Aéroport de Tahiti met les choses au point avec le Tavini Huiraatira
ADT (Aéroport de Tahiti) constate que ce communiqué lui a été transmis par la presse, le 21 juillet en fin de journée.
ADT (Aéroport de Tahiti) :
- n’a pas fait de demande de prêt à la CDC,
- n’a fait aucune demande d’emprunt à quelque organisme que ce soit.
Les équipes d’ADT (Aéroport de Tahiti) souhaitent être écartées de toutes autres considérations que celles qui consistent à les laisser travailler dans la sérénité afin de pouvoir honorer les missions qui leur sont confiées et en remercie par avance les acteurs.
A titre d’exemple, un travail important est en cours visant à mettre aux normes les aéroports qu’ADT a pris en gestion à compter du 1 avril 2010. Par ailleurs, les premières actions visant à renforcer la qualité de services aux clients passagers et aux compagnies aériennes, interviendront cet été.
ADT indique que le travail entre Egis, la CDC (Caisse des dépôts et de consignation) , l’AFD(Aéroport de Tahiti) et le Pays visant à avoir d’ici la fin de l’année au capital d’ADT :
- Egis/CDC à hauteur de 49%,
- le Pays à hauteur de 49%
- l’AFD (Agence Française de Développement) à hauteur de 2%
se poursuit normalement.
Enfin, le Directeur Général d’ADT se tient à la disposition du Tavini Huiraatira.

Rédigé par communiqué le Jeudi 22 Juillet 2010 à 14:42 | Lu 722 fois