Tahiti Infos

La radioactivité en Polynésie française: conférence publique jeudi à l'UPF

La radioactivité en Polynésie française et les concentrations de la radioactivité artificielle
dans la ration alimentaire des populations
dans les différents archipels de Polynésie française, par Patrick BOUISSET


CONFERENCE PUBLIQUE

La radioactivité en Polynésie française: conférence publique jeudi à l'UPF
Jeudi 28 octobre à 18h30, amphithéâtre A3

Au sein de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), le Laboratoire d’étude et de suivi de l’environnement (LESE) implanté à Vairao, Tahiti, effectue depuis plus de quarante ans une surveillance permanente de la radioactivité en Polynésie française.

Cette mission répond à un double objectif :
• suivre les niveaux de la radioactivité d’origine artificielle dans tous les milieux de l’environnement où vivent les populations polynésiennes, ainsi que les principales denrées alimentaires qu’elles consomment ;
• estimer les doses reçues par les populations polynésiennes exposées à cette radioactivité artificielle.

Les échantillons de l’environnement sont collectés tous les mois par des correspondants locaux dans les 5 archipels. Les analyses des traces résiduelles de radioactivité artificielles sont réalisées dans les laboratoires du LESE. Actuellement la dose induite à l’homme par cette radioactivité artificielle n’excède pas 0,5 % de la dose induite par la radioactivité naturelle.

L’ensemble des résultats du LESE sont publiés dans un rapport annuel accessible sur le site www.irsn.fr..

Biographie du conférencier

Titulaire d’un doctorat de l’université d’Orsay en physique atomique portant sur la mesure des sections efficaces d’échanges de charge d’ions lourds lors de collisions à grande vitesse avec des cibles solides et gazeuses (accélérateur GANIL de Caen).

- 1986 chercheur à la Direction de la Protection de l’Homme de l’IRSN pour développer la microdosimétrie spatiale et mesurer la dose reçue par les spationautes de MIR et par le personnel navigant des vols longs courriers.

- 1992 chercheur au Laboratoire de Mesure de la Radioactivité de l’Environnement de l’IRSN pour améliorer et développer des méthodes de mesures de traces de radioactivité dans l’environnement, en laboratoire et in situ.

- 1999 Chef du Laboratoire de Mesure de la Radioactivité de l’Environnement à Orsay, en charge des mesures de traces pour le suivi de la radioactivité en métropole, des études radioécologiques et des expertises in situ dans différentes régions(Nord-Cotentin, Mercantour, Camargue, Kazakhstan …).

- depuis 2006 : chef du LESE en Polynésie française.


Tout savoir sur www.upf.pf:// www.upf.pf

Rédigé par communiqué UPF le Lundi 25 Octobre 2010 à 13:34 | Lu 1172 fois