Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La saison chaude n'en finit pas



Les températures relevées ne dépassent ni n'atteignent les records historiques de chaleur. Mais c'est la succession de jours avec des températures au-dessus des normales saisonnières qui nous accable.
Les températures relevées ne dépassent ni n'atteignent les records historiques de chaleur. Mais c'est la succession de jours avec des températures au-dessus des normales saisonnières qui nous accable.
PAPEETE, le 11 février 2016. Depuis quelques semaines, dans les îles de la Société particulièrement, des températures élevées (plus que la normale) accablent les populations. Elles n'ont pas, pour autant, atteint des records. Mais c'est la succession de journées (et de nuits) de fortes chaleurs qui finissent par agacer. Il va falloir pourtant prendre encore son mal en patience. Ou bien aller passer quelques jours aux Australes ou aux Gambier pour se rafraîchir.

Envie d'une bonne averse tropicale qui durerait quelques heures, viendrait rafraîchir durablement l'atmosphère de la soirée et de la nuit et qui serait précédée d'un bon coup de vent ? Voilà, ce qui depuis quelques jours dans les îles de la Société et dans les Tuamotu hante les organismes terrassés par la chaleur et s'apparente à un mirage. La saison chaude bat son plein et c'est bien normal puisqu'elle dure, sous nos latitudes, au moins jusqu'au mois de mai. Toutefois les observations des dernières semaines, effectuées dans les différentes stations de mesure de Météo France confirment que les valeurs en températures sont supérieures aux valeurs habituellement mesurées et ce jour après jour. Depuis le 27 janvier dernier et sans interruption sur Tahiti le mercure dépasse la valeur normale moyenne saisonnière de 27,5°C. La plupart du temps, nous subissons des 28 à 30°C en moyenne. Le ressenti corporel est parfois plus dur encore quand on y ajoute la pesanteur de la moiteur.

La température la plus élevée mesurée mercredi à Tahiti Faa'a était de 33°C. On ajoute à cela un vent quasi inexistant : à peine un souffle léger de 4 km/h ce jeudi matin, et nous voilà tous plongés dans une ambiance où la recherche du moindre espace climatisé est devenue une mission vitale. Même écrasante chaleur aux Tuamotu, aussi où la moyenne saisonnière est de 28°C pour cette saison chaude, le relevé des températures effectuées depuis le 21 janvier dernier est systématiquement compris entre 28,5 et 30°C, jour après jour.

C'est dur pour chacun d'entre nous et cette chaleur alimente une grande partie de nos conversations, car on n'échappe pas à la fournaise durant la nuit, aux draps trempés de sueur. Là aussi, le mercure ne descend guère au point que cette ambiance chaude et moite (à Tahiti, on a encore près de 80% de taux d'humidité quand même) commence à peser franchement sur les organismes et leur résistance. "Il y a longtemps que je n'ai pas pu dormir véritablement. Le ventilo ne sert quasiment à rien : il brasse de l'air chaud" se lamente cette mère de famille, à la recherche d'un itinéraire à l'ombre en centre ville de Papeete. Même les mieux lotis d'entre nous qui peuvent régulièrement se rafraîchir avec une baignade paraissent désabusés. "La température de l'eau de ma piscine ne descend plus en-dessous des 32 degrés depuis plusieurs semaines, c'est de la soupe ! Et la sensation de fraîcheur est quasi inexistante" indique cet habitant de Punaauia. Même constat auprès d'une habitante de Paea qui précise n'avoir jamais relevé une telle température de l'eau de sa piscine depuis les 11 ans qu'elle bénéficie de son bassin.

LES PRÉVISIONS SUR LA MÊME LANCÉE

Il va pourtant falloir prendre son mal en patience. Car cette vague de chaleur n'est pas prête de s'éteindre immédiatement. Dans son point hebdomadaire sur la saison chaude publié ce mardi 9 février, Météo France indique que la température de l'eau en surface de l'océan Pacifique reste élevée. "Une forte anomalie chaude des températures de surface de l’océan est observée le long de l'équateur, de l’ouest de la ligne de changement de date jusqu'aux côtes d'Amérique du Sud". On note cependant que cette anomalie chaude, dont le maximum est supérieur à +3°C, a légèrement perdu de son intensité au cours des dernières semaines, ce qui préfigure du lent déclin de la saison chaude. En attendant il faudra encore supporter de longues suées. "Les températures de l’air sont étroitement liées aux températures de surface de l’océan. Le modèle de prévision mensuelle de Météo-France, privilégie des températures normales sur les Australes et les Gambier et des températures au dessus des normales sur tout le reste du territoire". La chaleur devrait donc durer encore au moins jusqu'à la fin de ce mois de février. Quel que soit le modèle de prévision utilisé par les spécialistes français, américains, européens ou britanniques, la synthèse effectuée démontre que jusqu'à fin avril il continuera de faire chaud sur l'archipel de la Société, aux Tuamotu et aux Marquises. Seul l'archipel des Gambier restera dans la norme et les Australes offriront le seul havre de fraîcheur de la Polynésie française.

Côté pluie, la saison chaude réputée humide en Polynésie française est particulièrement sèche cette année, notamment dans les archipels où il fait le plus chaud. Les précipitations sont rares et peu abondantes dans les Tuamotu et sur Tahiti. "Je n'ai jamais autant arrosé mon jardin que cette année. Habituellement en cette saison, la pluie suffit mais là ce n'est pas le cas. Les arbres fruitiers souffrent visiblement du manque d'eau et la cueillette, même des fruits de la passion, est très limitée" indique cette habitante de Paea. Des précipitations en dessous des normales sont encore attendues sur tout le territoire au cours des deux prochaines semaines, à l’exception des Australes où les cumuls de pluies sont prévus un peu au-dessus de la normale.

En revanche, ne prévoyez pas de sortie en bateau ce dimanche pour la Saint-Valentin à Tahiti : le ciel va se couvrir dès ce samedi midi et les averses s'invitent pour la journée de dimanche et de lundi avec une mer agitée et une houle de 1 mètre à 1,5 mètre. On profitera (enfin) en début de semaine prochaine d'un bon vent de Nord avec des rafales allant jusqu'à 70 km/h sous les grains. C'est bien ce dont nous avions tous envie, non ?



Anomalies de température de surface de la mer dans l’océan Pacifique.
Anomalies de température de surface de la mer dans l’océan Pacifique.
Températures mesurées ce jeudi

à 8 heures du matin
Bora Bora : 30°C
Faa'a : 29°C
Hereheretue : 29°C
Hiva Oa : 30°C
Takaroa : 30°C
Tubuai : 28°C
Mangareva : 25°C
Rapa : 26°C

à 11 heures du matin
Bora Bora : 32°C
Faa'a : 32°C
Herehertue : 30°C
Hiva Oa : 31°C
Takaroa : 31°C
Tubuai : 29°C
Mangareva : 29°C
Rapa : 27°C

Risque cyclonique faible à modéré

Le climat piloté par un fort El Niño qui a atteint son pic d’intensité au mois de novembre, a commencé à s’affaiblir depuis le début du mois de janvier. Ce phénomène de forte intensité est prévu continuer à s’atténuer au cours des prochains mois jusqu'à la fin de la saison chaude. Le potentiel de chaleur disponible pour la cyclogenèse est anormalement plus élevé à l’ouest de la longitude 150W, le long de l’équateur. Les modèles de prévisions suggèrent une activité convective plus intense sur l’ouest et le centre équatorial du Pacifique au cours des deux prochaines semaines. Au regard des éléments observés, "un risque cyclonique faible à modéré est prévu pour les trois prochaines semaines" indiquait le bulletin hebdomadaire de la saison chaude publié par Météo France ce mardi. Pour les trois prochaines semaines, la Zone de Convergence du Pacifique Sud (ZCPS) est prévue peu active sur la Polynésie française.

Depuis le début de cette semaine, les conditions atmosphériques au-dessus du Pacifique sud ont conduit à la formation de deux perturbations. L'une proche de l'Australie, l'autre au large des îles Vanuatu. Ces perturbations devraient se renforcer jusqu'à devenir des dépressions, voire même un cyclone pour le système qui est au large du Vanuatu. Mais elles ne concerneront pas la Polynésie française assure Météo France.

Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 11 Février 2016 à 17:50 | Lu 8659 fois







1.Posté par Pito le 11/02/2016 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne nous plaignons pas trop, car pour l'instant nous n'avons pas de cyclones malgré ces températures......mais enfin nous sommes en été. Toujours à ce plaindre !!!!!

2.Posté par manoivi le 12/02/2016 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mort de rire dans les commentaires, comme chaque années février est le mois le plus chaud de l'année donc rien d'anormal jusqu'ici. Les températures sont les mêmes que l'année dernière.
Pour la fraicheur, je ne sais pas de quelles Australes on parles, mais les températures de Rurutu par exemple, sont quasiment les mêmes qu'à Tahiti sauf que nos îles, plus aérées sont moins moites, la chaleur est moins humide et le ressenti est très différent.
Venez aux Australes avant de commenter, les touristes sont morts de rire quand on leur montre le discours de Tahiti quant au climat des Australes.

3.Posté par lebororo le 12/02/2016 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vivre en hauteur aussi est plus aéré... (pourcentage d'humidité plus bas)... ☺

4.Posté par Tiarelantana le 12/02/2016 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il fait actuellement -56° maximum en antarctique, -30° dans la région des grands lacs au Canada, -50° max au Groenland!!!
Le monde à l'envers!!!!

5.Posté par Chaval le 12/02/2016 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il fait chaud ? Non mais c'est pas vrai ! Naturellement qu'il fait chaud comme chaque année à la même époque, où est le problème ? Ne nous plaignons pas tant que nous n'avons de menace cyclonique, il vaut mieux qu'i fasse chaud et ensoleillé. Je remercie le ciel chaque jour qui passe et qui nous rapproche du mois d'avril où nous pourrons (en principe) respirer enfin, mais souvenons nous de Veena 12 avril 1983, alors soyons mesurés et un petit merci au ciel chaque jour.

6.Posté par SM le 13/02/2016 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les relevés météorologiques vus sur internet pour la ville de Papeete montrent que, habituellement, la moyenne des température de Mars est la plus élevée de l'année. Ce que météo France Polynésie nous affirmait déjà il y a 25 ans lorsque nous étudiions la possibilité d'aménager un nouveau calendrier scolaire dans le cadre de la Charte de l’Éducation. La température ne devrait donc pas baisser de sitôt.... SM

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués